En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Renault en plein chaos post Ghosn

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 43 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 6 min 20 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 9 min 9 sec
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 39 min 53 sec
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 1 heure 41 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 15 heures 51 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 18 heures 28 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 21 heures 7 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 22 heures 16 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 5 min 23 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 7 min 14 sec
décryptage > Culture
Culture

"Fleurs de Légion" de Stéphane Giocanti : un véritable roman d’initiation

il y a 13 min 26 sec
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 1 heure 25 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 14 heures 21 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 17 heures 38 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 19 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 20 heures 55 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 21 heures 28 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 22 heures 46 min
© AFP
© AFP
Explosif

Après la bombe Ferrand, y aura-t-il une bombe Kohler?

Publié le 03 juin 2017
Emmanuel Macron a annoncé son intention de renégocier la vente de STX, les chantiers de Saint-Nazaire, à l'italien Fincantieri. Derrière cette décision se cache un entrelacs d'intérêt général et d'intérêts privés bien compris, dont les conflits risquent de porter à nouveau préjudice au mythe du "renouvellement". Cette fois-ci, c'est Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, qui serait au centre du jeu.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a annoncé son intention de renégocier la vente de STX, les chantiers de Saint-Nazaire, à l'italien Fincantieri. Derrière cette décision se cache un entrelacs d'intérêt général et d'intérêts privés bien compris, dont les conflits risquent de porter à nouveau préjudice au mythe du "renouvellement". Cette fois-ci, c'est Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, qui serait au centre du jeu.

Le 31 mai, Emmanuel Macron a visité Saint-Nazaire, et tout spécialement le paquebot MSC Meraviglia (Merveille) baptisé ce jour-là. Pour l'opinion publique, c'était un moment de propagande sur les bienfaits des accords de compétitivité qui ont permis de sauver l'entreprise face à la concurrence internationale. Pour la Macronie jupitérisée, l'histoire est un peu plus intime et longue que cette simple présentation. Disons même qu'à certains égards, ce baptême en fanfare, qui a permis à Emmanuel Macron d'annoncer que la vente des chantiers à Fincantieri serait revue, est comme l'aboutissement d'un cycle où se mêlent stratégie industrielle et conflits d'intérêts. 

Pour le comprendre, un petit retour en arrière s'impose. 
 
Comment MSC a commandé le Meraviglia
 
En France, si tu cherches à comprendre un dossier compliqué, regarde le parcours du directeur de cabinet du ministre concerné. Et tout s'éclaire. 
 
L'affaire STX n'échappe pas à cette règle.
 
En 2014, le croisière MSC Croisières, filiale de l'armateur italien installé à Genève MSC, passe commande à STX France, ex-Chantiers de l'Atlantique (rachetés par Alsthom en 1976), de deux super-paquebots pour un montant total de 1,5 milliard€. Pour obtenir cette commande, la lutte est âpre. 
 
STX fait face à un concurrent de taille: Fincantieri, le constructeur italien qui possède notamment un chantier à Gênes. Fincantieri dispose du soutien des pouvoirs publics italiens et cherche à convaincre MSC que ses commandes doivent tomber dans l'escarcelle d'un compatriote. 
 
La famille Aponte, qui a fondé MSC et s'est installée à Genève, ne tient manifestement pas à tomber dans les mains de son gouvernement d'origine. MSC réserve donc à Fincantieri une commande de 200 millions € pour la restauration de quelques paquebots anciens, mais préfère la France pour les opérations lourdes, à condition que les Français se montrent conciliants. 
 
Pour obtenir la commande, la France se bat... et convainc les syndicats d'accepter un accord de compétitivité pour réduire les coûts de construction. «Il a fallu accepter d'affronter certaines réalités en face, admet Christophe Morel, délégué syndical CFDT. Avoir le courage d'aller à la table des négociations, pas pour obtenir du plus mais pour limiter le moins.»
 
Dans la pratique, à salaire égal, le temps de travail augmente pour tenir dans l'enveloppe du 1,5 milliard€.
 
On ajoutera que MSC a quand même dû passer commander de 3 nouveaux bateaux, par la suite, à Fincantieri. Mais MSC reste historiquement méfiant visant de Fincantieri qui est le constructeur exclusif de l'un de ses concurrents, Carnival. 
 
Là où intervient Alexis Kohler
 
Quels ont été les termes exacts de l'accord entre la France, au sens large, et MSC? Personne ne les connaît exactement. On sait seulement que, du côté de l'entreprise, la négociation d'un accord de compétitivité fut un préalable pour réduire les coûts. On sait aussi que l'État a apporté sa garantie financière pour la construction des navires. 
 
