En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Chats volés mis en vente sur Internet

02.

La petite fiancée de l'Amérique

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 29 min 14 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 1 heure 45 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 2 heures 17 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 4 heures 47 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 5 heures 54 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 6 heures 58 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 8 heures 59 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 11 heures 38 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 1 heure 57 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 3 heures 11 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 5 heures 32 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 6 heures 32 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 7 heures 19 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 9 heures 23 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 13 heures 42 min
© Reuters / Philippe Wojazek
© Reuters / Philippe Wojazek
Échec critique

La double défaite de Marine Le Pen et Florian Philippot

Publié le 12 mai 2017
Emmanuel Macron a été largement élu face à Marine Le Pen. Cette élection, même si elle a permis d'asseoir le Front National comme une force d'opposition certaine face au nouveau président met en lumière un double échec pour le parti.
Chercheur associé à l'Iris, Jean-Yves Camus est un spécialiste reconnu des questions liées aux nationalismes européens et de l'extrême-droite. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.Il a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Camus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chercheur associé à l'Iris, Jean-Yves Camus est un spécialiste reconnu des questions liées aux nationalismes européens et de l'extrême-droite. Il est directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.Il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a été largement élu face à Marine Le Pen. Cette élection, même si elle a permis d'asseoir le Front National comme une force d'opposition certaine face au nouveau président met en lumière un double échec pour le parti.

Atlantico : Dans quelle mesure faut il voir la défaite du Front National comme le double échec de Florian Philippot et de Marine Le Pen, entre l'incapacité du premier à trouver une majorité autour d'une vision anti-européenne, et l'échec de la dédiabolisation pour la seconde ?

Jean-Yves Camus : Je ne suis qu'un observateur extérieur et seuls ceux qui ont vu de l'intérieur comment et par qui la campagne a été conçue est à même d'imputer à tel ou tel la responsabilité d'un score qui, sans être décevant en masse ( 10,6 m d'électeurs, ce n'est pas rien!), l'est en pourcentage, surtout si on considère le point de départ des intentions de vote, qui se situait à 28% (soit le score du FN aux régionales de 2015), pour arriver à 21,7% au soir du premier tour, ce qui signale tout de même un fléchissement, une incapacité à optimiser un contexte pourtant éminemment favorable. La dédiabolisation est un terme que le FN a créé et "vendu". Avec un certain succès, puisque un sondage de Mars montrait que 58% des français considèrent le parti comme "un danger pour la démocratie", contre 70% avant 2011. Lorsqu'on obtient une telle amélioration d'image, indispensable dans une optique de gouverner, il est pour le moins surprenant de la mettre ensuite en péril avec une déclaration sur le Vel d'Hiv dont l'utilité, du point de vue frontiste, était nulle. Comme il n'est pas malin de continuer à ostraciser des media, qui de toute manière, s'ils avaient été autorisés à couvrir la soirée électorale du 7 Mai, n'auraient pas été plus critiques envers le Front qu'ils le sont d'habitude. S'il s'avère que ni Sky News, ni la RAI n'ont été admis, les bras m'en tombent: le matin même, la chaîne britannique m'avait interrogé sur le FN actuel, et j'avais précisé à mon intervieweur que ce n'était pas un parti fasciste! 

Sur la question de l'Europe et de l'euro, le FN stagnera tant qu'il n'aura pas un discours clair. Deux options sont possibles. La première est de continuer à considérer la sortie comme un préalable à tout redressement économique mais aussi à toute résolution de la question identitaire et migratoire. La seconde est d'abandonner purement et simplement l'option du Frexit, qui est un repoussoir pour les électeurs des Républicains, qui n'étaient que 19% en 2016 à accepter l'idée d'une sortie. La nouvelle prise de position de MLP, qui envisage la coexistence d'une monnaie nationale et d'une monnaie commune, est totalement incompréhensible pour les électeurs, ce d'autant qu'elle avouait elle même que l'ECU "n'avait pas très bien marché". Quant à la possible sortie de l'UE, là-aussi, MLP a changé d'avis. Le Frexit devait naguère résoudre en en jour tous les problèmes du pays, non pas seulement économiques mais aussi identitaires. Désormais, elle dit qu'elle s'en remet aux français et qu'elle souhaite d'abord que l'UE se transforme! Or sauf à imaginer une subite conversion de la Commission au souverainisme, doublée d'une répudiation des sacro-saintes règles du libre-marché, elle se transforme comment? Elle se défait toute seule? Dire, "je m'en remettrai au vote des français lors d'un référendum", ce n'est pas ce qu'ils attendent d'un chef de l'Etat, qui est élu pour définir un cap et le tenir: le modèle Trump, c'est celui des Executive Orders, pas des consultations permanentes!

