En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 12 heures 57 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 13 heures 55 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 14 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 15 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 18 heures 53 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 19 heures 22 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 20 heures 12 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 13 heures 28 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 14 heures 17 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 18 heures 7 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 19 heures 7 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 19 heures 37 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 20 heures 2 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 20 heures 13 min
© Capture écran
© Capture écran
Soirée électorale

Dimanche 20h00, brouillard total ? Le scénario qui panique les invités politiques des plateaux télés

Publié le 21 avril 2017
La soirée électorale du 1er tour de la présidentielle pourrait être pleine de rebondissements, risquant ainsi de mettre dans l'embarras certains invités politiques sur les plateaux télé tant il est probable que les résultats soient très serrés.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La soirée électorale du 1er tour de la présidentielle pourrait être pleine de rebondissements, risquant ainsi de mettre dans l'embarras certains invités politiques sur les plateaux télé tant il est probable que les résultats soient très serrés.

Atlantico : Compte tenu de la forte probabilité qu'il y a pour que les résultats issus du 1er tour de la présidentielle soient très serrés, il n'est pas impossible que ceux-ci ne soient connus officiellement qu'à 22h et non pas à 20h comme cela est traditionnellement le cas. Quelle pourrait être l'ambiance générale de ces deux heures au cours desquelles des résultats surprenants pourraient arriver ?

Jérôme Fourquet : Il convient de préciser les deux raisons pour lesquelles les résultats pourraient ne pas être connus à 20h comme cela est le cas habituellement. Il y a celle que vous évoquez dans votre question, soit entre les deux premiers candidats, soit entre le 2e et le 3e, avec une éventuelle incertitude sur qui serai(en)t le ou les finalistes. La deuxième raison, plus technique mais lourde de conséquence, est la décision prise par le ministère de l'Intérieur de faire fermer les bureaux de vote de province à 19h et non pas à 18h. Historiquement, les estimations fournies aux chaînes de télévision à 20h étaient réalisées par les instituts de sondages sur la base des résultats très nombreux des bureaux de vote de province fermant à 18h. Les instituts disposaient alors de 2h pour réaliser ce travail quand aujourd'hui ils ne disposent plus que d'1h. Il n'est pas donc pas évident que nous ayons la possibilité techniquement de faire des remontées aussi rapides, d'autant plus si les résultats sont très serrés.

Comme habituellement, mais cette fois-ci sur une plage horaire plus longue, les réseaux sociaux vont bruisser de mille rumeurs sur des sorties d'urnes de tel ou tel institut, ou provenant de tel ou tel QG, sur des bureaux de vote tests ou sur les votes des Français de l'étranger ou bien de tel DOM-TOM, etc. Par ailleurs, Radio Londres devrait reprendre du service, sans oublier les médias francophones présents à l'étranger. Tout ceci va constituer une caisse de résonnance tout à fait massive à laquelle nous sommes habitués, même si l'ambiance pourrait être décuplée compte tenu de la pression qui pourrait résulter de la compression du temps de travail alloué aux instituts de sondage. 

Parce qu'il est probable que des résultats surprenants puissent advenir, une gêne des invités politiques sur les différents plateaux télé avant l'annonce officielle des résultats n'est pas à exclure. Au regard de chacun des scénarios proposé ci-dessous, comment pensez-vous que les équipes de campagne et les électeurs des différents camps pourraient réagir ? 

Jean-Luc Mélenchon - Emmanuel Macron : Ce duel serait pour le moins cocasse et inattendu dans la mesure où nous ne cessons pas de dire, depuis plusieurs années, que le pays n'a jamais été aussi à droite. Cette situation poserait, très clairement, un véritable problème pour les fillonistes. Quand on voit déjà les tensions qui existent au sein de la base militante avec un Christian Estrosi qui s'est fait siffler dans sa propre ville, de même qu'Alain Juppé il y a un certain temps. Les intentions internes ainsi accumulées pourraient exploser au grand jour si d'aventure François Fillon devait être amené à choisir entre deux candidats de gauche. De tout façon, ces tensions seraient amenées à être révélées au grand jour dans le cas où François Fillon serait éliminé dès le premier tour au profit d'Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen.

Jean-Luc Mélenchon - François Fillon : tout d'abord, il convient de distinguer ce que feraient les leaders et l'état-major, et le comportement adopté par les électeurs. On sait qu'aujourd'hui, toute une partie de l'électorat d'Emmanuel Macron provient de la gauche, dont certains hésitent encore entre lui et Jean-Luc Mélenchon. Dans le scénario que vous évoquez, on peut donc penser qu'une bonne partie des électeurs de gauche, quoi qu'en dise Emmanuel Macron, irait voter pour Jean-Luc Mélenchon. A l'inverse, les électeurs de centre-droit pourraient se rabattre vers le candidat LR.

Marine Le Pen- Jean - Luc Mélenchon : dans ce cas, il y aurait de vrais cas de conscience, même si une majorité opterait pour le Front républicain, mais qui serait très loin de la victoire avec un Jean-Luc Mélenchon en face de Marine Le Pen.

François Fillon - Emmanuel Macron : je pense que ni Marine Le Pen, ni l'état-major du FN, ne donneraient de consignes de vote pour François Fillon. Le FN a davantage intérêt à ce qu'Emmanuel Macron gagne afin de pouvoir essayer de recomposer la droite par la suite. Toutefois, je pense qu'une importante partie de l'électorat frontiste, dans ce cas, voterait pour François Fillon. Pour ce qui est des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, beaucoup iraient voter pour Emmanuel Macron. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 23/04/2017 - 01:59
@langue de pivert oui, vous avez raison...
et je n'y avais même pas pensé...Mais Fillon appellerait probablement à voter Macron-Hollande contre Marine Le Pen...ce qui prouverait qu'il n'a rien appris de son quinquennat catastrophique avec Sarko-le-tricheur...
Mingus
- 22/04/2017 - 19:55
Tout, sauf la sortie de l'Euro.
Nous ne devons pas nous tromper, cette élection est a risque,
La ruine du petit épargnant !
langue de pivert
- 22/04/2017 - 12:10
@vangog ; @Deudeuche
:-( Pire : Fillon appellerait à voter Macron ! Je ne suis ni vertueux ni naïf ! Il ne vous a pas échappé que les patriotes en 2012 ont laissé passer hollande par dépit ? Vous avez voté Sarko au deuxième tour ? La différence entre vous et moi c'est que je suis un homme libre de tout parti ! Je ne vote pas pour moi car je n'ai besoin de rien ni de personne pour vivre ma vie. Je vote pour ce que je pense le mieux (ou le moins pire) pour la France sans prétendre ne pas me tromper ! Je trouve plein de défaut à celui (ou celle) pour qui je vote et votais ! Vous pensez que Mme Le Pen n'a pas de défaut ? Pas de faiblesse ou d'inconvénient dans son projet ? C'est plus de l'optimisme c'est du fanatisme ! Moi je n'ai jamais été fanatique de Sarko ni de Fillon ! Je préfère être un joyeux pessimiste qu'un optimiste béat ! En fait je vote plus contre la gauche que pour la droite ! @vangog ; @Deudeuche : au plaisir de vous lire avec beaucoup d'intérêt... et bonne chance pour la France ! Elle va en avoir besoin !