En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Dans l'expectative
Lettre ouverte aux candidats, quid de la question de la filiation ?
Publié le 03 mai 2017
Dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Virginie Tellenne (Frigide Barjot) interpelle les deux candidats finalistes sur les questions de l’être humain, de la filiation et de la famille
Virginie Tellenne-Frigide Barjot est déléguée générale de l'Avenir pour Tous et co-fondatrice de la Manif pour Tous.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Tellenne -Frigide Barjot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Tellenne-Frigide Barjot est déléguée générale de l'Avenir pour Tous et co-fondatrice de la Manif pour Tous.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Virginie Tellenne (Frigide Barjot) interpelle les deux candidats finalistes sur les questions de l’être humain, de la filiation et de la famille

Finalistes de l’élection présidentielle après la disparition des candidats traditionnels des primaires, vous avez tous les deux des visions tout à fait opposées de la conception de l’être humain, de sa filiation et de sa famille : pour l’une il s’agit de la filiation biologique entre un enfant et ses deux parents géniteurs, ce qui est pour une majorité de Français un droit de l’enfant, pour l’autre il s’agit d‘établir la filiation des enfants hors de tout lien biologique, selon une volonté des adultes qui créent un lien « de cœur, qui se construit, qui se conquiert ». Et qui détermine surtout son mode de procréation par PMA ou GPA, considéré comme un droit à l’enfant.

Il y a 4 ans et demi des millions de Français étaient dans la rue pour rappeler la réalité naturelle"Tous nés d'un homme et d'une femme" pour le respect de la filiation universelle de chaque enfant, comme de la reconnaissance juridique et sociale des couples homosexuels. Il s’agissait de protéger l’enfant et toute l’Humanité de sa mise dans le commerce, et de bloquer le marché de la reproduction en France, sans discriminer pour cela les couples de personnes de même sexe.

Cette vision est conforme à toute notre tradition française de respect de la personne humaine, qui ne doit en aucun cas être commercialisée, ni manipulée, ni instrumentalisée ; en France, on ne vend ni son sang, ni ses gamètes, ni ses organes. On peut encore moins louer son ventre ou acheter un enfant, même si les progrès scientifiques, le développement du marché et la législation mondiale des droits reproductifs poussent tous à la GPA. La France, pays des droits de l’Homme, doit redevenir celui des droits de l’enfant.

C'est pourquoi je me permets, en tant que leader naturel de la filiation universelle qui a permis la première manifestation du 17 novembre 2012, de m’adresser, à vous deux candidats de ce second tour : l’une ou l’autre deviendra le successeur de François Hollande, en continuation de sa politique ou en rupture avec celle-ci.

Mme Le Pen, vous engagerez-vous à restaurer la filiation naturelle de l’enfant, à donner un statut au conjoint éducateur dans les couples de même sexe dans le statut de l’union civile et à légiférer contre les PMA et la GPA , comme il est écrit dans l’art 87 de votre  programme ?

M. Macron, vous engagerez-vous, une fois connu l'avis du CCNE et avant de légaliser la PMA avec donneur anonyme pour les femmes seules et les couples de femmes, à ouvrir un véritable débat national dans lequel toutes les associations concernées auront le droit de s'exprimer, et à lutter avec elles et au niveau international contre la GPA, comme vous l'avez promis  dans votre programme ?

Je pense bien sûr aux associations comme la nôtre,  qui militent pour l’inscription du droit naturel de tout enfant à avoir sa filiation établie par principe avec ses deux parents géniteurs naturels dès lors qu'ils sont vivants et connus,  et ce quels que soient les types de familles et les parentalités avec ceux qui les élèvent.

Parce que l’enfant naît d’un acte d’amour et pas d’un acte d’achat, nous pourrons faire valoir vos réponses afin de rassembler la majorité de Français qui fera de l’un d’entre vous, le 7 mai prochain, le président ou la présidente de la filiation protectrice de nos enfants, donc avec la France, de toute l’Humanité.
 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
07.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bobby Watson
- 03/05/2017 - 20:48
L'essentiel
Les questions essentielles sont là. Mais le débat de ce soir ne les affrontera pas. Les Français se sont laissé manipuler depuis des années, et des changements anthropologiques sont à l'oeuvre, dont ils n'ont malheureusement plus conscience, englués qu'ils sont par les médias dans un discours relativiste sur ce qu'ils appellent " l'amour"
Michèle Plahiers
- 03/05/2017 - 19:15
Macron s'en fout
Il est connu qu'il déteste sa famille. Raison pour laquelle Brigitte a eu tant de facilité à l'embobiner. Et le silence d'Agacinsky,...?
Jean-Benoist
- 03/05/2017 - 18:53
Merci pour ces demandes aux candidats
Et rappelez leur que le droit de l'enfant est plus important voire essentiel que le droit a l'enfant. ...
Avec l'héritier, il lui faudra clarifier...