En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

06.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 1 heure 2 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 3 heures 7 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 17 heures 49 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 19 heures 6 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 19 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Religion
Tribune

Combattre l’hydre islamiste, oui. Mais aussi l’auto-censure des débats publics

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 3 heures 1 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 17 heures 13 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 18 heures 27 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 19 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 21 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 21 heures 31 min
© AFP
© AFP
Bonnes feuilles

Mardi 24 janvier 2016, 17 h 39 : une dépêche AFP tombe... et précipite l'hyper favori François Fillon dans une chute infernale

Publié le 14 mai 2017
François Fillon pensait déjouer les pronostics et l’emporter lors du sprint final. Mais éliminé dès le premier tour de la présidentielle, il précipite dans sa chute tous ceux qui, dans son camp, l’ont soutenu bon gré mal gré. Extrait de "François Fillon, les coulisses d'une défaite", de Mathieu Goar et Alexandre Lemarié aux Editions de l'Archipel (2/2).
Matthieu Goar est journaliste politique au quotidien Le Monde.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Lemarié est journaliste au service politique du quotidien Le Monde.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Goar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Goar est journaliste politique au quotidien Le Monde.
Voir la bio
Alexandre Lemarié
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Lemarié est journaliste au service politique du quotidien Le Monde.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Fillon pensait déjouer les pronostics et l’emporter lors du sprint final. Mais éliminé dès le premier tour de la présidentielle, il précipite dans sa chute tous ceux qui, dans son camp, l’ont soutenu bon gré mal gré. Extrait de "François Fillon, les coulisses d'une défaite", de Mathieu Goar et Alexandre Lemarié aux Editions de l'Archipel (2/2).

17 h 39. Une dépêche AFP tombe, résumant des révélations à paraître le lendemain dans Le Canard enchaîné : « Mme Fillon était rémunérée comme attachée parlementaire et par la Revue des deux mondes. » La bombe à fragmentation est dégoupillée. Dans les rédactions, les journalistes tombent de leur chaise. Penelope Fillon ? Cette épouse si discrète aurait joué un rôle politique auprès de son mari et serait mise en cause dans une affaire d’argent ? Comment est-ce possible ?

Dans un article intitulé « Pour Fillon, Penelope est un bon filon », l’hebdomadaire satirique affirme que l’ancien Premier ministre a employé sa femme comme assistante parlementaire entre 1998 et 2002, puis six mois en 2012. Elle touchait alors un salaire de 3 900 euros brut mensuels, puis de 4 600 euros. Entre 2002 et 2007, elle a aussi été collaboratrice de Marc Joulaud, le suppléant qui a occupé le siège de Fillon lorsqu’il est devenu ministre des Affaires sociales, puis ministre de l’Éducation nationale. Son salaire a alors augmenté, pour atteindre jusqu’à 7 900 euros brut. Le Canard enchaîné a calculé qu’au total « Penny » a perçu environ 500 000 euros brut en huit ans. Sur le papier, rien d’illégal. Les députés disposent en effet d’une enveloppe – 9 561 euros brut actuellement – pour employer des collaborateurs. Et ils peuvent embaucher leurs proches, à condition qu’il ne s’agisse pas d’un emploi fictif. Or l’hebdomadaire satirique assure n’avoir guère trouvé trace des activités de cette femme sans profession connue et qui s’est toujours présentée comme une mère au foyer. Interrogée, Jeanne Robinson-Behre, ancienne collaboratrice parlementaire de Marc Joulaud, déclare « n’avoir jamais travaillé avec elle » : « Je n’ai pas d’info à ce sujet. Je ne la connaissais que comme femme de ministre. »

Dans son enquête, Le Canard révèle en outre qu’en 2012 et 2013 Mme Fillon a perçu 100 000 euros en tant que « conseillère littéraire » à la Revue des deux mondes, propriété de l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière, un ami de François Fillon. Vingt mois durant, elle touchait alors environ 5 000 euros brut par mois. Interrogé par l’hebdomadaire, le directeur de la revue, Michel Crépu, se dit « sidéré » : « Je n’ai jamais rencontré Penelope Fillon et je ne l’ai jamais vue dans les bureaux de la revue. » Il précise toutefois qu’elle a signé « deux ou peut-être trois notes de lecture ».

Mardi en fin d’après-midi, au moment où Le Canard arrive dans les rédactions, François Fillon ne laisse rien paraître. Il maintient un rendez-vous calé de longue date avec une journaliste du Point à son QG de campagne et prend son temps pour bavarder de tout et de rien, plus de quarante minutes, comme si de rien n’était. « Fillon rit, se laisse photographier, plaisante sur ses efforts pour se tenir droit. Détendu, presque détaché », témoigne-t-elle.

Un proche du candidat raconte à son tour l’avoir croisé « tout sourire et détendu » au QG le matin même. L’ex-Premier ministre, Anne Méaux et Patrick Stefanini savent pourtant depuis quatre jours que le « volatile » s’apprête à publier des informations sensibles. Mais au lieu d’organiser une réunion de crise pour définir une ligne de défense, Fillon affiche une sérénité sans faille. Et prend même le temps de partager une galette des rois avec son équipe de campagne. Comme une prémonition, un filloniste tombe sur la fève… qui se révèle être un chat noir !

Lorsque l’affaire sort, aucun des proches de Fillon n’est prêt à la riposte. Tous ou presque la découvrent en même temps que la presse. C’est notamment le cas du porte-parole, Thierry Solère, qui apprend la mauvaise nouvelle au détour d’un coup de fil avec Jean-Louis Borloo, vers 17 heures… Tous les fillonistes se murent dans le silence, laissant sans réponse les appels incessants des journalistes avides d’explications. En quelques minutes, Solère reçoit près de deux cents SMS… Seul un proche du candidat répond à un texto par un énorme smiley mort de rire, comme s’il ne mesurait pas la portée de l’affaire.

Vers 20 heures, après plus de deux heures de flottement, l’équipe Fillon finit par envoyer un message aux journalistes avec les premiers éléments de langage. « Mme Fillon a été la collaboratrice de François Fillon. C’est fréquent que les conjoints soient [le] collaborateur, à gauche comme à droite. » Il s’agit de minimiser l’ampleur de l’affaire. Et, pour justifier le peu de traces des activités professionnelles de « Penny » auprès de son mari ou à la Revue des deux mondes, son équipe répond : « Penelope Fillon a travaillé dans l’ombre car ce n’est pas son style de se mettre en avant. » L’entourage du candidat assure qu’elle a bien occupé ces postes, qu’il s’agissait de vraies activités et qu’il n’y avait là rien d’« illégal ni d’amoral ». « Elle n’était pas à Paris et faisait un travail en circonscription. Les hommes politiques ont parfois besoin de conseillers intimes qui ne leur cirent pas les pompes », déclare Benoist Apparu. Le porte-parole du candidat admet toutefois que les sommes citées « sont dans la fourchette haute » des rémunérations habituelles pour un assistant parlementaire.

Mais il y a un hic : Penelope Fillon a elle-même revendiqué à plusieurs reprises n’avoir jamais joué de rôle politique auprès de son mari. Après avoir suivi des études de français, d’anglais, d’allemand et de droit, elle aurait pu être avocate, mais n’a jamais exercé. Dans des entretiens à la presse, elle a souvent assumé son rôle de mère au foyer de cinq enfants. En 2007, dans une interview au journal anglais The Telegraph, elle déclarait ainsi avoir repris des études de littérature anglaise. « J’ai réalisé à un moment que mes enfants ne me connaissaient que comme une mère », expliquait-elle, après s’être décrite comme une « paysanne » préférant « s’asseoir au fond à l’arrière et écouter les autres ». Plus accablant encore, dans un reportage réalisé par le quotidien Le Bien public le 21 octobre 2016, elle déclarait : « Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari. » Elle confiait alors, pour la première fois, souhaiter participer à la campagne de son époux…

Extrait de François Fillon, les coulisses d'une défaite, de Mathieu Goar et Alexandre Lemarié aux Editions de l'Archipel

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

06.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

07.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 14/05/2017 - 22:30
Merci gantzer hollande jouyet
Merci gantzer hollande jouyet macron gaillard
Ouligan
- 14/05/2017 - 19:32
Assez
Fillon n'est pas un saint et il a une lourde part de responsabilité dans la défaite des républicains dans cette election.Mais quand méme il faudrait veiller a ne pas prendre la victime pour l'assassin comme le fait ce journaliste du Monde auquel je me demande encore comment on peut accorder le moindre crédit.Mais comment est ce possible,ici,ou parait il "un vent nouveau souffle sur l'Info"
lemillanh
- 14/05/2017 - 17:51
pas un penny
pour ces journalistes qui prétendent débusquer des affaires la sentence est tombé mais la vengeance est un plat qui se mange froid et cette prétendu affaire aura eu le mérite de débarrasser la droite de tous les vendus qui s'offrent au plus offrant et de refonder probablement un vraie courant de pensé qui soit authentiquement de droite légitimiste sans être extrémiste