En direct
Best of
Best of du 5 au 11 janvier
En direct
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Musulman modéré?
Les voies d'Allah sont impénétrables : les très singulières fréquentations de Sadiq Khan, le maire de Londres.
Publié le 08 juin 2017
L'édile londonien ne manque pas de rappeler qu'il est musulman. On se demande bien pourquoi…
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'édile londonien ne manque pas de rappeler qu'il est musulman. On se demande bien pourquoi…

Sadiq Khan est, ce qu'il est convenu d'appeler, un musulman modéré. Selon certains - manifestement très mal attentionnés - un musulman modéré est un musulman qui n'est pas encore arrivé au pouvoir! Loin de nous l'idée de reprendre à notre compte cette formule frappée au sceau de l'islamophobie. Mais on la mentionne quand même, car dans le cas de Sadiq Khan, elle fait sens.

Quand il fut élu maire de Londres, Sadiq Khan demanda à la régie des transports de la ville de supprimer de ses bus et de ses métros les publicités avec des filles dénudées. A cette occasion, il se garda bien de proclamer qu'il était musulman. Il avait, fit-il savoir, agi en "féministe" car ces images pouvaient, selon lui, offenser des femmes dont le corps n'était pas parfait. Il n'est pas interdit de penser que ces publicités offensaient particulièrement des personnes pieuses pour lesquelles la nudité féminine est un péché doublé d'un blasphème... 

Depuis, Sadiq Khan est beaucoup moins discret sur sa foi. Il brandit sa religion comme un étendard. Dernière déclaration en date après l'attentat de Londres : "je suis musulman, et ces extrémistes insultent ma foi!". Il faut comprendre que, d'après Sadiq Khan, les tueurs dont il parle n'ont rien à voir avec l'Islam. Car l'Islam bien élevé, costume trois pièces, est bien sûr représenté par des hommes fréquentables comme le maire de Londres.

Vous connaissez beaucoup d'hommes et de femmes politiques qui répètent à tout bout de champ "je suis catholique", "je suis anglican", "je suis protestant", "je suis juif"? Pas tant que ça. Le "je suis musulman" obéit sans aucun doute à une volonté très nette d'affirmer, de façon combattive, la présence de cette religion dans l'espace public. Mais ne nous égarons pas. Et revenons à l'essentiel.

L'essentiel, c'est que Sadiq Khan est un musulman modéré. Et un musulman modéré, ça fréquente des musulmans modérés. Parfois, des musulmans modérément modérés. Et, plus rarement, des musulmans pas modérés du tout. Ce qui est arrivé à Sadiq Khan il y a de cela plusieurs années, comme le révèle le Daily Mail. 

Le maire de Londres -il ne l'était pas encore - avait participé à une conférence-débat très connotée. Il y avait là un certain Sajeel Shahid, un ami proche d'un des tueurs de l'attentat de samedi soir. Lors de cette réunion, ce musulman, très peu modéré, avait appelé à frapper les troupes britanniques qui combattaient alors en Afghanistan. On ignore ce que Sadiq Khan, citoyen anglais et sujet de Sa Majesté, lui a répondu. Mais on sait, en revanche, que le susnommé Sajeel Shahid fréquentait assidument - il y était moniteur - un club de sport nommé Oumma Fitness Club. 

Ça ne s'invente pas! Un club strictement interdit aux mécréants et aux femmes. Oui, la gymnastique halal existe! Et c'est là-bas que Sajeel Shahid a formé aux arts martiaux un certain Khuram Butt, un des assassins abattus par la police lors de l'attentat de Londres. Signalons aussi la présence à cette sympathique réunion de plusieurs personnes liées à Al Qaeda (l'Etat Islamique n'existait pas encore). Dont l'une condamnée à mort pour terrorisme en Egypte.

Suite aux révélations du Daily Mail, un porte-parole de Sadiq Khan a jugé bon de dire que c'était une "vieille histoire". Certes. Nous pensons quand même que le passé sert à éclairer le présent. Le même porte-parole a précisé que Sadiq Khan y était en qualité de président d'une association de défense des droits de l'Homme créée après l'intervention occidentale en Afghanistan. Compte tenu des profils des participants à cette charitable conférence, on peut s'autoriser à penser qu'il s'agissait de défendre les droits de certains hommes plus que d'autres. Ne jetons quand même pas la pierre au Maire de Londres. C'était une réunion musulmane où il avait toute sa place. Et il n'allait quand même pas demander à chacun des présents leur certificat de modération...

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
04.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
05.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
07.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Alerte Rouge : après la Chine, Donald Trump entend s’attaquer à l’Europe et voilà pourquoi la France serait bien inspirée de réagir au plus vite
06.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
03.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Marine Le Pen : vent en poupe mais… tigre de papier ?
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlantica75000
- 11/06/2017 - 14:51
Les citoyens ne "doivent pas" être informés
A Deneziere : on a largement dépassé le seuil du "moratoire"
Merci au journaliste de nous apprendre ou rappeler la face sombre de ce donneur de leçon.
La presse mainstream est d'un silence assourdissant. Une fois de plus
hmrmon
- 10/06/2017 - 20:23
Les voies d'Allah.
Religion de paix. d'amour de tolérance, veux-t-on nous faire croire. À tous ceux et celles tenter de le gober, on ne peut que conseiller de s'armer de patience (il en faut!) et de se donner la peine de lire le Coran de bout en bout, question de vérifier si ces affirmations sont bien corroborées. On a dit de Hitler, dans son livre "Mein Kampf" qu'il n'avait rien caché de ses intentions futures. Lui, question appétit de conquêtes se contentait des territoires de la Russie jusqu'à l'Oural. Mahomed lui, beaucoup plus gourmand, peu importe le temps que cela prendra, visait la terre entière. Rien de plus rien de moins!
AlainAFZ
- 10/06/2017 - 13:48
Chouette....
je viens d'apprendre à la lumière d'un commentaire qu'il y avait eu des nazis modérés et ça c'est chouette il n'était là que pour modérer leur petits camarades fanatisés et ça c'est beau c'est bien c'est grand .... bien sûr évidemment mais ils ont probablement bien fait de ne le révéler que Longtemps, longtemps, longtemps. Après que les poètes ont disparu. Leurs chansons courent encore dans les rues