En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Inch Allah…
Dois-je voter comme le demande la grande mosquée de Paris ?
Publié le 26 avril 2017
Dalil Boubakeur a fait son choix. Il en pince pour Emmanuel Macron.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dalil Boubakeur a fait son choix. Il en pince pour Emmanuel Macron.

J'aime beaucoup la grande mosquée de Paris. Il y a là-bas un joli salon de thé qui sert un vrai thé à la menthe, et on peut l'accompagner avec un assortiment de douces friandises orientales. Le hammam de la mosquée est le meilleur de Paris. On en sort tout nouveau, tout beau. Propre et frais. Avec un seul petit bémol : il n'est pas prouvé qu'il lave les péchés. 

En face, c'est un ravissement. Le Jardin des Plantes, avec ses arbres et sa voilière. Et surtout le muséum d'Histoire naturelle avec ses fascinant squelettes de diplodocus. Les diplodocus nos lointains, très lointains, ancêtres… Il me plaît de penser que nous descendons tous de ces animaux préhistoriques. Ça me rapproche de Dalil Boubakeur. 

Tout ça pour dire que tout ce qui concerne la grande mosquée de Paris ne m'est pas étranger. C'est ainsi que j'ai découvert le communiqué de Dalil Boubakeur appelant à voter contre la "xénophobie", et pour Emmanuel Macron. J'ai lu aussi que cet appel se plaçait sont la bénédiction d'une démarche "citoyenne", "républicaine" et "laïque". La laïcité, on le sait, est depuis un certain temps accommodée à toutes les sauces. Il me semble, à l'occurrence – j'ose – qu'évoquer ladite laïcité dans un édifice religieux est un peu comme parler de virginité dans un bordel. 

Je suis un esprit ouvert. Tolérant. Éclectique. Et respectueux de toutes les religions. C'est pourquoi avant de me laisser fléchir par l'appel de la grande mosquée de Paris, j'ai voulu connaître l'avis des autres serviteurs de Dieu. Je suis allé sur le site du grand rabbinat de France. Rien. Pas une indication. Pas un conseil sur le bulletin que je devrais mettre dans l'urne. Boouuhh …

La conférence des évêques de France est, elle aussi, restée étrangement silencieuse. Pour qui voter ? Comment chasser le diable (en l'espèce la diablesse) ? Silence total. Aucun conseil pastoral. Boouuhh … Même attitude curieusement démissionnaire de la part des églises protestantes. Est-ce chrétien de me laisser dans une telle incertitude ? Est-ce charitable que de m'abandonner sans boussole sur un chemin difficile et inconnu ? Boouuhh … 

L'orphelin que j'étais allait se résoudre à suivre la parole bienveillante qui émanait de la grande mosquée de Paris. Puis j'ai relu attentivement le texte de Dalil Boubakeur. Il s'adressait aux musulmans. Ouf ! 

PS : J'apprend à l'instant que le grand rabbin de France a également appelé à voter Macron. Comme quoi la bêtise... Je ne vais pas me convertir mais je préfère la position des évêques de France. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
07.
La métamorphose déroutante et préoccupante du paysage médiatique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 27/04/2017 - 15:06
@Marie-E
Premièrement vous n’êtes pas plus juive que moi. Deuxièmement, je parlais des juifs vivant en France ou aux EU. Ceux vivant en Israël sont entourés de merdes dangereuses alors ils en une certaine tendance à la défense. Troisièmement, le Rabbin a tort. Car il s’exprime en tant que Rabbin et donc doit séparer le spirituel du temporel. Quatrièmement, une vraie juive ne clos jamais la discussion. Point barre de chocolat !
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/04/2017 - 14:05
Et si on évitait de parler
Et si on évitait de parler religion ça reposerait tout le monde. Ce n'est pas parcequ'une minorité perdue redécouvre une religion en retard de cinq siècle qu'il faut en faire autant et replonger dans ces religions d'un autre âge que nous avions mis tant de temps à évacuer de notre esprit reptilien..... Comment une société dite avancée peut-elle ainsi régresser ?
Marie-E
- 27/04/2017 - 10:10
@adroitetoutemaintenant
vous ne comprenez rien au judaïsme.
j'ignorais que dans l'Etat desJuifs (peuple juif) Israël, les Israéliens juifs et autres votaient majoritairement à gauche et qu'ils aimaient vivre dans le malheur.
Les juifs dans les pays d'exil respectent le pays qui les a accueilli. C'est le principe intangible. C'est la raison pour laquelle je ne peux pas laisser dire qu'ils n'aiment pas la France, surtout le Grand Rabbin qui n'est pas du tout concerné par cette affirmation.
Peut être que certains juifs réfléchissent trop et sont tentés UNIQUEMENT par la phrase du Talmud "qu'il faut aimer son prochain" (récupérée par d'autres) sans aller plus loin car ils ne connaissent pas bien leur religion. Il n'y a rien qui puisse leur être reproché sauf leur aveuglement en politique. Précision : au cas où vous n'auriez pas remarqué je ne suis pas fan des Askolovitch, Nora, Assouline, Guedj... qui sont proches du parti socialiste quand ils n'en font pas partie.
Pour moi la discussion est close, les juifs sont autant français que les autres et n'ont pas la haine de la France. Point barre.