En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 17 min 1 sec
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 2 heures 9 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 4 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les dividendes 2020 seront aussi confinés : les dirigeants politiques veillent au grain, par démagogie ou par nécessité

il y a 4 heures 54 min
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 16 heures 48 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 22 heures 35 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 1 jour 9 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 33 min 50 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Politique
Certitudes

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Santé
Gestion de crise

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

il y a 5 heures 7 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 21 heures 51 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 22 heures 47 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 1 jour 3 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 1 jour 20 min
© Reuters
© Reuters
Edito

Pourquoi le moment est venu pour la France d’engager le match de la croissance

Publié le 09 juin 2017
La France n’a cessé de prendre du retard et la plupart de nos partenaires sont déjà passés à une étape supérieure dans la course au progrès facilitée par internet, la digitalisation et les nouvelles technologies. Il nous faut donc non seulement rejoindre les autres, mais tenter de reprendre la marche en tête en redonnant de la puissance à la France.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France n’a cessé de prendre du retard et la plupart de nos partenaires sont déjà passés à une étape supérieure dans la course au progrès facilitée par internet, la digitalisation et les nouvelles technologies. Il nous faut donc non seulement rejoindre les autres, mais tenter de reprendre la marche en tête en redonnant de la puissance à la France.

Malgré certains risques géopolitiques toujours présents, la conjoncture internationale reste sur la bonne voie, selon les experts. L’OCDE vient ainsi de revoir à la hausse les perspectives de croissance pour cette année à 3,5%, car la conjonction des planètes est favorable : les taux d’intérêt restent bas d’autant que les hausses annoncées aux Etats-Unis demeurent modestes. La banque centrale européenne va continuer d’inonder de liquidités les marchés. Les pays producteurs de pétrole de l’Opep ne parviennent pas à faire remonter les prix malgré la prolongation de leur accord de limitation de  la production.  Autant de signaux qui devraient faciliter la poursuite du mouvement de reprise esquissé dans la plupart des pays industrialisés. Avec un bémol pour la France qui ne devrait pas  bénéficier  de l’accélération annoncée, en raison des handicaps  dont elle souffre. Les experts mettent ainsi en avant la désindustrialisation qui se poursuit et marquent au fer rouge le déficit du commerce extérieur devenu abyssal : il a dépassé 56 milliards d’euros pour les quatre premiers mois de  l’année contre 48 au cours de la même période de l’an dernier avec un effet pervers : toute augmentation du pouvoir d’achat se traduit par une demande qui favorise  les produits importés , parce que la  production intérieure ne suit pas et contribue à creuser encore davantage les déficits. La France a ainsi la plus mauvaise balance commerciale des pays européens.

La situation du pays n’a guère évolué au cours des dernières années, car la France a toujours  voulu maintenir son modèle social à l’abri de ses clochers, sans  vouloir aborder franchement  la mondialisation. Avec une forme de  capitalisme du gagne petit, car l’argent y a toujours mauvaise presse, et sans  prendre la  mesure de la vitesse de transformation  du monde. Dans ce contexte, la France se protège souvent mieux  que les autres des grandes secousses, mais en même temps, elle n’est jamais à la pointe de l’innovation et  du changement. Elle a généralement toujours un  retard à rattraper sur les autres. Elle tente de rejoindre  le peloton, mais sans  jamais  en  prendre la tête. Elle est au demeurant corsetée par une bureaucratie rigide qui impose des barrières à toute évolution avec  ses 750 branches d’activité, là où ses grands partenaires  ne  dépassent pas  souvent quelques dizaines,  son millier  de conventions  collectives dont  350 sont de portée nationale et régentent  même  les activités des plus petites entreprises.

C’est ce carcan qu’il faudrait briser. La tâche est immense tant les peurs du changement  sont grandes dans ce domaine. Emmanuel  Macron est en  train de bouleverser le paysage politique et entend s’attaquer à l’univers  économique et social où fourmille une multitude de bastilles qui feront tout pour maintenir leurs privilèges à tous les niveaux. Cela suppose un effort de communication sans précédent  pour démontrer à l’opinion que le nouveau président veut rénover le système  social pour le sauver et non pour le tuer comme le répètent inlassablement des syndicats qui n’ont pas encore subi  la vague du changement. Mais une course de vitesse est engagée aujourd’hui. La France n’a cessé de prendre du retard et la  plupart de nos partenaires sont déjà passés à une étape supérieure dans la course au progrès facilitée par internet,  la digitalisation et les nouvelles technologies. Il nous faut donc non  seulement  rejoindre  les autres, mais tenter de reprendre  la marche en  tête en redonnant de la puissance  à la  France. Emmanuel Macron place  la  barre très haut, à l’opposé du président « normal » qui l’avait précédé, mais en  lançant  le  défi de faire partager l’ambition haute qu’il assigne  à la France.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

05.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

06.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

07.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 09/06/2017 - 20:58
Le ministre de l'économie n'est plus le même...
Donc, le déficit du commerce extérieur devrait s'améliorer, plutôt que se dégrader commme il l'a encore fait, lors des quatre premiers mois de l'année...ah merde! Je suis con...il est Président, maintenant!