En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

L’Italie prépare un bouclier anti-OPA françaises

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 51 min 34 sec
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 3 heures 51 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 15 heures 31 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 18 heures 12 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 19 heures 41 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 21 heures 25 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 1 heure 38 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 2 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 3 heures 35 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 14 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 16 heures 4 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 19 heures 15 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 21 heures 24 sec
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 22 heures 57 sec
© BEN STANSALL / POOL / AFP
© BEN STANSALL / POOL / AFP
Double défaite

Royaume-Uni : Pourquoi l'élection britannique marque la double défaite de Theresa May et de Jeremy Corbyn

Publié le 09 juin 2017
Un an après le Brexit, conséquence d'une volonté des électeurs de voir le Parlement britannique retrouver sa souveraineté, les électeurs anglais ont privé Theresa May de sa majorité absolue et donné un poids plus important au Labour.
Anciennement Arthur Young.Ancien conseiller politique à l'Ambassade de Grande-Bretagne à Paris, Bruno Bernard est aujourd'hui directeur-adjoint de cabinet à la mairie du IXème arrondissement de Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Bernard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anciennement Arthur Young.Ancien conseiller politique à l'Ambassade de Grande-Bretagne à Paris, Bruno Bernard est aujourd'hui directeur-adjoint de cabinet à la mairie du IXème arrondissement de Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un an après le Brexit, conséquence d'une volonté des électeurs de voir le Parlement britannique retrouver sa souveraineté, les électeurs anglais ont privé Theresa May de sa majorité absolue et donné un poids plus important au Labour.

Comment comprendre la logique électorale de la population ? Quels sont les premiers enseignements politiques à tirer de ce scrutin ? 

Bruno Bernard : Les électeurs britanniques ne voulaient pas de Jeremy Corbyn comme Premier ministre mais ils ne voulaient pas non plus de Theresa May. Ils ont voté pour le Brexit mais peut-être ne veulent-ils pas d’un Brexit brutal, ils ont voté pour les nationalistes écossais en Ecosse mais le signal est clair qu’ils ne veulent pas d’un deuxième référendum sur l’indépendance. En réalité ces résultats sont un appel à la modération de la part de l’électorat britannique envers sa classe politique, les conservateurs restent le premier parti britannique mais ils devront mener les négociations du Brexit dans un esprit modéré et non jusqu’au-boutiste. On pourrait même deviner un espoir de gouvernement de coalition nationale à l’allemande entre le Labour et les Tories, mais c’est peut être aller un peu loin. Le dernier gouvernement de coalition n’a pas laissé que des bons souvenirs dans le Royaume. 

Enfin c’est aussi un signal clair envoyé aux conservateurs que les restrictions budgétaires ont vécu. Si ces derniers sont encore considérés comme les plus à même de gouverner le pays, ils doivent évoluer en ce qui concerne la dépense publique, être moins idéologues peut être. 

 

Qu'est ce que ces résultats laissent entendre pour les négociations sur le Brexit ?

Deux options : soit le début des négociations est repoussé pour permettre au Royaume-Uni de sortir de la crise politique dans laquelle il est entré et cela peut prendre des mois ou bien Theresa May forme un gouvernement avec le ralliement du DUP nord irlandais et elle devra maintenir une ligne dure sur le Brexit car elle n’aura plus la marge de manœuvre réclamée pendant sa campagne. Dans tous les cas ce n’est pas une bonne nouvelle ni pour le Royaume-Uni ni pour l’Union européenne.

 

Jeremy Corbyn a immédiatement appelé Theresa May à démissionner, ce qu'elle exclut. Néanmoins, quel avenir pour le premier ministre anglais selon vous qui est maintenant en difficulté pour ces négociations ?

Elle est blessée politiquement car elle a échoué à obtenir sa majorité absolue et n’aura pas les coudées franches vis-à-vis de son propre parti notamment pour donner des concessions mais en même temps elle a remporté les élections en sièges et en voix et elle est la seule à pouvoir former un gouvernement avec l’aide de l’Irlande du Nord, les unionistes faisant la bascule et les nationalistes irlandais ne siégeant pas à Westminster malgré leurs 7 sièges. 

Sans le Brexit et dans une configuration politique classique, Theresa May devrait remettre son mandat à la tête des Conservateurs en jeu, se retirer et laisser le prochain leader mener les négociations. Le problème réside dans le fait que depuis le jeu de massacre de l’année 2016 qui l’a vu arriver au poste de Premier ministre, les candidats à sa succession sont peu de nombreux, même Boris Johnson ne semble pas en capacité de la remplacer au pied levé. Elle a pour elle de pouvoir dire à ceux qui, dans le camp conservateur, remettrait sa direction en cause : « c’est moi ou le chaos », c’est certainement son plus grand atout.

 

Quelles pourraient être les conséquences pour le pays de voir dans une situation de "Hung Parliament" ?

Le hung Parliament c’est la paralysie politique où chaque projet de loi doit être négocié au cas par cas et voté par des majorités de circonstances. Cette situation provoquerait la nécessité d’organiser rapidement de nouvelles élections dans un pays qui n’en peut plus ou celle pour les partis en place de trouver une sorte de modus vivendi et vu le ton des campagnes respectives cela semble compromis. En conclusion les Tories vont devoir trouver des alliés afin de pouvoir avancer et c’est possible mais cela aura un prix :un Brexit difficile et douloureux pour tout le monde. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

07.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

L’Italie prépare un bouclier anti-OPA françaises

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 10/06/2017 - 08:23
On reparlera de tout cela
Dans 6 mois.
huevos_fritos
- 09/06/2017 - 20:50
Les gens ne regardes que le court terme.
A long terme le Brexit est une bonne chose pour la GB, mais voilà les gens ne regardes que le court terme, voilà le drame de la démocratie.
Anguerrand
- 09/06/2017 - 16:45
Le Brexit n'est encore pas fait
Beaucoup de britanniques regrettent déjà leur vote, on leur a menti ils ne sont encore pas sorti de l'UE que déjà ils ont perdu plus de 20% de leur pouvoir d'achat. Si la GB sort de l'UE , la Livre baissera encore un peu plus d'environ de 10% .un nouveau référendum se prononcerait contre le Brexit. La solution de Philippot est donc folle sans compter son programme économique fou car irréalisable et c'est pourtant la solution du FN