En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

07.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 9 min 18 sec
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 3 heures 15 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 6 heures 3 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 6 heures 41 min
pépites > France
Coronavirus
La France et l'Europe débordées par le virus : l'Hexagone se reconfine mais laisse ses établissements scolaires ouverts, nouvelles restrictions en Allemagne pendant un mois
il y a 7 heures 23 sec
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 10 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 2 heures 2 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 2 heures 49 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 4 heures 40 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 5 heures 17 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

il y a 6 heures 43 min
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 16 heures 58 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 17 heures 57 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 22 heures 47 min
© wikipédia
© wikipédia
Bonnes feuilles

"Piques et répliques de l'Histoire" : quand Talleyrand, Hugo et Napoléon font de l'esprit

Publié le 14 mai 2017
Souvent féroces mais savoureux, les bons mots font aussi l’Histoire de France, avec cette touche de malice qui ne pouvait laisser indifférent Stéphane Bern. En esprit curieux de tout et de tous, il nous en offre ici un florilège : 400 piques et répliques irrésistibles, où l’anecdote laisse filtrer quelques insolentes vérités. Extrait de "Piques et répliques de l'Histoire" de Stéphane Bern, aux Editions Albin Michel (2/2).
Stéphane Bern
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Bern est désormais la référence absolue sur le marché des livres d'Histoire. 1ère place dans le top des ventes de Livres Hebdo, la série "Secrets d'histoire" enregistre déjà plus de 400 000 ex. vendus en librairie ! Un succès qui ne...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Souvent féroces mais savoureux, les bons mots font aussi l’Histoire de France, avec cette touche de malice qui ne pouvait laisser indifférent Stéphane Bern. En esprit curieux de tout et de tous, il nous en offre ici un florilège : 400 piques et répliques irrésistibles, où l’anecdote laisse filtrer quelques insolentes vérités. Extrait de "Piques et répliques de l'Histoire" de Stéphane Bern, aux Editions Albin Michel (2/2).

Mari de l'écrivain Colette, le sénateur Henry de Jouvenel fut nommé ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts en 1924, puis haut-commissaire de la république française au Liban et en Syrie, puis représentant de la France à la SDN. Il retourna à son expéditeur l'ouvrage offert par un écrivain à la mode qui avait recours à des "collaborateurs" avec ce mot :

"Pourquoi voulez-vous que je me donne la peine de lire votre livre puisque vous n'avez pas pris celle de l'écrire ?".

*

Chef du corps expéditionnaire en Italie en 1943 et 1944, le maréchal Juin ne rallia la France libre qu'en 1942, ce que de Gaulle lui pardonnera difficilement. En témoigne cette question posée au Général par le journaliste Jean-Raymond Tournoux :

"Mon général, que pensez-vous vous du général Juin ?

- Juin de quelle année?"

*

Président du parti radical et chef du gouvernement français durant le déclenchement du second conflit mondial, Edouard Daladier était surnommé le "taureau du Vaucluse. Ses origines modestes (son père était boulanger) suscitaient le mépris de certains députés dont Joseph Caillaux qui aimait dire de lui : "C'est un taureau qui sent l'étable".

*

Directeur du FBI de 1924 à 1972, John Edgar Hoover fit trembler par son pouvoir de nuisance de nombreux présidents américains. Lorsque les conseillers de Lyndon Johnson lui suggèrent de destituer cet homme sulfureux, le successeur de Kennedy refusa, arguant :

"Je préfère avoir Hoover à l'intérieur de ma tente et pissant dehors, plutôt qu'Hoover à l'extérieur qui pisse dans ma tente".

*

Au début de son règne, Henri IV négligeait son accoutrement et apparaissait souvent débraillé, empestant l'ail, à l'inverse de son prédécesseur Henri III, guindé et parfumé. La première fois qu'elle le vit à Paris, Madame de Simier confia ainsi :

"J'ai bien vu le roi mais je n'ai pas vu Sa Majesté".

*

En 1932, Sacha Guitry et la comédienne Yvonne Printemps divorcèrent. Le dramaturge dira plus tard de son ex-femme :

"Son sommeil était ce qu'elle avait de plus profond".

*

Après la capture de Napoléon III par les Prussiens à Sedan, le général Trochu fut nommé président du gouvernement de la Défense nationale, c'est-à-dire chef de l'Etat français de facto. Très critiqué après la désastreuse bataille de Buzenval, il démissionna de son poste le 22 janvier 1871, remplacé par Adolphe Thiers. Un événement résumé par ce mot de Victor Hugo.

"Trochu : participe passé du verbe trop choir".

*

La candidature de Victor Hugo à l'Académie française divisa profondément les académiciens. Reprochant à Chateaubriand de se servir de son autorité pour soutenir l'auteur d'Hernani, le poète Charles Brifaut lui lança :

"Vous êtes comme Louis XIV, vous voulez nous faire légitimer vos bâtards."

*

Talleyrand s'éteignit le 17 mai 1838. A la fin de sa vie, on osa lui demander s'il ne pensait pas avoir trahi tous les régimes pour lesquels il avait travaillé. Le "Diable boiteux" fit observer.

"Cela prouve bien que je les ai tous servis."

*

Ami de Marie-Antoinette, Madame de Lamballe avait été massacrée en septembre 1792 et sa tête accrochée à une pique fur promenée sur plusieurs kilomètres par les révolutionnaires. L'homme de lettres Pierre-François Tissot fut longtemps accusé d'avoir dans sa jeunesse fait partie de ce sinistre cortège. Bien des années plus tard, au cours d'une discussion très animée avec le ministre de l'instruction publique Abel-François Villemain, il lança à ce dernier.

"Vous portez bien haut la tête, monsieur"

-Oui, mais au moins, je ne porte que la mienne".

*

En 1809, l'épouse de Talleyrand, Catherine Noël Worlée, eut une aventure avec l'infant d'Espagne, le duc de San Carlos. Napoléon y vit une occasion en or pour humilier son ministre des Relations extérieurs en lui disant :

"Vous ne m'aviez pas dit que le duc de San Carlos était l'amant de votre femme ?

- En effet, Sire, je n'avais pas pensé que ce rapport pût intéresser la gloire de Votre Majesté et la mienne."

 

Extrait de Piques et répliques de l'Histoire de Stéphane Bern, aux Editions Albin Michel

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires