En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

07.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 1 heure 32 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 3 heures 19 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 5 heures 30 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 6 heures 12 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 7 heures 56 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 8 heures 25 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 8 heures 29 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 4 heures 50 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 5 heures 51 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 6 heures 53 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 8 heures 25 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 8 heures 26 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 8 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 20 heures 36 min
Des classes moyennes en plein doute

Le duel Hollande/Sarkozy vu par les classes moyennes

Publié le 08 mars 2012
134 Français issus des classes moyennes, amenés à converser sur la campagne présidentielle, via la plateforme collaborative FreeThinking entre le 23 février et le 5 mars. 2ème partie : le choix d'Hollande par défaut et Sarkozy qui peine à imposer son programme à cause de son bilan.
Véronique Langlois et Xavier Charpentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
134 Français issus des classes moyennes, amenés à converser sur la campagne présidentielle, via la plateforme collaborative FreeThinking entre le 23 février et le 5 mars. 2ème partie : le choix d'Hollande par défaut et Sarkozy qui peine à imposer son programme à cause de son bilan.

A lire la première partie de notre feuilleton sur les classes moyennes et la présidentielle :
Qu’on leur donne l’envie... Les classes moyennes résignées face à la présidentielle

L'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy ayant eu lieu quelques jours avant le début de cette étude, elle polarise à la fois l’attention et le débat. Il fait parler, mobilise les commentaires. Alors qu’il était relativement plus discret, moins cité en novembre, son entrée en campagne l’a complètement remis sur le devant de la scène, très proche de François Hollande si ce n’est devant lui dans le nombre de citations. Il devient le personnage principal pour les participants, celui dont ils parlent volontiers, spontanément même quand la question ne porte pas directement sur lui.

Mais c’est plus le président sortant qui est jugé que le candidat au travers de son programme de campagne. Avec une majorité désireuse de le voir partir pour laisser sa chance au changement. Et une minorité désireuse de le voir rester pour lui laisser sa chance de poursuivre ce qu’il a entrepris. Cette minorité se montrant offensive dans son argumentation pour défendre Nicolas Sarkozy.

La France Forte…Il n’a pas été capable de nous le montrer en 5 ans alors que veut-il faire les 5 prochaines années ???? On dirait qu’il attendait ces élections pour proposer quelque chose mais l’important était d’agir pendant son quinquennat et non pendant la campagne !!! Donc oui LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT me semble approprié. Après des années de disette, il est important d’engager un virage à 180° pour repartir de plus belle !!!

Contre…

Maintenant je me pose des questions…est-ce que le moins mauvais est celui qui a augmenté l’allocation adulte handicapée de 25% en 5 ans (tiens, une promesse tenue…), celui qui m’a dit un soir de mai 2007 que travailler plus permettrait de gagner plus (moi, ça n’a marché qu’une année dans ma boite mais ça m’a quand même permis de gagner un peu plus cette année…mince, serait-ce une seconde promesse tenue ???? partiellement, partiellement.). Je ne comprends plus, je ne lis que des messages de personnes qui crient haut et fort que les promesses n’ont pas été tenues…Et pour la précarité qu’a fait Sarkozy alors ? et le RSA alors ?

Ses propositions de campagne sont en fait peu reprises. Si le référendum sur la formation des chômeurs – décodé comme un référendum sur l’assistanat par ses partisans – fait l’objet d’un débat clivant sur le blog, le référendum sur le droit des étrangers est ignoré. De même sa dernière proposition pendant le déroulement de ce blog sur l’augmentation du salaire des enseignants est passée sous silence et éclipsée par la mesure de François Hollande sur la taxation des riches.

Néanmoins, et c’est un fait nouveau, nombreux sont aussi les participants qui le soutiennent et acceptent de le faire ouvertement. Les supporters de Nicolas Sarkozy s’affichent et sont même prêts, assez souvent, à poster longuement leur soutien non seulement au projet mais au bilan du Président. A le défendre. Il y a sur le blog, contre tous ceux qui continuent à dénoncer un bilan entièrement négatif, comme un ras-le-bol, une sortie du bois et un rassemblement autour des réalisations de Nicolas Sarkozy (retraites, universités, réduction du nombre de fonctionnaires, revalorisation des petites retraites, allocation adulte handicapé…). Un nouveau thème apparaît même dans les commentaires : celui de l’injustice du traitement qui lui est réservé, notamment par les médias.

Nicolas a fait beaucoup de réformes qui malgré tout ont fait bouger les choses. Les universités ont été réformées il n’y a pas eu de manifestations d’étudiants pour autant. Les retraites ont été réformées. Il y aurait encore à faire à ce sujet mais cela était nécessaire. La France n’est pas encore comme la Grèce malgré la crise. La gestion de Nicolas y est sûrement pour quelque chose.

Il est clair qu’il est tellement facile de critiquer et d’insulter le Président de la République. C’est irrespectueux et typiquement français. Que l’on approuve ou pas les idées d’un candidat, cela doit se faire dans le respect. Une des qualités de Mr Sarkozy est d’avoir tenu sa ligne de conduite sur les retraites où beaucoup d’autres auraient reculé. La crise n’est pas la seule explication de la situation où se trouve la France. Les Français sont bien assis sur leurs privilèges et incapables de s’adapter à la société actuelle. C’est une vraie difficulté de réformer notre pays dans un monde en perpétuelle évolution.

Arrêtez de critiquer Sarkozy, journaux médias, que du suivisme. Il n’est pas parfait mais il a du charisme, enlevez la crise mondiale et ses résultats seraient bons. Regardez autour de vous en Europe. la critique est facile mais la réplique est difficile, vous comprendrez plus tard ! Trop tard.

 

François Hollande ne suscite pas le désir mais incarne le changement

François Hollande est celui qui rend le changement possible "facilement". Que l’on adhère ou non à l’homme, ou à ses idées. Mais il n’y a toujours pas d’élan massif pour François Hollande, alors même que la dynamique pour ou contre Nicolas Sarkozy est très affirmée. Plus de partisans de François Hollande, mais moins chauds, moins de partisans de Nicolas Sarkozy, mais plus sûrs d’eux et de leur candidat.

Le changement, oui, c’est ce dont la France a besoin. Mais le candidat Hollande je ne le vois pas trop diriger le pays. Mais plutôt que voir Sarkozy pour un deuxième mandat, mon choix ira pour Hollande.

C’est un peu illogique ta réaction, tu dis que Hollande n’est pas capable de diriger la France mais tu voteras pour lui ; Bizarre ?

François Hollande gagne auprès de ses partisans, qui affirment plus nettement leur soutien, en stature, en clarté et en crédibilité, c’est incontestable. Notamment après son émission Parole de candidat qui a marqué les esprits avec la proposition de l’imposition à 75% des revenus supérieurs à 1M d’euros :

J’ai trouvé qu’il était excellent, calme, sûr de lui, il a la carrure de l’homme présidentiel, loin de l’agressivité et de la bassesse intellectuelle de certains candidats, il reste digne.

François Hollande était excellent. Il maîtrise ses sujets et apporte des solutions concrètes et réalisables à notre pays.

J’ai particulièrement apprécié sa proposition de taxer les revenus au-dessus de 1M d’euros à 75%. Lorsqu’on gagne autant il est normal de redistribuer sa richesse…

Il n’en demeure pas moins loin de Nicolas Sarkozy, en comparatif, sur beaucoup de dimensions où seuls les plus convaincus le trouvent à la hauteur par rapport au Président : la stature, le charisme, l’autorité ; et surtout la capacité à faire face à un environnement de crise, et le courage politique. Il apparaît encore dans de nombreux posts de participants qui disent pourtant vouloir voter pour lui comme un candidat par défaut. Un non-Sarkozy plus encore qu’un anti-Sarkozy. Qui propose un discours plus apaisé, plus consensuel, comme un effet "pansement". 

Mener un pays dans un tel contexte de crise mondiale, ce n’est vraiment pas simple. Et concernant le bilan de Mr Sarkozy, vis a vis des autres pays européens, il faut bien dire  qu’on ne s’en sort pas si mal (cf la Grèce bien évidemment, mais également l’Espagne, où le chômage explose, ou l’Italie, même si Mr Monti semble faire des petits miracles en 100 jours). Bref, perso, je laisse une seconde chance à Mr Sarkozy, qu’il continue à nous défendre au niveau européen. Franchement, parvenez-vous à imaginer M. Hollande au G20…. Non franchement, c’est presque risible…

Sur le fond, je pense que Sarkozy est plus capable de garantir la sécurité économique du pays. Hollande a-t-il la carrure d’un chef d’Etat je ne sais pas ! J’attends de voir les propositions des deux candidats notamment entre les deux tours.

Ce n’est vraiment pas Hollande qui incarne le changement mais au moins avec lui cela ne sera pas la "rupture - cassure" de Sarkozy car il sera peut-être plus diplomate et négociera avec la société civile.

Tout à fait d’accord. Je ne prends pas Hollande pour un sauveur. Mais un moindre mal. En dehors des propositions de chacun, réalisables ou pas, il reste une différence fondamentale sur le type de société proposé.

Attention à ne penser Hollande qu’en "moindre mal", on n’est pas vraiment exigeant et on pourra l’excuser de ne pas tenir ses promesses. Je pense que la France mérite mieux qu’un "entre la peste et le choléra"…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ludo1963
- 09/03/2012 - 09:42
Bravo sofianedu33
Gauche ou droite c est bidon la vraie différence c est ceux qui réforment par rapport à ceux qui dépensent
La gauche et les medias complices utilisent ce fond de commerce ça marche avec les français qui sont des abrutis qui croient tout savoir, en Allemagne Hollande ferait 3% de vote les gens comprendraient son jeu dangereux. Ici c est une star. S'il passe ce sera l heure de vérité après 30 ans de délire Mitterrand Chirac Jospin
Les français, malheureusement, n apprendront qu après la chute
Ludo1963
- 09/03/2012 - 09:34
@ anonymous. Informez vous
Étude de 2008 je pense, où une enquête montrait que 93% des français sont nuls en économie, dont nos fameux journalistes
Je ne vais pas vous faire un cours mais allez voir les réformes qui ont été appliquées en Allemagne, sous Schroder, Canada sous Chrétien, Australie, Nouvelle Zélande, Suède, Danemark, Pays bas
Contrairement à ce que vous supputez ce sont les pays qui ont les meilleurs systèmes sociaux alors que le notre va bientôt s écrouler.

vous allez bientôt comprendre l économie avec HOLLANDREOU
Anonymous
- 09/03/2012 - 08:48
Nul en économie?
C'est marrant que ceux qui traitent les français de "nul en économie" soient les mêmes qui soutiennent les réformes ultralibérales, qui ont eu pour principales conséquences de générer la plus grave crise mondiale depuis 1929.
J'ai une question, les "nuls" c'est qui?