En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

04.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

05.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 11 heures 18 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 12 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 19 heures 42 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 21 heures 27 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 12 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 11 heures 41 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 14 heures 58 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 19 heures 21 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 12 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 13 heures
© Reuters
© Reuters
Cash-cash

Braquage d’une bijouterie à Paris : que fait-on avec 5 millions de bijoux volés?

Publié le 26 mai 2017
Que deviennent les objets de valeurs dérobés lors de braquages? Entre arnaque à l'assurance et revente à des collectionneurs privés, les receleurs ne manquent pas de possibilités pour refourguer leur marchandise, et ce malgré toutes les normes mises en place pour empêcher toute contrebande.
Docteur en sciences politiques, Fabrice Rizzoli enseigne dans différents établissements universitaires, IRIS, Sciences-po Paris et anime le site mafias.fr (analyse au quotidien d'un phénomène complexe). Il a écrit La mafia de A à Z (aux éditions Tim...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Rizzoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur en sciences politiques, Fabrice Rizzoli enseigne dans différents établissements universitaires, IRIS, Sciences-po Paris et anime le site mafias.fr (analyse au quotidien d'un phénomène complexe). Il a écrit La mafia de A à Z (aux éditions Tim...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Que deviennent les objets de valeurs dérobés lors de braquages? Entre arnaque à l'assurance et revente à des collectionneurs privés, les receleurs ne manquent pas de possibilités pour refourguer leur marchandise, et ce malgré toutes les normes mises en place pour empêcher toute contrebande.

Atlantico : un nouveau braquage a eu lieu mardi après-midi. Cette fois, une bijouterie située rue de la Paix a été visée. Selon France Info, la valeur des biens volés attendrait les 5 millions d'euros. Ce n'est évidemment pas la première fois qu'un tel événement se produit : rien que pour la place Vendôme, le dernier braquage remonte au 10 avril seulement.  Mais que deviennent tous ces objets de valeur une fois dérobés? Que fait-on avec 5 millions d'euros de bijoux volés? 

Fabrice Rizzoli : Tout d'abord, notons que les estimations sont faites sur les prix de revente légale des bijoux. Or, cinq millions d'euros de bijoux  seront rachetés, au grand maximum, à 20% de la valeur initiale par le receleur. Et encore ! Il n'est pas dit que tout soit repris par le fourgue.

Les trois ou 4 voleurs de mardi dernier peuvent gagner 250 000 euros chacun. C'est encore un maximum.

En outre, on parle souvent dans les médias des vols spectaculaires et on ne parle pas souvent des arrestations faites par la police. En 2015, l'OCLO a arrêté deux voleurs en flagrant délit dans une bijouterie de luxe proche des Champs-Elysées résolvant par la même deux affaires passées.

Il y a deux grands type de braquage aux bijoux.

- Les grands groupes criminels spécialisés

Quelques gangs d'envergure internationale se livrent à des vols spectaculaires. Le paradigme demeure les Pink panther.
D'ailleurs, les policiers ont donné le nom de Pink Panda pour un groupe criminel chinois spécialisé dans ce type de vol.
Dans ce cas, les bijoux peuvent partir à l'étranger et on ne les reverra pas. Les bijoux les plus prestigieux peuvent même faire l'objet d'une commande par des acheteurs tels des collectionneurs d’œuvre d'art.

Certains peuvent être même rendus aux bijoutiers contre une récompense... Après tout, racheter ses bijoux à 10% de la valeur c'est mieux que de tout perdre y compris pour les assureurs... Mais l'administration de la preuve se révèle difficile car il y a un pacte de corruption entre les deux acteurs.

- Les autres gangs procèdent à des cambriolages ciblés comme dans le cas du "saucissonnage" de Madame Kim Kardashian (2016) ou le Smashe and Grab (2013)

C'est cette technique qui semble correspondre au vol d'il y a quelques jours commis à Paris. 

Mais en janvier 2017 à Paris, on a vu aussi un vol dite "à la détourne"; une ruse visant à détourner l'attention du vendeur dans une bijouterie

Si ce sont des gangs étrangers, les bijoux repartent à l’étranger et on aura du mal à les retrouver encore une fois.

Si les voleurs sont Français, les bijoux non certifiés peuvent aussi être écoulés sur un marché parallèle. 

L'or peut-être fondue...

On nous affirme qu'il est de plus en plus difficile de refourguer des bijoux dérobés, avec par exemple un marquage des pierres précieuses afin de les rendre invendables. Comment expliquer que des braquages continuent pourtant de se produire? 

Je pense que malgré les progrès techniques, les vols de bijoux sont toujours une opportunité pour les voleurs.

Tout d'abord, les bijoux dits certifiés peuvent être transformés. Ce qui demande un savoir faire que l'on peut retrouver à l'étranger

Dans l'affaire Kardashian, la police n'a-t-elle pas démontré que les papis voleurs avaient fait des voyages à Anvers?

On disait les billets euros ne pouvaient être contrefaits". Or, dans les pays de l'Est on avait déjà fait des billets en euros avant l'arrivée de l'Euro!

Quand on a arrêté de mettre l'argent dans les banques, les gangsters ont fait du fourgon...

Pour les groupes criminels, il y a beaucoup d'argent à se fait d'un coup.

Pour les plus petits gangs, il s'agit d'une accumulation de capital pour rentrer dans d''autres trafic.

Après plusieurs cambriolages, on peut rentrer dans le trafic de drogues 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

04.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

05.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mangliawas
- 26/05/2017 - 19:42
Du jus de citron à la place du cerveau
Comment et combien revendre c’est la question que vont devoir se poser les minables auteur du braquage.
Un peu d’aide?
Non démonté? impossible car c’est identifiable et vous vous faites gauler direct.
Pigé. C’est OK on démonte…. le poids du métal par exemple sur un collier ne va pas excéder aller, on va dire 60 à 100 grammes de 18 carats c’est à dire 45 à 75 grammes d’or pur à 40.000€ le kilo donc de 1800 à 3000€ de valeur à l’achat et encore car il va falloir arroser le mec qui va refondre.
La caillasse? Ce qui concerne les diamants sont marquées au laser . Vous faites quoi? Trouver un diamantaire en Israël qui va prendre le risque de retailler?
Les pierres de couleur, c’est le meilleur plan, il n’y a pas de prix déterminé comme pour le diamant mais cela va prendre des années pour les négocier à moins que vous soyez introduits dans la mafia Chinoise ou Russe.
Au final, vous braquez 5 millions d’euros déclarés pour récupérer, allez soyons large 250000€ à diviser par 5 à condition qu’aucun ne bave ?
L’arnaque à la taxe carbone avec un risque proche de zéro est bien plus juteuse .