En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© AFP
Nul contre Nulle
Une mauvaise nouvelle : Macron est élu… Une bonne nouvelle : Marine Le Pen est battue…
Publié le 08 mai 2017
Ce duel n'aurait jamais dû avoir lieu. Comment choisir entre deux produits impropres à la consommation ?
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce duel n'aurait jamais dû avoir lieu. Comment choisir entre deux produits impropres à la consommation ?

Marine Le Pen dit n'importe quoi. Emmanuel Macron dit aussi n'importe quoi. Mais la palette du n'importe quoi est infiniment riche et variée. Chez Marine le Pen les intonations sont populacières et, parfois, elle n'a rien à envier à Nadine Morano qualifiée méchamment de poissonnière. Chez Emmanuel Macron le langage est lisse, un français savamment appris dans les beaux quartiers et les grandes écoles. 

De programme, ils n'en ont ni l'un ni l'autre. Ou plus exactement, Marine Le Pen a essayé d'en avoir un pour obtenir son ticket d'entrée au club respectable ou il faut être. A l'arrivé un indigeste salmigondis ou le franc se mélange avec l'euro, voire l'écu. Et avec des mesures sociales dignes d'un Georges Marchais relooké façon Mélenchon. Elle aurait pu sagement rester à s'arc-boutée sur ses fondamentaux protestataires : identité française, préférence nationale, lutte contre l'islamisme, immigration zéro. Elle aurait eu alors la possibilité de faire bonne figure dans cette élection. 

Macron, lui, a un programme. Il est aussi creux que celui de Marine est bordélique. Il aime la droite et la gauche sans oublier les centristes. Son cœur bat pour les musulmans et pour les juifs. Il a de l'empathie pour l'Europe et, quand il le faut, pour la France. Ses élans le poussent à se passionner pour la culture : c'est  pour ça d'ailleurs qu'il en a dénombré plusieurs en France. Il dit des mots doux aux jeunes de banlieues et charme discrètement les beaux quartiers. 

Avec lui c'est tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! Les Français avides de nouveauté consensuelle l'ont donc élu. Inviter à diner un homme d'une exquise éducation c'est quand même mieux que de mettre un couvert pour une furie inquiétante. Au revoir Marine Le Pen. Compte tenu de ce que sera le quinquennat d'Emmanuel Macron, on vous reverra sans doute en 2022. Et nous pourrons peut-être alors écrire un article titré : "Une mauvaise nouvelle : Marine Le Pen a été élue… Une bonne nouvelle : Emmanuel Macron a été battu…". 

Mais il paraît, selon l'excellent Hugues Serraf, que cette hypothèse est idiote. Car, estime-t-il, le FN va se désintégrer après la défaite d'hier. Ce sera une autre bonne nouvelle… 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
06.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Semper Fi
- 09/05/2017 - 08:09
@langue de pivert
+1 .... tout pareil, mais il faut reconnaître que MLP a été nulle à ch... pendant ce fameux débat. La solution, on vire la famille LE PEN (dommage car Marion ne raconte pas que des conneries) parce que le nom fout les jetons à tout le monde, on vire le nom FN. On recrute des intellos qui parlent bien (vous avez entendus Briois... il fait peut-être un très bon maire d'une petite ville de province, mais pas plus) et qui ont des bonnes idées réalistes notamment en matière économique. On arrête de mettre le mot patriote 15 fois par phrases (à croire qu'ils s'essuient les fesses avec du PQ patriote) ce qui est aussi ridicule que la gauche avec le mot "citoyen". Bref, en fait on recrée le RPR de la grande époque (càd avant 1986).
gerint
- 09/05/2017 - 00:11
Mauvaise nouvelle: Macron est élu
Voir Onfray

http://www.lepoint.fr/chroniques/onfray-les-loups-sont-entres-dans-paris-08-05-2017-2125654_2.php
Tout est dit
gerint
- 09/05/2017 - 00:07
@horus35 @cloette
MLP a "sabordé" le débat à mon avis tout simplement parce qu'elle est nulle. Il y 10 ans qu'elle parle de sortir de l'Euro et elle a eu tout le temps de préparer un solide plan pour le faire d'autant plus que des économistes de grand renom lui fournissent la matière et qu'un ancien énarque et inspecteur des Finances, François Asselineau, lui donne un argumentaire compétent et appuyé sur une solide culture historique, avec Vincent Brusseau ex-employé à la BCE. Autre raison: elle a été très intimidée par le glaçant Macron qui en plus ne semble pas aimer débattre avec une femme: il n'avait aucun dossier alors qu'elle en avait beaucoup, il prenait ainsi d'emblée l'ascendant sur elle. En fait on a vu qu'elle manquait d'assurance et d'autorité. Et enfin ce côté "marchande de poisson" (je n'ai rien contre les poissonniers mais c'est l'expression consacrée). De toute façon elle n'aurait sûrement dépassé 40% même très bonne après les recueillements coblés de Macron pour l'assimiler au nazisme et aux skin-heads et sous l'effet du bashing du second tour dans les médias.