En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Bas-fonds
PS : Les petits calculs électoraux personnels de Cambadélis
Publié le 25 avril 2017
Cambadélis, ex-trotskyste (né à Neuilly) élu à l’Assemblée Nationale sous l’étiquette socialiste sans discontinuer depuis 1988, protège beaucoup Emmanuel Macron et ne manque pas une occasion de taper sur un autre trotskyste: Jean-Luc Mélenchon.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cambadélis, ex-trotskyste (né à Neuilly) élu à l’Assemblée Nationale sous l’étiquette socialiste sans discontinuer depuis 1988, protège beaucoup Emmanuel Macron et ne manque pas une occasion de taper sur un autre trotskyste: Jean-Luc Mélenchon.

Officiellement, cette stratégie partiale répond à l’appétence assez large des socialistes pour Emmanuel Macron, et à leurs réticences vis-à-vis de Benoît Hamon et de la gauche de la gauche. Mais un calcul un peu plus sordide se cache derrière ces postures tactiques.

 

La paresse de Cambadélis commence à se voir

Si Cambadélis est député du 19è arrondissement depuis 1988, fonction qu’il cumule aujourd’hui avec celle de Premier Secrétaire du bel et vivace Parti Socialiste, on peine en revanche à dresser le bilan de son activité législative. Camba brille en effet par son désintérêt pour ses fonctions de parlementaire et par son manque d’implication dans la vie de la Nation (sauf lorsqu’il s’agit de jouer aux chefs de parti).

En bon professionnel de la politique, Cambadélis a par ailleurs ajouté à son arc quelques flèches judiciaires qui respirent la politique d’antan. Mêlé aux affaires de la MNEF, proche de DSK, condamné pour avoir occupé un emploi fictif dans une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés dirigée par un ancien cadre du Front national (le fameux parti qu’il appelle à combattre aujourd’hui). Voilà ce qu’on appelle couramment un homme d’affaires…

 

La fille de Gérard Filoche en embuscade

Dans ce contexte empreint d’intérêt général, la situation de Cambadélis est précarisée par les appétits et les ambitions de Léa Filoche, la fille du fameux Gérard, et accessoirement adhérente à la même faction que son père. Celle-ci convoite l’investiture de son parti dans la circonscription du Premier Secrétaire et réclame l’organisation d’une primaire.

Cette contestation interne montre bien comment Camba lui-même est fragilisé par la crise profonde que connaît le Parti Socialiste. L’intéressé a pourtant mis en place quelques pare-feux. Il a par exemple recruté la première adjointe de la mairie, proche de Bertrand Delanoé, Halima Jemni, comme collaboratrice parlementaire. Ce mélange des genres, qui permet de tenir une mairie traversée par des luttes d’influence, ne suffit peut-être plus pour rester en place…

L’arithmétique électorale compliquée de Cambadélis

Mais… à quelque chose, malheur est bon. Après tout, l’investiture du Parti Socialiste dans le 19è arrondissement n’est peut-être pas la panacée. Dans le 19è arrondissement (qui correspond en partie à la circonscription de Cambadélis), Hamon a recueilli 10.000 voix à peine contre 24.500 à Mélenchon, et 23.500 à Macron. Si Cambadélis veut avoir une chance de garder son siège aux prochaines législatives, il est donc obligé de nouer une alliance avec… les macronistes, tout en conservant avec lui la moitié du Parti Socialiste qui ne se voit pas chez Mélenchon.

Ce sera juste, mais c’est jouable…

Ceci suppose bien entendu qu’il existe un accord électoral entre le parti socialiste et En Marche. On aurait bien tort de ne pas examiner les discussions qui vont se nouer dans les prochains jours sous cet angle-là: comment Cambadélis va-t-il instrumentaliser le parti socialiste pour défendre ses propres intérêts.

On s’en délecte par avance: plus un régime se décompose, plus les plaisirs qu’il offre sont savoureux et décadents.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
02.
Peut-on encore s’enrichir autrement qu’avec l’immobilier en France ?
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
France/Allemagne, le match éco ou la preuve par 4 de l’inefficacité de la politique économique d’Emmanuel Macron
05.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
06.
France stratégie : le gaité fonction publique s’enferme dans ses dénis sur la dépense publique
07.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
amaguiz
- 26/04/2017 - 08:31
La gauche vertueuse.
A virer.
amaguiz
- 26/04/2017 - 08:30
La gauche vertueuse.
A virer.
Liberdom
- 26/04/2017 - 05:44
Cambadélis
La crapule, pourrait ne pas être réélue. En effet un plaisir juteux dont il faudra se délecter....