Mais en son temps, Pierre Moscovici alors ministre a glissé que d'autres conditions avaient été négociées pied à pied.
 
"Sans en préciser les détails, Pierre Moscovici, ministre de l'Économie, souligne que les modalités de financement étaient épineuses. «Il a fallu réformer nos systèmes de financement à l'export, moins performants que chez nos voisins.» Au final, «sur mesure mais pas hors norme, dans le respect scrupuleux des règles européennes»." écrit Le Figaro à l'époque. 
 
L'intervention de l'État fut donc déterminante dans ce dossier. Et, pour MSC, l'État, c'était d'abord le directeur de cabinet du ministre Moscovici... un certain Alexis Kohler. 
 
La commande des bateaux est conclue en mars 2014. Durant l'été, Emmanuel Macron succède à Moscovici, et Kohler reste directeur de cabinet. Il suit donc le dossier MSC du début à la fin.
 
MSC et l'affaire STX
 
Il se trouve qu'entretemps, si Saint-Nazaire engrange les commandes, la maison-mère du groupe, le coréen STX Offshore & Shipbuilding, va mal. L'entité est devenue propriétaire des chantiers de l'Atlantique en 2008. À cette époque, les Coréens avaient acheté l'entreprise au Norvégien Akers, qui les avaient achetés à Alstom en 2006. Cette cascade de rachat illustre bien les dégâts de la mondialisation sur l'industrie d'un pays dont les élites n'ont plus de stratégie nationale. 
 
Toujours est-il que le 19 octobre 2016, le tribunal de Séoul met en vente les chantiers de Saint-Nazaire. Pour MSC, cette circonstance est catastrophique, puisque Saint-Nazaire est chargé des constructions les plus coûteuses et les plus prometteuses de STX. Un changement de main des chantiers représente donc un risque certain, surtout après une négociation aussi âpre.
 
En outre, MSC sait que Fincantieri ne manquera pas d'être candidat à la reprise, ce qui constitue un risque supplémentaire. 
 
MSC décide alors de préparer une offre de reprise avec une autre croisiériste (RCCL) et un constructeur néerlandais: Damen. Cette offre semble avoir été préparée très en amont, c'est-à-dire du temps où Emmanuel Macron était encore ministre de l'Économie et Alexis Kohler directeur de cabinet.
 
Il se trouve que, selon des informations concordantes, l'offre MSC avait la préférence du gouvernement français. Elle semble avoir recueilli l'assentiment de l'exécutif, y compris après la démission d'Emmanuel Macron.
 
L'étrange parcours de Kohler
 
Ici l'histoire intrigue, forcément. En août 2016, Macron démissionne de son poste de ministre. Kohler le suit. Commence alors un embrouillamini dont on peine à suivre le fil.
 
Facialement, Alexis Kohler devient directeur de cabinet du candidat Macron, à la tête du mouvement En Marche. Mais, début octobre, Kohler démissionne officiellement de ce poste. La presse annonce alors qu'il est recruté par... MSC Croisières, en tant que directeur financier. Le monde est petit!
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Renault en plein chaos post Ghosn

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
WINKELMANN
- 04/06/2017 - 07:51
Marocain ou maroquin
Pour Anguerrande, je fais remarquer, avec humour et politesse, qu'un marocain est un habitant du Maroc. Mais peut-être entre-t-il dans les intentions de notre président d'accorder un maroquin à un marocain ? Ah, le "vivre ensemble" n'a pas de limite ...
jurgio
- 03/06/2017 - 15:02
« Je suis fou de Kohler ! »
Quand on donne aux représentants du peuple, et à ses porte-parole (donc les médias) trop de liberté, qu'en font-ils ? Ils passent leur temps à tuer cette liberté.
guipago
- 03/06/2017 - 11:19
au secours!
Voici revenu le temps des Savonarole, Fouquier-Tinville, des pères la vertu et des mères la morale, des "tricoteuses" de la terreur. C'est la morale des intégristes, des fouilles poubelles, des jaloux, du volatile déchainé et de la clameur des réseaux sociaux, C'est la purge solennelle avec les boucs émissaires habituels mais aussi tout ceux qui peuvent recevoir une punition exemplaire parce qu'ils sont les plus visibles ou les plus puissants. C'est l'avènement d'un ordre moral, policier, en l'absence de toute philosophie ou idéologie discutées et acceptables.Un rite expiatoire dans une démocratie moribonde et qui ne fera que ressusciter les pouvoirs simplistes, forts, régressifs et toujours injustes.