En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

07.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 40 min 35 sec
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Politique
Triomphe électoral

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

il y a 3 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?
il y a 3 heures 40 min
pépite vidéo > Social
Main tendue
Grève : Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, demande aux cheminots de "faire une pause" pendant les fêtes de Noël
il y a 14 heures 54 min
pépites > International
Réconciliation
Fin de la guerre commerciale ? : les États-Unis et la Chine annoncent un accord
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 22 heures 37 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 23 heures 20 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 23 heures 57 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Economie
Vraie mère de toutes les réformes

Cette réforme monétaire sans laquelle aucune réforme d’ampleur ne pourra vraiment être réussie en France

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Europe
Atlantico Business

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 12 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 36 min
light > Social
Colère des usagers
Grève RATP : sera-t-il possible de se faire rembourser son pass Navigo ?
il y a 17 heures 49 min
pépites > Politique
Engagement
Retraites : Emmanuel Macron défend son projet, salue les efforts du gouvernement et évoque "une réforme historique pour le pays"
il y a 19 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 23 heures 46 sec
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 23 heures 43 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 1 jour 18 min
Tartuffes...?

Web, parodie et censure : l’indignation à dimension variable des médias

Publié le 06 mars 2012
Le monde des médias avait fait ses gorges-chaudes de "l’affaire" des suppressions par l’UMP de comptes détournés de Nicolas Sarkozy sur Twitter. Journalistes et responsables socialistes avaient crié à la "censure" et au droit à la caricature sur le Web. Moins de deux semaines plus tard, le ton a changé et les médias se font beaucoup plus discrets pour dénoncer la fermeture à la demande du PS du compte parodique de François Hollande.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le monde des médias avait fait ses gorges-chaudes de "l’affaire" des suppressions par l’UMP de comptes détournés de Nicolas Sarkozy sur Twitter. Journalistes et responsables socialistes avaient crié à la "censure" et au droit à la caricature sur le Web. Moins de deux semaines plus tard, le ton a changé et les médias se font beaucoup plus discrets pour dénoncer la fermeture à la demande du PS du compte parodique de François Hollande.

Y'aurait-il deux poids, deux mesures dans le traitement médiatique de cette campagne préssidentielle ? La suppression (dans l’indifférence générale) de la page parodique de « François Mollande », avatar humoristique sur Facebook du candidat socialiste, pose des questions sur la neutralité du Web politique.

A gauche comme à droite, la tradition du Web se veut potache et volontiers subversive. Les attaques politiques prennent du coup des allures humoristiques : la participation au débat politique se fait par le biais de la parodie et du second degré.

Mais si le parti socialiste la joue défenseur de la liberté de parodier et pourfendeur de la censure… lorsque la victime de cette parodie est Nicolas Sarozy, le parti à la rose est beaucoup plus frileux lorsqu’il s’agit de voir son candidat se faire ridiculiser par des internautes facétieux.

Le PS a donc réclamé (et obtenu) le retrait par Facebook de la page parodique de François Mollande et de sa timeline qui revenait avec humour sur le parcours virtuel de ce « candidat normal ». Des saillies plus ou moins drôles… qui n’ont pas fait rire du côté de la rue de Solférino.

Mais s’il y a une forme de « tartufferie » (le mot est parait-il revenu à la mode) à faire au mois de mars ce que l’on combattait en février, le PS ne fait in fine que défendre les intérêts de son candidat en faisant retirer une page désobligeante pour un François Hollande médiatiquement sanctifié.

Mais que font alors les journalistes ? On avait cru comprendre ces dernières semaines que le parti présidentiel s’était transformé en commissariat stalinien à l’information stalinien pour avoir demandé la fermeture de comptes Twitter détournant l’identité de Nicolas Sarkozy…

Les journalistes de France et de Navarre ne semblent pourtant pas s’émouvoir de la censure manifeste du parti socialiste qui a cloué le bec en deux heures aux pitres de l’UNI, le syndicat étudiant de droite qui était derrière cette parodie bon enfant. Liberté de parodier à sens unique ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

04.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

05.

Brexit : en Grande-Bretagne, tout va donc changer pour que rien ne bouge

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

07.

Carla B. vole au secours de Brigitte M., Jenifer de son mari (mais là, c’est face à la mafia); Céline Dion ne vend plus, Kanye West vend tout (et n’importe quoi); Britney Spears veut qu’on lui laisse voir ses enfants; Kate Middleton enceinte du 4ème ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
gg39
- 06/03/2012 - 16:16
Vérités sur les déficits et la dette
les dégâts de la décentralisation
http://ecofrance.free.fr/SIVECA/
le Gône
- 06/03/2012 - 11:17
Mais c'es bien sur....
Et même pas nouveau..l'enfariné comme son illustre "papa Mitterand le menteur " ne supporte pas l'humour, juste les louanges et la flagornerie outranciere, en bon socialiste qu'il est!! En cela Sarko a bien raison de le traiter de tartuffe, mais ce jeu va se retourner contre lui, si ce n'est deja le cas,Allez souvenez vous en Mai faites ce qu'il vous plais, et votez Sarko, vous n'allez tout de même pas mettre a la tête de notre pays cette "couille molle " de flanby.
xm
- 06/03/2012 - 11:14
Et au département du Nord
Un agent sans histoire a été révoqué sans preuves matérielles car il dénonçait un management par la terreur cachant de l'incompétence.

De plus, bien qu'il ait annulé la révocation d'agents publics ayant participé à des trafics de stupéfiants, le juge administratif rejette systématiquement et automatiquement les requêtes de l'agent.

Cela ne se voit habituellement que dans des états soit autocratiques soit exotiques.

C'est une garve violation des libertés fondamentales et de la Démocratie. Et la presse locale n'a jamais réagi. Pourquoi?

De même, pourquoi la justice n'applique-t'elle pas la jurisprudence dans ce cas concret?

Le livre "Rose Mafia" et l'interview de G. dalongeville, son auteur, par Médiapart peut donner un début d'explication.

Voila ce que sont capables de faire des grands démocrates PS.

L'ex agentdu département est dans l'exclusion sociale de leur fait. Voila la justice sociale du PS.