En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

06.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

07.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 32 min 21 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 3 heures 53 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 4 heures 44 min
décryptage > France
Chiffres

La France, élève modèle sur le front du (non) creusement des inégalités économiques

il y a 5 heures 17 min
décryptage > International
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

il y a 6 heures 12 min
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 55 min 30 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 1 heure 29 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 2 heures 29 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 3 heures 27 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 4 heures 53 min
décryptage > International
Revendications

Du Chili au Liban en passant par l’Espagne, une révolte mondiale monte contre les abus de la fiscalité

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Politique
Représentation

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 23 heures 22 min
© Reuters
© Reuters
Faites vos jeux

“C’est l’électeur qui fera le procès des sortants” : la méthode qui prédit un résultat ultra serré au 1er tour de la présidentielle

Publié le 07 avril 2017
Le modèle d'analyse du comportement des électeurs d'ElectionScope apparaît aujourd'hui comme étant l'un de ceux travaillant sur le plus grand nombre de variables objectives en France.
Bruno Jérôme est économiste, maître de conférences à Paris II Panthéon-Assas.Il est le co-fondateur du site de prévisions et d'analyses politico-économiques Electionscope.Son dernier ouvrage, La victoire électorale ne se décrète pas!, est paru en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Jérôme est maître de conférences en sciences de gestion à l'Université de Paris-Sud Saclay, Docteur HDR en sciences économiques de l'Université Paris-I, lauréate de la Bourse Louis Forest de la chancellerie des Universités de Paris et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jérôme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jérôme est économiste, maître de conférences à Paris II Panthéon-Assas.Il est le co-fondateur du site de prévisions et d'analyses politico-économiques Electionscope.Son dernier ouvrage, La victoire électorale ne se décrète pas!, est paru en...
Voir la bio
Véronique Jérôme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Jérôme est maître de conférences en sciences de gestion à l'Université de Paris-Sud Saclay, Docteur HDR en sciences économiques de l'Université Paris-I, lauréate de la Bourse Louis Forest de la chancellerie des Universités de Paris et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le modèle d'analyse du comportement des électeurs d'ElectionScope apparaît aujourd'hui comme étant l'un de ceux travaillant sur le plus grand nombre de variables objectives en France.

Atlantico : Quelles sont les principales caractéristiques du modèle que vous proposez afin de comprendre le comportement des électeurs dans le cadre de cette présidentielle pour le moins particulière ? 

Bruno Jérôme et Véronique Jérôme : Le modèle tourne en réalité depuis 1995 – il existait alors à l'état de maquette – avant d'être véritablement effectif depuis 2001. Le modèle avait d'ailleurs annoncé que Jacques Chirac serait réélu ; de bons résultats avaient également été prédits en 2007. En 2012, nous avions prévu la possibilité que Nicolas Sarkozy puisse l'emporter de justesse, ce qui avait été effectivement le cas, contrairement à ce qu'avaient annoncé les sondages avant le deuxième tour à l'époque.

Le vote est expliqué avant tout par l'économie, c'est-à-dire la variation du chômage, mais aussi par les zones de force des partis politiques dans les territoires. Le modèle repose aussi sur d'autres variables telles que la crédibilité de l'exécutif ou la présence ou pas du président sortant appartenant à un camp en particulier. Or, nous avons récemment été confrontés à un problème, à savoir la présence d'Emmanuel Macron avec son positionnement "ni à droite, ni à gauche"/"à gauche, à droite", sans oublier celle de Benoît Hamon qui fait tout pour se démarquer du quinquennat qui vient de s'écouler. La variable indiquant la présence ou non du président sortant, quel que soit son camp, a été neutralisée, ce qui nous a permis de parler de l'hypothèse de la responsabilité diluée par rapport au modèle complet où l'on considère que la responsabilité est pleine. 

Qu'implique tout particulièrement l'hypothèse de la responsabilité diluée ? Que vient-elle modifier dans le jeu de l'élection et le comportement des électeurs ? 

Il y a alors un trouble dans le comportement des électeurs dès lors que celui qui porte la pleine responsabilité de la politique économique menée pendant le mandat précédent n'est pas présent à l'élection. Le modèle enregistre cette perturbation dès lors que cette variable est neutralisée. Il n'y a alors plus de tête sur laquelle faire peser la sanction ou la récompense. Néanmoins, tout en étant dilué, on voit bien que les résultats pour les différents camps diffèrent un peu des sondages. 

Au regard des précédentes remarques, quelle analyse peut-on faire de votre dernier nowcasting (mars 2017) ? 

Le nowcasting de mars nous montre que si l'exécutif avait été présent, nous aurions eu un bloc classique droite + centre-droit atteignant les 38% des suffrages, et une gauche pratiquement à égalité aussi. C'est intéressant parce que cela donne des perspectives à ne pas négliger pour la droite afin de faire figurer un candidat qualifié pour le second tour. Concernant le Front national, nous avons une équation particulière : on s'aperçoit que le parti tourne autour de 23/24%. Tous ces résultats sont valables dans le cas où la responsabilité est pleine. Dans le cas où elle est diluée, le bloc de droite s'affaisse, avoisinant les 27%, tandis que cette situation favorise le bloc de gauche qui, lui, se retrouve autour de 47%. On observe donc les effets de cette responsabilité qui est beaucoup plus diluée. 

Cliquez sur les images pour agrandir. 

Qu'apporte véritablement votre modèle par rapport aux autres existant déjà, et qui visent à expliquer le comportement des électeurs ? 

Il existe plusieurs familles de modèles. En France, nous sommes plutôt assez pauvres en méthodes prédictives, contrairement aux États-Unis où il en existe au moins 7 ou 8 différentes, portées par de nombreux instituts. Pour en revenir au cas français, si l'on prend Filteris par exemple, on travaille là essentiellement à partir des réseaux sociaux, qui donnent la mesure d'éléments subjectifs. Avec les sondages, nous sommes aussi dans l'ordre du subjectif. Pour notre part, nous travaillons à 70% sur des variables qui sont objectives. La seule partie subjective est celle qui porte sur la crédibilité de l'exécutif, et qui est un agrégat des sondages de popularité. C'est en cela que réside la grande différence de notre modèle par rapport aux quelques autres existant en France.

Reste à savoir maintenant si c'est l'objectif qui va l'emporter (le bilan, l'alternance, la sanction, etc.) ou si ce sont les éléments subjectifs (l'affaire Fillon suite aux révélations du Canard enchaîné). Aujourd'hui, personne n'est en mesure de répondre à cette question, si ce n'est que notre modèle, en tenant compte de l'hypothèse de la responsabilité diluée, apparaît comme un modèle "parfait" qui laisse une ouverture à François Fillon : quand on essaye d'extrapoler par candidat, on prend les poids internes au sein des familles politiques issus des moyennes des sondages et on les applique à notre calcul de grands blocs via le modèle. Ceci nous permet de constater qu'Emmanuel Macron serait alors à 23%, Fillon à sa hauteur et Marine Le Pen légèrement devant, ce qui annoncerait un match serré entre ces trois candidats de toute manière. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

06.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

07.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires