En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

04.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

05.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

06.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

07.

Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 7 heures 44 sec
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 8 heures 21 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 9 heures 38 sec
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 10 heures 2 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 13 heures 23 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 14 heures 40 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 15 heures 21 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 7 heures 33 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 8 heures 40 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 9 heures 19 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 12 heures 53 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 13 heures 28 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 13 heures 46 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 14 heures 23 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 14 heures 58 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 15 heures 41 min
© Reuters
© Reuters
Big Brother

Traquer les expressions de votre visage via webcam : ces inquiétants brevets discrètement déposés par Facebook

Publié le 11 juin 2017
Facebook a déposé plusieurs brevets pour améliorer l'expérience utilisateur et la suggestion de contenus. Petit bémol cependant : la firme pourra accéder à votre webcam, appareil photo pour analyser vos émotions. Le tout sans forcément vous en informer.
Frédéric Mouffle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur général associé du groupe ASK’M / KER-MEUR. Expert en cyber sécurité. Conférencier sur les menaces émergentes, spécialisé dans la sensibilisation auprès des entreprises.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Facebook a déposé plusieurs brevets pour améliorer l'expérience utilisateur et la suggestion de contenus. Petit bémol cependant : la firme pourra accéder à votre webcam, appareil photo pour analyser vos émotions. Le tout sans forcément vous en informer.

Atlantico : Ces nouveaux brevets sont-ils de nature à poser des questions de respect de la vie privée ? Comment pourrait faire la firme pour éviter cet écueil et que pourrait faire l'utilisateur pour se prémunir d'une telle technologie si elle entrait en fonction ?

Frédéric Mouffle : Il est probable qu’une autorisation sera demandée aux utilisateurs, et ceci, avant d’activer la caméra lors du démarrage de l’application que nous évoquons. Mais comme souvent avec ce type de modèle économique, vous serez surement obligé « d’agréer » pour utiliser ces services. Cibler le jeune public est très judicieuse car ce sont aussi les futurs clients. Quand nous parlons de vie privée, n’oublions pas que chacun de nous « accepte » le plus souvent aussi les conditions d’utilisation qui sont proposés par les opérateurs. Ces questions suscitent un intérêt croissant chez tous les utilisateurs qui n’ont pas pour autant le recul analytique nécessaire pour appréhender ces questions. N’oublions pas aussi que depuis de nombreuses années, nous mettons – peu ou prou – à disposition gratuitement nos données personnelles, sur les principales plateformes, à l’image de Gmail, Yahoo, Youtube, etc… Il n’existe pas de solution miracle, si ce n’est de ne pas utiliser tous ces services proposés. Mettre un scotch sur la caméra de son Smartphone est une solution alternative qui reste toujours très efficace. 

Ce n'est pas la première fois que Facebook inquiète ses utilisateurs avec des idées à mi chemin entre Orwell et Huxley, quels sont les précédents ? 

Les utilisateurs « lambda » sont évidemment inquiets, mais d’autres – qui disposent d’un profil plus « technophile » – sont enthousiastes à l’idée d’utiliser cette nouvelle fonctionnalité. Facebook avait pour sa part décidé en 2009 – alors que la multinationale comptait à l’époque plus de 300 millions d’utilisateurs – de changer les conditions d’utilisation de son site. Expliquant à qui voulait l’entendre que toutes les données personnelles que chacun pouvait afficher sur le site,  appartenaient désormais au géant américain. En lisant les conditions d’utilisation, on s’aperçoit aussi que Facebook s'autorise à retirer discrétionnairement des contenus ou informations publiées par ses utilisateurs, à modifier ses conditions d’utilisation sans préavis, à résilier son service de paiement sans en informer l’utilisateur…

Outre les actions et la grogne des utilisateurs, n'est-il pas temps de poser des questions au niveau étatique et d'imposer des limites claires aux grandes entreprises de la tech ?

Les instances étatiques ont tout intérêt à ne pas laisser se développer ces technologies sans contrôle, et être garantes de la vie privée de ses concitoyens. La CNIL et le DGCCRF ont déjà mis en demeure Facebook sur ces problématiques de clauses abusives. Mais les montants des amendes sont bien trop faibles pour être persuasive. Des procédures juridiques sont déjà en cours aux Etats-Unis sur ces sujets d’intérêt majeur pour les populations que sont les problématiques liées à la « vie privée ». Il me paraît compliqué de contraindre le géant californien à se mettre en règle avec la loi française, mais aussi européenne. En Belgique, Facebook a été condamné en 2015 à ne plus « tracer l’activité de ses internautes », avec une astreinte de 250 000 euros par jour. Ce dossier concernait notamment les boutons « j’aime » et « partager » pour les utilisateurs non enregistrés sur le réseau, et donc n’ayant signé aucune condition d’utilisation au préalable. Facebook avait à l’époque annoncé qu’il ferait appel, dans l’objectif évident de gagner plusieurs années quant à la décision prise par le tribunal...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 11/06/2017 - 11:36
Une seule solution: l'abstention
Pas aux élections bien sûr, mais à ces réseaux dont le but est de confectionner des fichiers sur nos vies privées pour les revendre, et non pas de faciliter les relations avec nos amis comme ils le prétendent: on n'a pas besoin d'eux pour ça, et c'est même bien mieux sans eux. En fait, ce n'est pas l'abstention qu'il faut préconiser, mais franchement l'interdiction mondiale de ces entreprises crapuleuses dont les activités consistent à exploiter la crédulité de clients vulnérables et influençables (les jeunes) pour violer leurs vies privées et les mettre en danger. Ces réseaux vont devenir plus dangereux que les trafiquants de drogue.