En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Trop c'est trop
Non, messieurs du Monde, tout n'est pas permis contre Marine Le Pen !
Publié le 19 avril 2017
On peut la critiquer : et il y a de quoi faire. Mais les coups bas …
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On peut la critiquer : et il y a de quoi faire. Mais les coups bas …

Les fins de campagnes électorales sont éprouvantes pour les candidats et candidates. Ils, elles, fatiguent beaucoup. Et il leur arrive de tenir des propos confus (Macron les accumule) et parfaitement excessifs. Marine Le Pen n'échappe pas à cette règle. La présidente du Front national se pose en championne de la lutte contre le terrorisme, l'immigration. Pourquoi pas ? Encore que, dans ce domaine, François Fillon paraît plus sobre et plus crédible. 

Emportée par son élan, elle a déclaré que si elle avait été au pouvoir, certaines choses particulièrement horribles et sanglantes n'auraient pas eu lieu en France. "Avec moi, a-t-elle dit, il n'y aurait pas eu de Mohamed Merah, Français grâce au droit du sol". Et elle a enchaîné "avec moi il n'y aurait pas eu les attentats du Bataclan et du Stade de France", parce que les terroristes "ne seraient pas rentrés dans notre pays". 

Pour comprendre ce qui précède, il faut savoir que Marine Le Pen préfère le droit du sang au droit du sol. Et qu'elle veut en finir avec l'espace Schengen, revenir aux frontières nationales étroitement surveillées. C'est discutable et ça se discute. Tout comme son "avec moi" semble un peu péremptoire avec une efficacité qui est loin d'être garantie. 

Tout cela peut être contesté et critiqué. Mais cela n'autorise pas un journal, naguère qualifié de "journal de référence", à titrer ainsi son éditorial : "Marine Le Pen, la frontière de l'indécence". Nous avons nommé Le Monde. Ce journal accuse la présidente du Front national d'avoir, avec ses propos "indignes", franchi "une ligne rouge d'ordre moral". 

"Peut-on jouer ainsi à des fin électorales, avec la mémoire des morts?", s'écrie Le Monde, qui excelle dans le registre outragé. Une façon de transformer Marine Le Pen en hyène ou en charognarde. Et là, puisqu'il est question de décence, c'est Le Monde qui est indécent. Les mort, tous les morts, tous les assassinés, réclament vengeance. Les morts, tous les morts, tous les assassinés ont une famille, des proches, des amis qui se demandent légitimement si on aurait pu éviter leur perte. 

Nombreux sont ceux qui luttent contre les pesticides responsables, selon eux, des milliers de décès. Trouverait-on "indécent" qu'ils disent que si les pesticides avaient été interdits, il n'y aurait pas eu tous les morts qu'ils leurs imputent ? Encore plus nombreux sont ceux qui veulent interdire le nucléaire en raison de ses radiations supposées mortelles. Trouverait-on "indigne" qu'ils proclament que l'interdiction du nucléaire aurait évité des milliers et des milliers de cancers ? 

Comme souvent, Marine Le Pen exagère. Mais elle ne mérite pas les coups bas qu'essaye de lui porter Le Monde. Ce journal fait avec les mots ce qu'il reproche à Marine le Pen de faire avec les morts. Il y a aussi des charognards dans la presse. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
04.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Merci Trump ! Pourquoi Trump est utile en nous forçant à changer nos habitudes économiques
07.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
06.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 20/04/2017 - 06:15
Quand on pense que tous ces journaux de gauche sont ...
subventionné par nos impots. Ou est la liberté de la presse ? Le journal le plus subventionné est l'Humanité alors que ce journal n'a plus de lecteurs. Les " journalistes " de l'Huma sont devenus de vrai fonctionnaires ne vivant plus que de subventions.
Lapalatine
- 19/04/2017 - 20:21
Le Monde..
...Ah! s'il faut perdre son temps à lire l'Immonde... Mais bien dit Mr Rayski!
Ganesha
- 19/04/2017 - 17:00
Toupoilu
Les ''candidats réfugiés politiques'' devront faire leur demande dans les ambassades de France. Discrètement dans leur pays, ou, depuis le pays voisin : Liban, Turquie... Imposer cette réforme nécessitera une fermeté vis-à-vis de la Commission Européenne, dont seule Marini Le Pen est capable !