En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 10 heures 52 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 15 heures 13 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 16 heures 14 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 16 heures 20 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 16 heures 35 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 18 heures 35 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 6 heures
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 12 heures 14 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 16 heures 13 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 16 heures 15 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 16 heures 19 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 jour 7 heures
Un an après Fukushima, seuls 8% des sondés se disent très inquiets de l'état des centrales nucléaires françaises.
Un an après Fukushima, seuls 8% des sondés se disent très inquiets de l'état des centrales nucléaires françaises.
Sondage Ifop/Atlantico

Seuls 42% des Français sont inquiets à l’égard des centrales nucléaires (contre 56% juste après Fukushima)

Publié le 09 mars 2012
SONDAGE IFOP/ATLANTICO : L'opinion des Français sur le recours à l'énergie nucléaire se réchauffe : la proportion de ceux qui y sont favorables est repartie à la hausse ces derniers mois.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SONDAGE IFOP/ATLANTICO : L'opinion des Français sur le recours à l'énergie nucléaire se réchauffe : la proportion de ceux qui y sont favorables est repartie à la hausse ces derniers mois.

Question : Quelle est votre opinion sur le recours à l’énergie nucléaire en France ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

[1] Étude Ifop réalisée pour Le Monde par questionnaire auto-administré en ligne du 21 au 23 juin 2011 auprès d’un échantillon de 1006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

[2] Étude Ifop réalisée pour Sud Ouest Dimanche par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 10 novembre 2011 auprès d’un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Jérôme Fourquet, directeur adjoint du Département opinion publique à l’IFOP : La première étude date de quelques mois après Fukushima. Prendre le pouls de l’opinion française était alors intéressant : un tiers des sondés était favorable au nucléaire, un gros tiers hésitant et 20% opposés. Déjà, en octobre dernier, au moment de l’accord entre les Verts et les socialistes, il y avait un début de tassement de l’opposition.

Aujourd’hui, cette tendance s’est confirmée. L’écart entre opposants et partisans du nucléaire s’est amplifié : entre juillet dernier et aujourd’hui, nous sommes passés de 12 à 24 points d’écart. L’opinion, très partagée après Fukushima,  semble à présent moins hostile au nucléaire. Mais une forte proportion de la population reste hésitante.

D'une certaine façon, il s’agit là d’un retour à la normale. C’est un classique en sciences sociales et en sociologie : plus on s’éloigne de la catastrophe et plus son souvenir s’estompe. Le nombre de personnes opposées au nucléaire a d’ailleurs reculé plus que le nombre de personnes favorables n’a augmenté. L’opinion française, fortement interpellée par Fukushima du fait de l’importance du nucléaire au sein de notre pays, a largement évolué sur ses positions depuis.

Dans l’opinion publique, le nucléaire est majoritairement perçu comme un mal nécessaire. Il permet de produire de l’énergie à moindre coûts. Les Français savent qu’il existe des risques mais continuent d’estimer qu’ils valent les avantages qu’implique cette production énergétique.

 

Question : Quelle est votre opinion sur le recours à l’énergie nucléaire en France ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Jérôme Fourquet : La question nucléaire est un enjeu politique dans la campagne électorale. Le regard que l’on porte sur cette filière, sur cette technologie, en France, est étroitement lié aux orientations politiques des sondés.

En simplifiant, on se rend compte que l’électorat de droite est largement favorable avec 70% de sondés favorables au nucléaire. Au sein des sympathisants UMP, il n’y a que 1% de gens opposés à cette filière. Cette opinion qui prévaut de longue date, est amplifiée par le discours du parti qui soutient qu’il faut continuer de développer cette technologie.

Au sein des écologistes, largement opposés au nucléaire, on remarque également qu’il y a une minorité de 18% des électeurs qui restent favorables et surtout, 34% de personnes qui se déclarent hésitantes sur le sujet. L’opposition au nucléaire est donc moins massive et structurée au sein des Verts qu’elle n’est favorable au sein de l’UMP.

