En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 9 heures 25 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 9 heures 58 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 11 heures 1 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 12 heures 42 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 15 heures 51 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 16 heures 15 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 16 heures 41 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 9 heures 40 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 10 heures 24 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 48 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 15 heures 45 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 16 heures 3 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 16 heures 41 min
Les entrepreneurs parlent aux Français

Pourquoi la pauvreté des solutions politiques et la morosité ambiante m'oblige à quitter la France

Publié le 03 avril 2017
Je quitte la France jusqu’en septembre. Et l’avenir proche et les élections me dicteront les mois qui suivront. Nous serons bientôt fixés et je sais que nombre de nos amis entrepreneurs font le même calcul. Bonnes vacances !
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Je quitte la France jusqu’en septembre. Et l’avenir proche et les élections me dicteront les mois qui suivront. Nous serons bientôt fixés et je sais que nombre de nos amis entrepreneurs font le même calcul. Bonnes vacances !

Demain je pars. Je prends l’avion ma valise aussi pleine que mon amertume, mes affaires aussi aplaties que les idées politiques des dirigeants de notre pays. L’idée du départ rend déjà mon souffle moins court et l’idée de commencer par une terre d’innovation, qui a su transformer le péril en opportunité alors que nous transformons chaque jour nos opportunités en péril, redonne à mon esprit une quiétude que la lecture des quotidiens français m’a ravi depuis longtemps. Demain je pars. Pour le moment c’est juste pour quelques mois. Mais dans les 4 prochains mois je vais augmenter ma cure de réintoxication en abandonnant la France pour n’y passer qu’une vingtaine de jours. Tout au plus. Désintoxication de la désespérance qu’entraîne notre situation et réintoxication à l’air de l’entrepreneuriat, de l’innovation, de l’acharnement à la réussite, à l’ambition mondiale. Pour cela rien de mieux que de partir en Israël.

Pourquoi Israël ? Un méchant pays qui colonise, oppresse et agresse. C’est en tous cas ce que la culture française véhicule de l’école en passant par une large partie de la gauche et une bonne partie de la droite qui n’aime pas Israël, parce que au fonds, elle n’aime pas les Juifs. Il y a 3 ans, l’extrême gauche passa outre l’ordre de l’Elysée de ne pas manifester et trouva malin de soutenir le Hamas que l’ordre international considère comme un mouvement terroriste. Hamon, on le sait, cache mal une forme de rejet par l’acceptation de certaines dérives islamistes en échange de promesses de vote. Ceux qui agitent des drapeaux roses près du Trocadéro et ont soutenu Fillon il y a 3 semaines n’aiment pas trop les musulmans mais pas beaucoup plus leurs « adversaires ». La presse, en large partie, aime à fustiger les dérives, il est vrai condamnables, de colonisation sauvage, mais ne s’insurge quasiment jamais quand les terroristes sortent de tunnels financés par le détournement des fonds internationaux pour tuer des enfants juifs. Le monde devient Charlie quand on touche à la presse et reste devant sa télé calmement quand les enfants sont tués à la sortie de leur école, à Toulouse ou ailleurs. Bref, tout ce petit monde conserve cette vieille méfiance face à un peuple qu’on accuse d’être riche et de concentrer le pouvoir. Comme si 12 millions de juifs à travers le monde pouvaient contrôler un monde de 7 milliards d’individus. Ce sentiment qui a poussé tant de dénonciations pendant la guerre, reste de façon folle, toujours aussi rampant pour ne pas dire affiché. Par des gens qui majoritairement n’ont jamais mis les pieds en Israël. C’est ce qui explique en partie que notre pays qui est encore la seconde terre à porter autant de Juifs dans le monde, n’est que le 7ème partenaire commercial d’Israël en Europe. Une folie. Pourquoi ?

Israël pour un entrepreneur ce ne sont pas ces clichés débiles, cette peur de l’oppresseur, mais la « Start-up Nation » où 1 personne sur 1182 est à la tête d’une start-up !  Selon le MIT, plus de 40% des innovations que l’on attribue à la silicon-valley proviennent en réalité d’Israël. C’est la terre d’innovation par excellence, dans un pays de 6 million d’habitants, sans marché intérieur et entouré de pays qui voudraient plutôt le voir disparaître. Et le seul qui soit démocratique dans la région. Un centre de recherche tous les 10 mètres, notamment ceux de Google, Microsoft, Intel, Oracle. L’institut Weizman Pasteur à qui l’on doit une partie de l’innovation médicale mondiale. Le Technion dont tout le monde s’arrache les innovations, de l’exosquelette à la recherche sur le cancer par les nano particules. Un incubateur (parmi tant d’autres) JVP, à Jérusalem qui aura réussi à faire pour plus de 20 milliard d’IPO(entrée en bourse) de ses start-up en 20 ans.

Israël pour un entrepreneur c’est un programme gouvernemental qui depuis 20 ans mets 500K (pas nos prêts d’honneur de 50 ou 80K) pour 500K mis par un privé. Des programmes de recherche poussés et recherchés et des incitations fiscales pour le faire. Une obsession à faire mondial ou rien. Un rage de réussir et une incroyable capacité à remettre dans le système à chaque réussite. Bref pour tout entrepreneur aller à Tel Aviv et dans quelques autres lieux de l’innovation Israélienne, c’est un bain de jouvence. Le pays est il parfait ? Non. Peut on tout lui pardonner en échange de son esprit d’innovation ? Non. Et alors ? Quel pays peut prétendre à la perfection ? Pas la France en tous cas, qui plus gâtée et confortable, gâche son talent du fait d’une classe politique qui désespère tellement la population que 45% des électeurs ne savent pas pour qui ils voteront (si ils votent) à moins de 1 mois des élections.

Il y avait en 2015 plus de sociétés d’origine Israéliennes cotées au NASDAQ que tous les pays d’Europe réunis.

Alors moi je vais m’aérer les neurones et l’ambition pour 10 jours au soleil des technologies et accessoirement au soleil tout court. Les investisseurs de la terre entière sont là bas à plein temps et quand on ramène l’investissement fait en Israël au nombre d’habitants, on rigole du 1.8Mds qui a été investit en capital risque en France en 2016. Il est 30 fois supérieur -ainsi calculé- en Israël. Et j’irai aussi à Nazareth, pour revoir ce lieu de la nativité. La nativité d’un incubateur où Arabes-Israéliens, Juifs et Chrétiens bossent ensemble pour créer des start-up et des innovations mondiales. Financé en partie par Israël, sans distinction de pratique confessionnelle. Les seules bombes auxquelles ils pensent sont celles qui vont exploser en bourse. J’en frisonne d’avance.

Puis je partirai au Maghreb, notamment au Maroc qui depuis Casablanca investit l’Afrique de façon remarquable. Ses grands groupes comme ses start-up. On souhaite conquérir et avancer, réussir et faire le pari de l’Afrique que la France a abandonné sauf pour continuer à soutenir ses marionnettes même quand elles truquent les élections et bafouent une démocratie qui est la condition de la libération du miracle africain. Toujours cette volonté de pousser vers le bas ce qui pourrait nous dépasser ou ne pas servir nos intérêts.

Puis en Afrique, le continent du siècle à venir. Il va mettre du temps, mais il le deviendra. Là bas l’homme a encore sa place, la production également, l’éducation aussi. Ce que nous négligeons en remplaçant la qualité par la quantité, l’autonomie par le confort,  le choix et la critique par l’habitude, le cerveau par l’index quand il dicte notre vie via nos  smartphones. Je vais travailler à offrir un modèle alternatif avec des ONG comme SOS SAHEL et bien d’autres, en Mai, et tenter de rendre ces modèles dominants pour les 30 années à venir.

Puis aux USA, malgré Trump et n’ayant pas à souffrir d’un problème de visa du fait de ma nationalité ou de ma confession. Car les USA survivront à tout y  compris à Trump, même si les USA ne sont plus aussi GREAT et risquent de ne pas l’être AGAIN. Avec 65 millions de personnes en dessous du seuil de pauvreté, le doute gagne là bas aussi. Mais pour le moment ils dominent le monde et aller travailler à l’endroit où le digital naît et envahit le monde reste le meilleur moyen d’étudier d’autres modèles à ramener en Europe.

Je quitte la France jusqu’en septembre. Et l’avenir proche et les élections me dicteront les mois qui suivront. Nous serons bientôt fixés et je sais que nombre de nos amis entrepreneurs font le même calcul. Bonnes vacances !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 04/04/2017 - 13:54
@exabrupto
Le couard est celui qui est capable de rester au pied de l'immeuble, le cul sur sa mobylette à attendre que le RSA tombe tout rôti....
Le courage c'est de ne pas de se satisfaire du vote des blaireaux qui vont élire Marine ou Mélanchouille......Alors ça n'a rien à voir avec une fuite, mais plutôt avec un nouveau départ....
Marie-E
- 04/04/2017 - 13:39
@Hermet
pour connaître très bien au moins 2 hôpitaux en Israël le Carmel de Haïfa (spécialité cardio) et le Western Galilée à Nahariya où tous les médecins et le personnel de santé sont très compétents (puisqu'il est fait comme aussi le Rambam de Haïfa pour accueillir les blessés de guerre) et très réactifs : une chose est sûre je ne reviendrai pas en France me faire soigne mais je resterai car je fais confiance au personnel médical.
Une anecdote : l'année dernière j'avais un rendez vous pour un cardiogramme en France mais 4 mois à attendre. Je pars un mois en Israël : maux de tête et tension élevée, je vais aux urgences et j'ai passé la journée : un bilan sanguin de 4 pages (hébreu/ anglais), un cardiogramme, IRM, une consultation avec cardiologue, neurologue, discussion avec le médecin de garde qui ne voulait pas me laisser sortir en raison du bilan sanguin... Me priver de leur excellence de soins, sûrement pas. Et là bas, il y a une Sécu et pas mal de mutuelles qu'on peut choisir.
kelenborn
- 04/04/2017 - 12:22
Par Marie-E
Oui je sais bien qu'ils collent ici comme la merde à la semelle en dépit de leurs grotesques déclarations!! On a le droit de rêver...Dracula empalant Ruquier!!!