Même si l'échec de Phillipot est indéniable, que penser de la stratégie de Marine Le Pen qui l'a suivie presque aveuglément et a tenté, à quelques jours du scrutin de faire marche arrière sur l'Europe ?

Ce n'est pas un échec de Florian Philippot, et ce pour une raison simple. FF a un logiciel cohérent, souverainiste, économiquement antilibéral et protectionniste. Il l'a proposé et ce programme a été endossé par la candidate et les instances du parti. Ou  du moins, puisqu'elles se réunissent peu, aucune voix notable sauf celle de Marion Maréchal ( et de Robert Ménard, mais il n'est pas encarté) ne s'est élevée pour dire c'était courir un risque électoral énorme. Toute la séquence électorale a mobilisé une équipe de campagne, il serait donc inexact de faire porter la responsabilité de l'échec au seul FF. Sa stratégie n'est d'ailleurs pas totalement à côté de la plaque: La sociologie électorale du FN montre qu'il incarne bien une" France d'en bas" qui s'oppose frontalement à celle "d'en haut". Les variables de niveau de diplôme, de niveau de revenus, d'éloignement par rapport aux villes et aux services publics, montrent cette division du pays. Le seul problème, c'est que cette stratégie, si elle permet de consolider un socle électoral solide et marche pour constituer la principale force d'opposition devant LR,  ne cible pas suffisamment large pour permettre de gagner une majorité.

Quelles pourraient être les conséquences pour Florian Philippot alors que Marine Le Pen a annoncé après sa défaite une "réflexion" sur le parti ?

Dans un texte du 8 mai qu'il est indispensable de lire Jean-Yves Le Gallou, à qui l'on prête la paternité du concept de "préférence nationale" et qui est désormais en dehors du FN, écrit ceci au sujet de la préparation des présidentielles de 2022: "sur une ligne souveraino-chevénemento-mélanchonniste, une candidature Philippot serait sans doute plus convaincante dans l’argumentation tout en quittant la tunique de Nessus du nom Le Pen. Nul doute que certains y songent". Et s'il avait raison? Il ne dit pas que c'est son choix, il énonce un scénario, avant d'évoquer son opposé: opposée: "sur une ligne plus identitaire et plus conservatrice sur les valeurs, il est non moins clair que Marion Maréchal Le Pen serait plus crédible et de surcroît capable de susciter l’enthousiasme". Sauf que dans un parti comme le FN, qui n'a pas institutionnalisé le droit de tendance, l'existence de motions et l'alternance au sein de la direction, ce que le MSI italien faisait, cette opposition idéologique risque de se terminer comme un jeu à somme nulle: un statu quo qui voit MLP rester à la barre en continuant à tenter de faire la synthèse, même si elle est bancale.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Chats volés mis en vente sur Internet

02.

La petite fiancée de l'Amérique

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ClauZ
- 10/05/2017 - 18:27
Ecart
L'écart entre les 28% pronostiqués depuis des mois et les 21% réalisés à l'élection montre que certains électeurs potentiels n'ont pas cru dans les capacités de MLP à être une dirigeante . Voir sa prestation calamiteuse au débat qui a du en faire fuir plus d'un !
A M A
- 10/05/2017 - 17:02
Que MLP perde, c'était
Que MLP perde, c'était probable, face à l'hostilité généralisée de la presse, des intellos, du monde de la finance etc... Mais avec Philippot, c'était le bide assuré. Quelle idée lui a pris de s'associer à lui? Mais sans doute avait-elle choisi la stratégie de l'échec avec cette bizarre alliance, consciente du fait que ce quinquennat risquait d'être un enfer pour le Président en exercice, quel qu'il. soit. Ce que d'autres avaient compris.Hollande s'était débiné, et les Républicains prudents avaient tout fait pour être hors- jeux. Un seul avait accepté de grimper au cocotier, le pauvre...
Anguerrand
- 10/05/2017 - 15:33
A ISABLEUE
A ISBLEUE oui le double pour Macron ( que je ne soutiens absolument pas) et Le FN en 3 eme position apres les 16 millions de votes blancs ou absentionistes. Tous ces FN ( 11 millions de voix) comme Ganesha ou vangog nous affirmaient la victoire de MLP se sont fait très discret, tous ceux qui nous traitaient de vieux croûtons et j'en passe . Le FN n'a fait qu'un peu moins de 20% des inscrits, comme les autres. Vous avez rêvé retombez sur vos pieds. Tant que Philippot est la vois n'aurez pas de majorité nationale, meme MMLP n'en veut pas et elle n'est pas la seule au FN.