En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Changement de destination

Et le pays d’origine des migrants qui arrivent en Europe à l’heure actuelle est… le Bangladesh

Publié le 22 mai 2017
La migration des Bangaldeshis vers l'Europe préfigure les migrations de l'avenir provoquées par des causes écologiques et démographiques avant tout, et facilitées par les désordres politiques du monde.
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Barou est docteur en anthropologie et chargé de recherche au CNRS. Il enseigne les politiques d’immigration et d’intégration en Europe à l'université de Grenoble. Son dernier ouvrage s'intitule La Planète des migrants : Circulations...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La migration des Bangaldeshis vers l'Europe préfigure les migrations de l'avenir provoquées par des causes écologiques et démographiques avant tout, et facilitées par les désordres politiques du monde.

Atlantico : Selon l'Organisation internationale des migrations, le Bangladesh serait le principal pays en provenance duquel proviendraient les migrants illégaux en Europe à l'heure actuelle. Quelles raisons expliqueraient ce phénomène ? 

Jacques Barou : Il y a des causes liées au pays lui-même, en particulier des causes environnementales. Le Bengladesh, avec 1 173 habitants au km2, est le pays le plus densément peuplé au monde. 10% de son territoire est sous les eaux et le delta du Gange et du Brahmapoutre, qui occupe 120 000 des 143 000 km2 du pays, est une zone fertile mais inondable. En 1998 et 2007, des inondations ont tué près de 4 000 personnes, détruit plus de 50km2 de terre, et poussé 30 millions de personnes à se déplacer. Le pays est le huitième au monde pour le nombre d'habitants avec plus de 168 millions. Le taux de fécondité a baissé au cours des dernières années mais dans les années 1980 il était de 6,6 enfants par femme en moyenne. Il en résulte aujourd'hui une pyramide des âges comportant des pourcentages de jeunes très élevés. Malgré des indices satisfaisants sur le plan économique avec un taux de croissance de 5%, le chômage des jeunes est très important. Ceux-ci ont depuis longtemps l'habitude d'émigrer clandestinement vers l'Inde et la Birmanie. Ces deux pays mènent depuis quelques années une politique répressive envers ces migrations non désirées. Il faut trouver des débouchés migratoires ailleurs. 

Traditionnellement, les flux migratoires en provenance du Bangladesh se dirigeaient vers les pays du Golfe persique. Comment ce changement peut-il être interprété ?  

Les conditions de vie des immigrés dans ces pays ont toujours été extrêmement difficiles : salaires très bas, conditions d'habitat déplorables, confiscation des passeports par les employeurs, ce qui réduit les possibilités de mouvement et de retour chez soi. Depuis la diminution du prix des hydrocarbures, les monarchies pétrolières du Golfe ont réduit les investissements dans les grands chantiers et la main d'oeuvre immigrée y est donc moins désirable.

Dans quelle mesure la situation libyenne pourrait-elle aggraver ces flux de migrants bangladeshis ? 

Les factions qui se disputent la Libye se financent par la vente du pétrole et ont donc besoin d'une main d'oeuvre bon marché. L'expérience des Bangladeshis dans l'industrie pétrolière les a amenés à aller vers ce pays d'où il est facile de gagner l'Europe. Depuis trois ans, les ressortissants du Bangladesh figurent parmi les plus importants groupes de demandeurs d'asile en France alors qu'il n'y a aucun lien historique entre le Bangladesh et la France. La grande majorité des demandeurs sont déboutés et deviennent des sans-papiers. La migration des Bangaldeshis vers l'Europe préfigure les migrations de l'avenir provoquées par des causes écologiques et démographiques avant tout et facilitées par les désordres politiques du monde. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

03.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

04.

Une affaire d'espionnage qui casse les mythes si prisés du public

05.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

06.

L‘après G7 : les leaders populistes vont s’obliger à changer de logiciel s’ils ne veulent pas perdre leur électorat

07.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Olivier62
- 23/05/2017 - 11:05
Mais oui, venez tous !
Pourquoi se gêner : voilà un pays où tout est gratuit : logements, éducation, santé, aides sociales en masse, etc. avec des habitants qui payent sans rechigner et qui ont même mauvaise conscience, ce qui fait que dés qu'on est arrivé c'est le jackpot. Et aucun risque d'être expulsé, puisque le "grand remplacement" est en place, avec la complicité active des élites et la complicité passive des "de souche", bien décidés à disparaître....
Anguerrand
- 22/05/2017 - 14:55
Mais les pays riches sont tous en occident
chrétienne et capitalistes, souvent sans profiter de richesses dans notre sous sol ( ou non exploitées comme le gaz et pétrole de schiste). Ces pays n'arrêtent pas d'être aidés par nous ( 1.000 milliards d' € en 30 ans pour l'Afrique ) et pour quels résultats ? Alors il est facile d'envahir nos pays qui ont tout inventé et que nos ancêtres ont fait de la France ( cathédrales, églises, ponts, gares, routes , villes) . Dès générations ont créées nos richesses actuelles et ces pays pauvres qui n'ont su faire que des enfants veulent maintenant profiter de nous, et on laisse faire. Macron a été formelle, il laissera entrer ceux qui veulent venir. Alors il ne faut absolument pas laisser Macron avoir une majorité au Parlement . Tout sauf Macron.