En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

03.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

04.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

05.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

07.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 11 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 11 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 14 heures 30 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 17 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 1 jour 7 heures
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 1 jour 8 heures
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 11 heures 21 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 12 heures 17 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 16 heures 2 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 17 heures 10 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 1 jour 7 heures
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 1 jour 8 heures
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Mais au fait, comment fait-on pour obtenir la Légion d'honneur

Publié le 04 juin 2017
Pour la première fois, Bertrand Galimard Flavigny raconte comment, étape après étape, s'est mis peu à peu en place le système des récompenses honorifiques et ses évolutions jusqu'à nos jours. Extrait de "Histoire des décorations" de Bertrand Galimard Flavigny, publié aux Editions Perrin 2/2.
Bertrand Galimard Flavigny
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Galimard Flavigny est journaliste en bibliophilie et auteur.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour la première fois, Bertrand Galimard Flavigny raconte comment, étape après étape, s'est mis peu à peu en place le système des récompenses honorifiques et ses évolutions jusqu'à nos jours. Extrait de "Histoire des décorations" de Bertrand Galimard Flavigny, publié aux Editions Perrin 2/2.

Au fait comment faire ? Pour être admis au grade de chevalier, dit le Code, «il faut justifier de services publics ou d’activités professionnelles d’une durée minimum de vingt années, assorties, dans l’un et l’autre cas de mérites éminents». Ces mérites-là, chacun s’accorde pour dire qu’ils sont difficiles à cerner. Sans le savoir, Germain-François Poullain de Saint-Foix, un dramaturge qui vivait au XVIIIe , en donne une réponse : «C’est la force de l’âme, animée ou réveillée par le devoir, et qui quelquefois même nous porte au-delà de ce qu’il prescrit.» La Légion d’honneur n’est pas faite pour récompenser les personnes dans leur travail, les avancements et les changements d’échelon ont été prévus pour cela. Un fonctionnaire du service public ou un employé du privé qui, dans sa fonction, sera allé au-delà de sa tâche pourra être remarqué et récompensé. A l’inverse, des directeurs de service ou des administrateurs qui se limiteront à leur routine ne pourront prétendre à une distinction. Tous les chefs de service de médecine ne sont pas décorés, alors que certaines infirmières qui vouent leur existence à une mission peuvent recevoir la croix. Toutes les catégories sociales et tous les niveaux de la hiérarchie sont représentés dans les différentes promotions. Il reste qu’il serait anormal qu’un président de la Cour de cassation, responsable dans l’une des plus hautes fonctions de la magistrature, ne soit pas décoré, de même qu’un officier général qui ne porterait pas la Légion d’honneur. Vis-à-vis de ses subordonnés et plus encore de ses homologues militaires dans les instances internationales, son autorité ne serait pas reconnue.

Certains s’étonnent que tel ou tel chanteur ou comédien soit décoré. S’ils ne l’étaient pas, on s’étonnerait dans les pays étrangers, que la France ne reconnaisse pas son talent. Talent qui est, parfois, source de revenus pour notre pays. A travers ces éminentes personnes, la Légion d’honneur joue le rôle d’ambassadeur de la France. Militaires, artistes, artisans, industriels ou ouvriers sont réunis à bon droit dans un même ordre. Dans tous les cas ce sont les ministres qui déterminent ce que sont les services éminents. Ceux-là concernent autant les hommes que les femmes. Depuis la promotion du 1er janvier 2008, le président de la République et grand maître, alors Nicolas Sarkozy, a instauré un principe général de parité entre les hommes et les femmes, nommés et promus. Certains ont glosé face à cette disposition. Il est certain qu’elle a contraint les services de la grande chancellerie à revoir entièrement leur copie – fournie par les ministères –, mais à la lecture de cette promotion, il est apparu que les mérites éminents étaient non sexués et flagrants. Un certain nombre d’hommes qui auraient dû être nommés lors de cette promotion, ont dû, galamment (?), passer leur tour. Pour être nommé à un grade supérieur, il faut attendre : huit ans de chevalier à officier, puis trois ans pour être promu commandeur, et même période pour être élevé aux dignités. Un avancement dans la Légion d’honneur doit en effet récompenser des mérites nouveaux et non ceux déjà récompensés.

Le Code prévoit également que «les services exceptionnels nettement caractérisés peuvent dispenser des conditions prévues pour l’admission et l’avancement dans l’ordre, sous la réserve expresse de ne franchir aucun grade ». Ce sont les pompiers, les policiers et les gendarmes qui paient le plus lourd tribut dans l’accomplissement de leur devoir. Le Code ne prévoyait pas la décoration à titre posthume. En 1981, après la mort en mission d’un gendarme, alors que son coéquipier était resté sauf, il a été pris la décision de nommer aussi la personne tuée. Il a été considéré que ce militaire avait été nommé au moment même où il donnait sa vie pour le bien commun, et le décret le nommant devait prendre effet au jour de son décès. Depuis le décret du 19 décembre 2012, ce délai a été porté à un an. Et depuis le décret du 22 novembre 2008, des personnes qui ont eu des « carrières hors du commun, tant par leur durée que par l’éminence des services rendus», peuvent accéder directement aux grades d’officier et de commandeur, ou être élevées à la dignité de grand officier. La première à bénéficier de ce nouveau décret pris par le président de la République Nicolas Sarkozy fut Simone Veil, élevée à la dignité de grand officier en 20087 . Dans le même décret, il est disposé que les anciens Premiers ministres ayant exercé leurs fonctions pendant deux ans minimum sont élevés à la dignité de grand officier.

Extrait de "Histoire des décorations" de Bertrand Galimard Flavigny, publié aux Editions Perrin 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tananarive
- 05/06/2017 - 19:31
Mon grand-père me racontait.
Un jour un de ses amis Franc-maçons lui dit, comment tu n'as pas la légion d'honneur, je m'en occupe et il l'a eu.
moneo
- 04/06/2017 - 16:01
vanité tout est vanité
Et dire qu'il y'a des gens que ça intéresse;Napoléon a inventé les hochets,....il y'a énormément de candidats,..comme quoi il avait une juste opinion sur l'espèce humaine
adroitetoutemaintenant
- 04/06/2017 - 12:37
Et pour les imams décorés, c’est quoi la justification ?
Doivent-ils remplir les cases : combien de juifs tués, combien de chrétiens persécutés, combien d’enfants sodomisés, combien de mensonges prononcés, combien de femmes violées ?