En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 2 heures 50 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 5 heures 32 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 8 heures 59 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 12 heures 8 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 13 heures 12 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 5 heures 12 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 6 heures 18 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 8 heures 49 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 9 heures 11 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 10 heures 22 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 13 heures 45 min
© CIO
© CIO
Orient Express

Sommet de la nouvelle route de la Soie : la Chine veut échanger avec l'Europe sans les Etats-Unis

Publié le 16 mai 2017
Une nouvelle autoroute commerciale allant de Pékin jusqu'à Londres : c'est le projet pharaonique que propose le gouvernement chinois à tous les pays du bloc eurasien.
Valérie Niquet est Maître de recherche et responsable du pôle Asie à la FRS.  Elle est l'auteure du livre "La puissance chinoise en 100 questions" aux éditions Tallandier.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Niquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Niquet est Maître de recherche et responsable du pôle Asie à la FRS.  Elle est l'auteure du livre "La puissance chinoise en 100 questions" aux éditions Tallandier.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle autoroute commerciale allant de Pékin jusqu'à Londres : c'est le projet pharaonique que propose le gouvernement chinois à tous les pays du bloc eurasien.

En quoi consiste concrètement cette nouvelle version du projet de "Route de la Soie" (appelé aussi par Pékin "Une Ceinture, Une Route", OBOR en anglais) présenté par Xi Jinping le week-end dernier et sensé concerner 65 nations de l'Asie à l'Europe, soit 60% de la population ?

Valérie Niquet : Plus qu’un nouveau projet , il s’agit plutôt d’un nouvel avatar du projet grandiose annoncé en 2013 et qui a depuis démontré ses difficultés à se mettre en place concrètement, y compris en termes de financements. Régulièrement, on voit de nouveaux effets d’annonce, cette année, Xi Jiping a promis un nouvel engagement financier de la Chine pour un montant de 113 milliards de dollars, assumé par les banques d’Etat chinoiseS, ainsi que de nouveaux fonds pour le corridor sino-pakistanais, qui constitue aujourd’hui la principale réalisation concrète  du projet.  Pour Xi Jinping, et la puissance chinoise, la dimension économique est importante, notamment parce qu’elle permet en partie d’exporter les surcapacités que l’économie chinoise - qui poursuit son ralentissement - n’est plus capable d’absorber. Mais la dimension politico-stratégique est au moins aussi importante pour Xi Jinping lui-même, qui défend aussi son statut de leader suprême incontesté à l’occasion du congrès du parti communiste qui aura lieu à Pékin au mois d’octobre. 

A ce titre, le sommet de Pékin sur la route de la soie est un évènement important, destiné au moins autant à l’opinion publique intérieure en Chine qu’à  l’extérieur. Les images et les chiffres comptent, même si en réalité la participation au plus haut  niveau se limite aux Etats proches de Pékin (Russie, Turquie, Pakistan), ou qui attendent la manne des investissements chinois. l’Inde, par exemple, en dépit des pressions chinoises, s’est placée en dehors du projet. des pays comme le Brésil, ont considérablement réduits leur engagement financier dans l’AIIB. En revanche, la participation de Matt Pottinger, conseiller pour l’Asie de la Maison blanche est un succès pour Xi Jinping, engagé dans une stratégie de deal avec le Président américain. 

Xi Jinping a appelé dans son discours à rejeter le protectionisme pour s'unir en un "vol d'oies sauvages". Quelle est la stratégie de Pékin dans la volonté de former une alliance continentale ? S'agit-il d'offrir une alternative stratégique à sa façade maritime, déjà suffisemment développée ?

Le projet de routes de la soie sert aussi les intérêts des provinces chinoises de l’intérieur qui, en utilisant ce label, peuvent espérer libérer l’octroi de nouveaux crédits,  pour des projets très divers et pas toujours cohérents, toujours dans les infrastructures ou l’immobilier. L’un des meilleurs exemples en est la multiplication de lignes de chemin de fer entre la Chine de l’intérieur et l’Europe, qui permettent d’offrir des images concrètes de  mise en oeuvre de la route de la soie, mais sont d’une rentabilité très limitée. Surtout, les pays inclus dans le projet en Asie centrale et en Asie du Sud font partie des plus fragiles politiquement et financièrement, offrant des opportunités de rentabilité très limitées pour les banques et entreprises chinoises. Par ailleurs, la reprise du symbole du vol d’oies sauvages par Xi Jinping est intéressante, c’est celui qui a été appliquée au modèle de développement japonais appliqué à l’Asie dans les années 1970-1980. En reprenant cette image, Xi Jinping veut imposer la Chine comme le nouveau leader économique de la région, reléguant définitivement - et symboliquement - la puissance japonaise à une place marginale. Là aussi, la dimension stratégique est au moins aussi réelle que la dimension économique.

Quels sont les dangers de cette nouvelle stratégie de la Chine ? Doit-on y voir une stratégie pour augmenter encore plus leurs exportations et inonder nos pays de marchandises chinoises ?

Plus que la menace d’invasion de produits chinois - qui s’est déjà produite - le principal danger que présente le projet de route de la soie est de susciter une adhésion  sans discernement. Pour les pays directement impliqués, les risques de déception, en matière d’investissements, peuvent être importants. Le passage sous la coupe de la puissance chinoise pour les pays les plus faibles est également réel. Au-delà, ce projet fait partie de la construction d’image d’une superpuissance chinoise incontournable, et adhérer à cette image pourrait avoir des conséquences fortement déstabilisatrices en encourageant Pékin dans ses ambitions d’affirmation de puissance, notamment en Asie. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 16/05/2017 - 11:36
Exporter vers les sous-capacités europeistes????
On comprend que depuis que les USA ont choisi un Président de combat économique et de reindustrialisation, après la carpette Obama adulée par les medias gauchistes, les Chinois ont besoin de trouver de nouvelles proies...cet état socialiste prédateur à accumule suffisamment de devises étrangères pour investir dans les ports, aéroports et urées moyens de communication complaisamment bradés par les gouvernements gauchistes précédents...la soumission de l'UE, dans cette guerre économique, est exactement du même ordre que celle qui rend l'Europe vulnérable à Daesch! Il faudra bien, un jour, cesser ce syndrome Munichois de collaboration avec les ennemis de l'Europe et rentrer en résistance...