En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© The conversation
Psychologie

Quand votre enfant est diagnostiqué comme psychopathe....

Publié le 19 mai 2017
Il souffre peut-être de troubles de conduite sans même que vous ne le sachiez. Les psychopathologies sont bien plus répandues que l'on ne le croît parmi les plus jeunes, mais sont rarement diagnostiqué. La faute à un sujet encore considéré comme "trop sensible".
Le Dr. Maurice Berger est ancien chef de service en psychiatrie de l’enfant au CHU de Saint-Étienne, ex-professeur associé de psychologie à l’Université Lyon 2 et psychanalyste. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maurice Berger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr. Maurice Berger est ancien chef de service en psychiatrie de l’enfant au CHU de Saint-Étienne, ex-professeur associé de psychologie à l’Université Lyon 2 et psychanalyste. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il souffre peut-être de troubles de conduite sans même que vous ne le sachiez. Les psychopathologies sont bien plus répandues que l'on ne le croît parmi les plus jeunes, mais sont rarement diagnostiqué. La faute à un sujet encore considéré comme "trop sensible".

Atlantico : L'étude des psychopathies chez l'enfant, rebaptisées "troubles de la conduite", ont longtemps été un sujet tabou en France. Ces troubles sont très hétérogènes, mais leur qualification est parfois floue. Un article publié par le journal The Atlantic met en avant les effets néfastes du comportement anti-social de certains enfants à la fois sur leur développement et leur avenir, mais également sur la société en général. Comment expliquer que beaucoup d'enfants souffrent de ces troubles qui se manifestent par de la froideur ou de la cruauté par exemple? Pourquoi n'arrive-t-on pas à les diagnostiquer?

Maurice Berger : Les troubles des conduites sont de gravité variable, et Il faut reconnaître qu'il existe beaucoup d'inconnu concernant leur origine. Ces enfants peuvent  commettre des actes antisociaux de gravité variable, sans culpabilité, sans empathie par rapport à leur victime, sans apprendre de l'expérience, sans pouvoir anticiper les conséquences de leurs actes. Beaucoup présentent en plus une grande impulsivité, une hyperactivité, une fragilité de l'estime de soi qui les amène à toujours vouloir être les premiers, une intolérance à des frustrations de peu d'importance, et surtout parfois une opposition systématique à toute exigence éducative même minime. Ils peuvent aussi avoir une attitude de provocation qui risque d'amener certains parents habituellement calmes à sortir de leur gonds et à les frapper. Ce qui est impressionnant, c'est qu'ils ne peuvent pas imaginer ce que pense ou ressent l'autre, et ils croient que le monde et les autres sont exactement comme ils les voient, avec une seule lecture du monde. 

On hésite à faire ce diagnostic car le pronostic n'est pas forcément bon...

Comment à la fois un certain déterminisme naturel dans ces comportements, comme une influence de l'environnement dans lequel un enfant peut se situer, peut jouer un rôle dans le développement de ces troubles?

Dans certaines situations, l'enfant est né avec ce tempérament, et il est alors frappant de constater comment il est le seul de la fratrie à présenter ce trouble. Dans d'autres situations, les parents sont insécurisants, imprévisibles, violents, refusent toutes les règles sociales, ou l'enfant a pu être confronté à une dépression maternelle sévère pendant la première année de sa vie. Il est probable que souvent, les deux causes, tempérament et environnement sont intriquées. Nous comprendrons probablement mieux l'origine de ce trouble dans plusieurs années.

Parent d'un enfant sujet à des troubles de la conduites, quels sont les solutions qui s'offre à nous?

Les parents sont souvent abattus car ils constatent que leurs efforts éducatifs sont régulièrement balayés. Il est important de leur expliquer les difficultés de leur enfant à comprendre le monde et à se retenir d'effectuer certaines actions, sans l'excuser, ni prendre des sanctions excessives. On peut aider ces parents à mettre en place un cadre éducatif ferme et prévisible. Des médicaments peuvent aussi être une aide. Et il peut être important de trouver des lieux d'accueil relais.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 19/05/2017 - 13:56
Un psychpathe en France...
c'est quelqu'un de normal, non ?