En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 heure 30 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 2 heures 25 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 13 heures 58 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 16 heures 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 20 heures 20 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 21 heures 48 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 21 heures 51 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 2 heures 41 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 15 heures 29 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 21 heures 47 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 21 heures 49 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 21 heures 51 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 21 heures 52 min
© NadineDoerle / Pixabay
© NadineDoerle / Pixabay
Mauvaise habitude

Ecrans toxiques pour les petits : la nouvelle théorie qui exonère bien vite les parents de leurs responsabilités dans les problèmes comportementaux de leurs enfants

Publié le 16 juin 2017
Le Docteur Anne-Lise Ducanda explique que face à des situations ou des enfants âgés de 0 à 4 ans jouent avec des écrans, les parents ont une part de responsabilité. Il est de plus en plus prouvé que trop de tablettes sont nocives pour le développement cérébral des enfants qui sans elles sont perdus.
Psychologue pour enfants.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Millot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Psychologue pour enfants.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Docteur Anne-Lise Ducanda explique que face à des situations ou des enfants âgés de 0 à 4 ans jouent avec des écrans, les parents ont une part de responsabilité. Il est de plus en plus prouvé que trop de tablettes sont nocives pour le développement cérébral des enfants qui sans elles sont perdus.

Atlantico : Les enfants âgés de 0 à 4 ans sont très souvent placé par leurs parents devant un écran, qu'il s'agisse de la télévision ou d'un ordinateur. Des études font de plus en plus clairement le lien entre surexposition aux écrans et développement cérébral des enfants. Les enfants ne seraient pas capable de grandir par eux-même. Quelle est la part de responsabilité des parents ? Si les écrans sont pointés du doigt, ne serait-il pas plus "logique" d'incriminer les parents ?

Florence Millot : Il faut comprendre en quoi le fait de mettre un écran à un enfant joue sur son développement. Les parents sont responsables de ce qu'ils connaissent et pas forcément de ce qu'ils ne connaissent pas. Il est utile de la préciser pour ne pas culpabiliser les parents. Au niveau psychologique, de 0 à 4 ans, les enfants sont en phase de développement psycho-affectif. Il s'agit donc de son état psychologique et de ses émotions. Les enfants se construisent leur identité pas le jeu. "C'est par le jeux que l'enfant devient je". Il s'agit d'une citation de Donald Winnicott. C'est parce que l'enfant va manier le réel avec ses mains, qu'il toucher le réel, qu'il va inventer des histoires de la vie, un monde à travers de lui et c'est parce qu'il va se créer ces histoires à l'extérieur de lui qu'il va puiser dans son imaginaire qui se trouve à l'intérieur de sa tête. Quand un enfant va avoir la faculté à vivre tout ça, il aura acquis la capacité vivre seul, en autonomie. L'enfant peut vivre seul à côté de ses parents, en faisant une autre activité en faisant des légo par exemple. Il peut également être seul dans différentes circonstances comme lorsqu'il est dans sa chambre, dans une file d'attente. Le corps est capable de rester posé et non pas agité parce que dans sa tête, l'enfant est capable de penser à autre chose et oublier la frustration de l'attente. Il s'agit du développement de base. 

Après, ce qu'il faut savoir quand on intervient trop tôt dans le développement d'un enfant avec un écran ou une tablette, c'est que l'enfant n'est plus en position active. Il entre en position passive face à un univers qui n'est pas le sien. Il s'agit d'un univers qui est proposé par le film ou la vidéo de la tablette. L'enfant est passif. Il n'a pas la même capacité à être seul. Il dépend d'un objet extérieur, soit du parent. Comme il est dépendant d'un écran ou d'un parent, dès qu'il se retrouve seul, il angoisse. Il va avoir peur de s'ennuyer et pourrait devenir "collant".  

Les parents doivent comprendre l'intérêt de l'enfant de se construire un jeu et d'être capables d'êtres seuls. Ils ne savent pas forcément. Mettre un écran a ses enfants est une solution de facilité mais qui n'est pas dérangeante si c'est de temps en temps seulement. Si l'enfant se voit attribuer la tablette sans même la demander, chez le coiffeur, dans le métro, cela commence à devenir problématique. Si à la moindre occasion, pour être tranquille on lui donne un écran, cela devient assez problématique. Faire découvrir un outil numérique progressivement est assez logique et doit être distingué des usages compulsifs. 

Sur de très longues durées d'utilisation quotidienne, excédant plusieurs heures, c'est la place de l'enfant dans la famille qui peut être questionné. Soit la famille est en difficulté, soit c'est trop difficile de l'investir.  

Pourquoi est-ce que les parents sont toujours de plus en plus tentés de mettre leurs enfants même en très bas âge devant un écran ? Quelles sont les meilleures solutions pour les enfants ? 

Les parents, quand ils rentrent de leur journée peuvent être très fatigués. Ils veulent que les choses soient simples à la maison. Or, pour un enfant qui a attendu ses parents toutes la journée, ce n'est jamais simple. Cela se traduit par des pleurs, des cris. Les parents vont mettre leurs enfants devant une tablette pour éviter les tensions inutiles. De plus, faire garder son enfant pas quelqu'un d'autre, une baby-sitter coute plus cher qu'une tablette. En termes de moyens financiers, c'est plus simple ainsi.

Il ne faut pas oublier que les parents sont très souvent connectés. Les enfants agissent en miroir et ont envie d'imiter leurs parents. Une tablette est très attirante, l'écran est très coloré. Les cinq sens sont saturés, aussi bien la vue, le mouvement, le toucher. La tablette agit comme de l'hypnose.  L'enfant a besoin de l'adulte qui lui montre comment faire. Les meilleurs jeux sont ceux qui peuvent entrainer l'imagination. Un jeu de construction est parfait parce que l'enfant peut faire tout ce qu'il veut. Il faut que le parent soit là pour impulser la création. 

Comment les enfants grandissent quand on les couve avec un écran ? En quoi est-il plus difficile pour eux de se construire intérieurement ? 

Ils ne savent pas quoi faire. Ils n'ont pas d'idée. C'est plus facile parce qu'il peut se retrouver dans un monde imaginaire préconçu. Mais dès qu'il n'a plus ça, il se sent un peu perdu. Il s'ennuit et ça l'angoisse. Mais c'est un peu similaire avec les adultes qui, quand ils parlent, ont toujours leur portable à portée. Que ce soit les vidéos youtube, les films et les chaines de télévision, tous est fait pour ce que ca continu sans cesse.  

 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Michèle Plahiers
- 13/06/2017 - 12:48
Relu
Confrontation avec l'autre.
Devant l'ordinateur, l'enfant est confronté à lui-même dans un mécanisme de projection (Le grand autre n'étant que des photos, les mots, des bouts de phrases, le psy parlerait d'objet partiel, comme le sein par rapport à l'ensemble). Comment peut-il avoir accès à la réalité si personne n'est présent pour donner forme à ses fantasmes, ses émotions, l'approuver ou le contredire,...
ithery
- 12/06/2017 - 19:36
Remarque
Mon commentaire était dirigé vers l'auteur de cet article.
ithery
- 12/06/2017 - 19:33
Se relire...même sur écran...
... évite de laisser diverses fautes d'accords, de ponctuation, d'accent...