En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 2 heures 24 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 3 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 6 heures 37 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 10 heures 23 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 10 heures 52 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 20 heures 25 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 3 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 10 heures 15 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 10 heures 23 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 10 heures 48 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 10 heures 57 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 20 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Edito

Enrichissez-vous ! Le nouveau symbole de la révolution Macron

Publié le 16 juin 2017
Désormais, le premier geste de l’Etat ne doit pas être de sanctionner, mais d’accompagner, d’aider à la réussite, d’encourager les initiatives. Et cela implique un nouveau rapport à l’argent.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Désormais, le premier geste de l’Etat ne doit pas être de sanctionner, mais d’accompagner, d’aider à la réussite, d’encourager les initiatives. Et cela implique un nouveau rapport à l’argent.

Quel contraste entre le fameux "mon ennemi c’est la finance", lancé par François Hollande à la tribune du Bourget, et le "enrichissez-vous" exprimé clairement par Emmanuel Macron au salon VivaTech qui rassemble à Paris l’élite de la start-up mondiale. Cinq ans séparent ces propos, qui sont en même temps l’expression de deux visages de la France. Les premiers illustrent l’aspect désolant du quinquennat précédent, avec l’obsession de l’ancien président faisant de la  courbe du chômage le symbole d’un pays incapable de se redresser et déclinant lentement sous prétexte que tout avait été tenté.  Les Français viennent de montrer par leurs votes qu’ils n’acceptaient  pas cette fatalité, mais l’importance de l’abstention prouve qu’un grand  nombre de nos compatriotes demeurent hostiles à la mondialisation, au libéralisme et même à l’Europe. Tout ce que veut privilégier à l’inverse le nouvel hôte de l’Elysée. Il a commencé à exprimer  son grand dessein devant les jeunes créateurs représentant l’élite des start-ups mondiales  réunies à  la porte de Versailles. Au-delà des querelles de boutiques qui ont marqué l’interminable période électorale, il s’agit désormais d’afficher une nouvelle vision de la France. Il ne faut pas continuer avec les schémas anciens répétés depuis des décennies qui consistent à multiplier les réglementations bureaucratiques afin de pérenniser les situations acquises en refusant les évolutions. Le pays a ressemblé progressivement à une économie administrée de type soviétique, incompatible avec les transformations du monde. Le système a été construit, souligne le chef de l’Etat, pour une  économie de l’après guerre, où il fallait  rattraper les retards, alors que nous sommes entrés dans l’ère de l’hyperinnovation. Désormais, le premier geste de l’Etat ne doit pas être de sanctionner, mais d’accompagner, d’aider à la réussite, d’encourager les initiatives.

Cela implique aussi un nouveau rapport à l’argent. Il faut avoir le droit se s’enrichir, allusion à la fameuse phrase de François Guizot, alors qu’il est si mal vu en France de gagner de l’argent. Ainsi s’explique la volonté d’Emmanuel Macron de multiplier les mesures pour alléger le fardeau des entreprises et les mettre au niveau de leurs concurrents étrangers, avec l’intention de réformer l’impôt de solidarité sur la fortune, en le limitant  à la seule détention des biens fonciers, considérés comme stériles et en libérant les placements  liquides pour favoriser leur implication dans l’investissement. Après le dynamitage de la classe politique, va-t-on assister à  la remise en cause de la  formation où les milliards  sont gaspillés sans répondre aux besoins ?, L’OCDE ne cesse de dénoncer  l’inadaptation de nombreux personnels  au marché du travail. Les syndicats pourraient  subir aussi le sort de  la  classe politique, en raison de leur conformisme été de leur manque de représentativité, d’où l’idée de créer un chèque syndical qui  permettrait de développer progressivement un syndicalisme responsable et constructif à l’allemande. Pour Emmanuel Macron, la période est favorable, en raison de l’accélération des transformations  de l’économie mondiale. Il faut même ne pas hésiter  à prendre la tête dans les  domaines où nous excellons, la recherche  et la  créativité. La confiance est en train de revenir. Emmanuel Macron dispose déjà d’un capital   exceptionnel dans le monde. Il  reste à convaincre les Français, toujours enclins  au scepticisme et qui redoutent des effets boomerang. C’est pourquoi il est urgent de profiter de la période des grandes  vacances pour engager des réformes  en profondeur et assurer que le mouvement engagé est irréversible.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zombikiller
- 16/06/2017 - 23:17
Propagande
On se croirait en URSS
Un magnifique article de propagande qui vaudra peut être à son auteur la considération de son maître.
Il doit lui baiser les pieds chaque matin...
vangog
- 16/06/2017 - 20:51
Vite! Un désenvouteur pour Michel Garibal!
C'est énorme, ces articles reposant sur du vide sidéral, et annonçant le retour de la prospérité et de la confiance! Ah bon! La confiance était partie lorsque Macron était ministre de l'économie? Alors, puisqu'il ne s'occupe plus d'économie, elle va peut-être revenir...ou peut-être pas!
J'accuse
- 16/06/2017 - 20:37
Oh vous savez, les p'tites phrases...!
Ne pas oublier que Macron a voté et travaillé pour l'ennemi de la finance; ne pas oublier qu'Hollande tenait à l'étranger des propos inverses de ses positions en France. Dire à chacun ce qu'il veut entendre est une spécialité politicienne très répandue: on jugera aux actes.