En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 9 heures 4 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 10 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 13 heures 18 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 17 heures 32 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 10 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 16 heures 55 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 17 heures 3 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 17 heures 4 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 17 heures 29 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 17 heures 37 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 1 jour 3 heures
I have a dream ...

Démission de Guillaume Soro, un symbole de paix pour la Côte d'Ivoire

Publié le 10 mars 2012
Guillaume Soro, l'un des hommes forts de la crise qui a secoué la Côte d'Ivoire au cours de l'année passée, vient de démissionner. C'est un tournant de l'histoire agitée de ce pays qui se tourne. Alassane Ouattara a-t-il les moyens de sortir le pays des éléphants de dix ans de guerre civile ?
Christian Bouquet est professeur de géographie politique et du développement à l'université Bordeaux III.Il a écrit plusieurs ouvrages sur différents pays d'Afrique subsaharienne dont Côte d'Ivoire : Le désespoir de Kourouma (Armand Colin / août 2011)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Bouquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Bouquet est professeur de géographie politique et du développement à l'université Bordeaux III.Il a écrit plusieurs ouvrages sur différents pays d'Afrique subsaharienne dont Côte d'Ivoire : Le désespoir de Kourouma (Armand Colin / août 2011)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Soro, l'un des hommes forts de la crise qui a secoué la Côte d'Ivoire au cours de l'année passée, vient de démissionner. C'est un tournant de l'histoire agitée de ce pays qui se tourne. Alassane Ouattara a-t-il les moyens de sortir le pays des éléphants de dix ans de guerre civile ?

Atlantico : Guillaume Soro, le premier ministre d’Alassane Ouattara, a présenté jeudi la démission de son gouvernement au président ivoirien. Que veut-dire ce changement majeur à la tête du pays ?

Christian Bouquet : Cette démission était attendue : Alassane Ouattara avait promis de confier le poste de Premier ministre à un membre du PDCI (Parti Démocratique de Côte d’Ivoire) de Henri Konan Bédié suite à leur alliance au second tour de la présidentielle. S’il n’avait pas encore tenu sa promesse, c’est parce qu’il y avait d’abord des conditions sécuritaires à mettre en place. Guillaume Soro, en tant qu’ancien chef des rebelles du nord de la Côte d’Ivoire, semblait être l’homme de la situation pour régler cette situation.

Le 14 décembre dernier, les élections législatives ont permis la mise en place d’une nouvelle Chambre des députés. En général, dans cette situation, un remaniement ministériel est attendu. D’où la démission jeudi dernier du Premier ministre Guillaume Soro et de son gouvernement.

On pourrait jouer sur les symboles : on s’attend à ce que le remplaçant de Guillaume Soro soit l’actuel ministre de la Justice, Jeannot Kouadio Ahoussou. Un guerrier qui part, un juge qui arrive … l’image serait belle. Dans les faits, ce n’est pas aussi parfait : la situation sécuritaire n’est pas encore rétablie.

Alassane Ouattara doit avoir le sentiment que les choses vont mieux et que la Côte d’Ivoire est prête à entrer dans une nouvelle étape de la reconstruction politique du pays. Le nouveau gouvernement devrait lui permettre de mettre en place son programme, notamment sur les plans économique et social.

Le président Ouattara a-t-il à disposition les moyens politiques et humains de sortir la Côte d’Ivoire de la crise ?

C’est une question cruciale. Il va certainement disposer de moyens matériels car la Côte d’Ivoire va certainement atteindre le point d’achèvement de l’initiative des PPTE (Pays très pauvres très endettés) qui doit lui ouvrir l’accès à d’importants crédits en provenance de l’ancienne dette.

Est-ce qu’il va disposer du personnel nécessaire pour mettre en place la politique qu’il souhaite ? Ca, nous le verrons à l’usage. Le fait que le parti de Laurent Gbagbo, le FPI (Front Populaire Ivoirien) refuse de se ranger  et continue de faire dissidence n’est pas enthousiasmant. Suite au boycott des élections législatives, il continue de refuser de participer au nouveau gouvernement. Personnellement, je doute que cela handicape l’actuel chef de l’Etat.

Quel sera avenir politique attend Guillaume Soro, figure emblématique de la crise ivoirienne depuis le début des années 2000 ?

Une partie de la réponse à la question dépendait de la possibilité pour lui d’occuper la présidence de l’Assemblée nationale. La loi prévoyait jusqu’ici un âge minimum de 40 ans, que Guillaume Soro ne doit atteindre qu’au mois de mai prochain. Alassane Ouattara a finalement invoqué l’accord de Pretoria qui rend éligible tous les participants aux accords de Marcoussis.

Le président ivoirien ouvre ainsi la porte de la présidence parlementaire à son Premier ministre démissionnaire, ce dernier étend pressenti pour accéder à ce poste. Guillaume Soro devrait avoir un avenir certain dans la sphère politique : il a déjà été Premier ministre sous Laurent Gbagbo pendant trois ans puis sous Alassane Ouattara pendant un an. Il bénéficie d’une sérieuse expérience.

Reste que Guillaume Soro fait toujours l’objet de sérieux soupçons émanant de la Cour pénale internationale qui pourrait un jour lui demander des comptes sur les décisions et les actions qu’il a mené tout au long de la crise ivoirienne.

Propos recueillis par Romain Mielcarek

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

07.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires