En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Argumentum ad ignorantiam
Dimanche de Pâques : comment les Européens en sont arrivés à ne plus avoir qu'une vague idée de la plus grande fête du calendrier catholique
Publié le 16 avril 2017
Un sondage britannique a montré qu'un Anglais sur dix pensait que Pâques était la fête de la naissance de Jésus. Gardons-nous cependant de nous moquer de nos voisins... Quelqu'un a un jour parlé de "paille" et de "poutre". Si vous ne savez pas de quoi ou qui il s'agit, vous êtes très certainement concerné !
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage britannique a montré qu'un Anglais sur dix pensait que Pâques était la fête de la naissance de Jésus. Gardons-nous cependant de nous moquer de nos voisins... Quelqu'un a un jour parlé de "paille" et de "poutre". Si vous ne savez pas de quoi ou qui il s'agit, vous êtes très certainement concerné !

En Angleterre, une récente étude  montre que la perte de la culture religieuse est très avancée : ainsi un Anglais sur dix pense que Pâques célèbre la naissance du Christ que Pâques célèbre la naissance du Christ et un tiers d’entre eux ne savent même plus quelle en est la signification. La France connaît-elle une méme défaillance de la culture religieuse ? 

Bertrand Vergely : Oui. Il faut ouvrir les yeux : le religieux en Europe, c’est fini. Il est mort. J’ai vu en Inde, en Birmanie, en Russie, en Grèce ce que sont des pays qui ont un sens religieux.  Nous en sommes plus que loin en ayant totalement perdu le sens du sacré.  En 1967, il y a cinquante ans de cela, dans un entretien avec Roger Stéphane André Malraux déclarait que nous sommes la première civilisation dans l’histoire de l’humanité dans laquelle l’homme n’a plus aucun sens. C’est le cas. Penser que nous venons de rien, que nous allons vers rien, que nous ne sommes rien, qu’un paquet d’atomes ou qu’un animal à la surface du globe ne choque plus.  On s’en félicite même en voyant là une grande conquête de la pensée. Quand le nihilisme est apparu au milieu du XIXème siècle, tout le monde pensait qu’il ne durerait qu’une saison. Il est aujourd’hui l’idéologie dominante du monde occidental. Dans un pays comme la France, 70% des Français déclare ne croire en rien. 

Quel est le sens des symboles liés à la fête de Pâques, la cloche, le lapin, les œufs, l’agneau, les bougies ? 

Ne mélangeons pas tout. La cloche, le lapin, les œufs ne sont pas des symboles mais du folklore comme la crèche de Noël. En revanche, les bougies qui ne sont pas propres à Pâques symbolisent notre âme. Allumer un cierge c’est ouvrir son âme en permettant à la lumière divine de venir l’habiter afin d’en faire une lumière. Quant à l’agneau il renvoie au Christ et à l’événement inouï qu’il signifie. Le monde est crucifié par le jugement et la condamnation. L’agneau est ce qui terrasse le jugement et la condamnation en étant ce qui ne juge pas et qui ne condamne pas. Dieu aime tellement le monde qu’il préfère mourir en la personne de son fils que de faire mourir. Spirituellement, cela change le monde en terrassant toutes les religions de la haine qui meurtrissent le monde, que ces religions soient religieuses ou laïques. Manger l’agneau c’est manger la nourriture qui cesse de tuer l’homme et la vie. C’est sortir l’humanité de l’archaïque afin de mener celle-ci vers son être véritable, un être royal fait de lumière et d’esprit. 

Comment s’explique cette perte du religieux ? Par le fait qu’on n’envoie plus les enfants au catéchisme ? Que l’école n’enseigne plus les fondements de la civilisation judéo-chrétienne ? 

Il faut aller plus loin. On ne comprendra jamais  rien au monde dans lequel nous vivons si nous n’apercevons pas que tout est fait depuis la Révolution Française pour éliminer Dieu ainsi que le christianisme de la société française. Regardez l’image qui en est donnée : religion de haine, de culpabilité, responsable des croisades,  de l’inquisition, des guerres de religion, du fascisme et du nazisme, le Christ étant le premier antisémite. Un franc-maçon, vénérable d’une loge du Grand Orient de France,   m’a dit sans sourciller lors d’une soirée : "Notre but est d’éliminer de la société française tous les éléments christiques". Récemment, à l’occasion de la sortie de son livre Décadence, invité à la télévision, Michel Onfray a expliqué durant une heure que non seulement le Christ était une invention mais que Hitler était catholique. Quand le christianisme est confondu avec la nazisme sans que cela scandalise, étonnez vous que le christianisme meure ? Regretter la disparition du christianisme revenant à regretter la disparition du nazisme, qui va oser regretter la disparition du christianisme ?

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Gilets Jaunes : des échauffourée avec la police, des voitures brûlées et des magasins pillés
05.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
06.
Cette fâcheuse addiction du monde contemporain à la pornographie émotionnelle
07.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 17/04/2017 - 13:27
@Alain Briens
Vous avez raison si on n'y croit pas il ne faut pas se forcer . Mais par contre en explorant la question des origines je pense le contraire d vous .
Jean Dutrueil
- 17/04/2017 - 12:32
Christ: Onfray a partiellement raison
@Betrand Vergely: Monsieur, les propos d'Onfray sont partiellement vrais: a) concernant l'existence du Christ, le Christ des évangiles ne correspond probablement pas du tout au Christ historique qui semble, à l'aune des découvertes historiques , un prophète d'une branche dure du judaïsme. Nous pouvons en voir des traces jusque dans les évangiles eux-mêmes: pourquoi le Christ d'amour se transfigure-t-il entouré d'un Moïse qui ordonne la conquête de la Palestine par le l'éradication, précise bien la Bible des autochtones hommes, femmes, enfants, nourrissons vieillards et animaux domestiques dont leur dépouilles sont offertes à Dieu en offrande; et d'Elie qui égorge de sa propre main 420 prophètes de Baal qui avaient le malheur de croire en un autre Dieu?

Le Dieu trinitaire a pour source le paganisme européens dont un grand nombre de dieux émanianet d'une triade et s'incarnaient sur terre d'une vierge pour sauver l'humanité.

Concernant Hitler, oui il était, enfant, un jeune catholique fervent ayant abandonné sa foi, la trouvant trop timorée, cela n'empêche que tous les totalitarismes ont pris souche en terre judéo-chrétienne dont l'essence dogmatique refuse la pluralité. Bien à vous
Ganesha
- 17/04/2017 - 11:44
Pol-Pot et Rwanda
En ce qui concerne le génocide cambodgien, il a été causé par la haine qui oppose (encore actuellement) les populations asiatiques à peau fonçée et ceux d'origine chinoise, à peau claire, et qui monopolisent certaines professions. Tout comme pour le génocide rwandais, il s'agit là clairement d'un racisme importé par les missionnaires chrétiens. Il n'a rien à voir avec le Bouddhisme ou les croyances africaines.