L’électorat socialiste reste partagé. Une majorité relative de 47% des sondés se dit hésitante. Elle est dans la lignée du discours défendu par le candidat François Hollande qui veut maintenir le nucléaire en diminuant sa part dans le parc énergétique français. Les socialistes sont plus favorables qu’opposés au nucléaire avec 31 contre 15 %.

 (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Question : Êtes-vous très inquiet, assez inquiet, peu inquiet ou pas inquiet du tout à l’égard des centrales nucléaires françaises ?

 

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

[1] Étude Ifop réalisée pour France Soir par téléphone du 31 mars et 1er avril 2011 auprès d’un échantillon de 906 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

[2] Étude Ifop réalisée pour le Journal du Dimanche par téléphone du 1er au 3 juin 2011 auprès d’un échantillon de 1005 personnes représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus.

[3] Étude Ifop réalisée pour Sud Ouest Dimanche par questionnaire auto-administré en ligne du 8 au 10 novembre 2011 auprès d’un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Jérôme Fourquet : Les résultats sont encore plus flagrants ici : la première mesure date d’avril 2011, soit une date encore plus proche de la catastrophe de Fukushima. De plus, on parle ici bien d’inquiétudes vis-à-vis des centrales françaises et non pas d’une approche généraliste de l’énergie nucléaire.

En France, nous avions une situation de consensus vis-à-vis du nucléaire. EDF, l’unique exploitant de cette filière, bénéficiait d’une bonne image. Fukushima a jeté un trouble sur cette tendance. En avril, 56% des Français étaient inquiets de l’état de nos centrales. C'était un Français sur cinq.

Rapidement, l’inquiétude baisse. Elle repasse entre avril et juin 2011 de 56 à 45% de personnes déclarées inquiètes. C’est en particulier sur les sondés très inquiets que la position évolue le plus. Les chiffres restent assez stable jusqu’en novembre puis, elle continue de progresser à la baisse. En mars 2012, il n’y a plus que 8% de gens qui se disent très inquiets de la situation de nos centrales.


Question : Êtes-vous très inquiet, assez inquiet, peu inquiet ou pas inquiet du tout à l’égard des centrales nucléaires françaises ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Jérôme Fourquet : Il y a toujours un vrai clivage gauche / droite. C’est un enjeu électoral important. Le nucléaire, en France, est une filière industrielle importante à laquelle sont liés de nombreux emplois. Revenir sur le nucléaire, ce sont des questions sur le démantèlement et sur l’avenir des nombreux ménages qui dépendent de cette activité.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)


Jérôme Fourquet : Il y a 52% de femmes qui se déclarent inquiètes contre 32% chez les hommes. 20 points d’écart, c’est un rapport énorme. Les femmes ont un rapport à la santé, à la technologie et au risque qui est radicalement différent. 

 

______________________________________

Méthodologie :

Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction.

Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l’accord exprès de l’Ifop.

Étude réalisée par l'Ifop pour Atlantico.fr

Échantillon de 992 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé(e)) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing), du 6 au 9 mars 2012.

 

Précision relative aux marges d'erreur :

La théorie statistique permet de mesurer l’incertitude à attacher à chaque résultat d’une enquête. Cette incertitude s’exprime par un intervalle de confiance situé de part et d’autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée « marge d’erreur », varie en fonction de la taille de l’échantillon et du pourcentage observé comme le montre le tableau ci-dessous :

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Exemple de lecture du tableau : dans le cas d’un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Le vrai pourcentage est donc compris entre 8,2% et 11,8%.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mistral30
- 11/03/2012 - 10:05
Je rappelle que l'énergie
Je rappelle que l'énergie renouvelable qu'est le soleil est issu de la fusion nucléaire de l'hydrogène en Hélium.

Peut on encore envisager le progrès scientifique dans ce pays ou devons nous retourner à l’obscurantisme moyenageux ?
mistral30
- 11/03/2012 - 10:03
Cap 2006
très bien :

Tchernobyl : combien de mort ?
Skagerrak
- 10/03/2012 - 17:40
les risques mortels
Combien de décès dùs à des accidents de centrale nucléaire depuis 50ans ?
Combien sur la route ?
Peut-on faire tourner une usine avec des moulins à vent ?