En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

05.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

06.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

07.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

01.

Cannes privé de Terrence Malick (et de Brad Pitt et Sean Penn) ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Coronavirus
Des étudiantes françaises bloquées par la quarantaine à l'entrée de la ville chinoise de Wuhan
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 10 heures 37 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 11 heures 15 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 11 heures 44 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 12 heures 12 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 10 heures 32 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 10 heures 34 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 12 heures 33 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 1 jour 3 heures
© PATRICK KOVARIK / AFP
© PATRICK KOVARIK / AFP
En marche arrière ?

Cristallisation en tête des sondages mais inflexion de l’humeur médiatique : où en est vraiment la dynamique Macron ?

Publié le 07 avril 2017
Le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron semble porter préjudice au candidat d' "En Marche!", aussi bien auprès de l'opinion publique que de la sphère médiatique.
Feryal Larabi est en charge des analyses politiques au sein de Bloom.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Desgouilles est chroniqueur pour Causeur.fr, au Figaro Vox et auteur de l'ouvrage Le Bruit de la douche aux éditions Michalon (2015).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Feryal Larabi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Feryal Larabi est en charge des analyses politiques au sein de Bloom.
Voir la bio
David Desgouilles
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Desgouilles est chroniqueur pour Causeur.fr, au Figaro Vox et auteur de l'ouvrage Le Bruit de la douche aux éditions Michalon (2015).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron semble porter préjudice au candidat d' "En Marche!", aussi bien auprès de l'opinion publique que de la sphère médiatique.

Atlantico : Aujourd'hui, observez-vous une évolution des tendances pour Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux et sur Internet de manière générale ? Comment peut-on interpréter ce qui peut apparaître comme étant des signaux faibles ? Peuvent-ils être révélateurs d'un inversement des tendances ?  

Feryal Larabi : Nous observons une augmentation de l’audience d’Emmanuel Macron sur le web depuis le premier débat du 20 mars où il est parvenu à séduire les internautes. Mais avec Bloom, nous allons plus loin en analysant les émotions que suscitent les candidats sur le web car l’audience peut être négative comme positive. Et nous constatons une augmentation de la confiance autour d’Emmanuel Macron, qui est passe de 44% à 48% la semaine dernière. Néanmoins, la colère est également croissante et atteint les 20% depuis le ralliement de Manuel Valls. Ce soutien est devenu un argument à fort potentiel que les détracteurs utilisent afin de prouver aux nombreux indécis que le candidat d’En marche est l’héritier de François Hollande. 

Le deuxième débat représente donc un enjeu crucial dans la campagne d’Emmanuel Macron, il ne doit plus séduire mais convaincre avant que cet argument s’installe et que la tendance s’inverse. Et celui qui en bénéficiera le plus est très certainement Jean-Luc Mélenchon, qui confirme de jour en jour sa place dans cette course à la présidentielle, en tout cas sur internet.

Cliquez sur l'image pour agrandir. 

 

Au début de l'année 1995, Edouard Balladur apparaissait comme le grand favori de la présidentielle, aussi bien dans les sondages que dans les médias, face à Jacques Chirac. Pourtant, au fur et à mesure des semaines, l'engouement médiatique à son égard a fini par retomber, pour aboutir finalement à sa défaite à l'issue du scrutin. Que s'est-il passé ? Quelle comparaison pourrait-on établir avec l'essouflement médiatique que semble commencer à connaître aujourd'hui le candidat de "En Marche !" ?

David Desgouilles : Il y a une différence de temporalité entre la situation actuelle et celle de 1995, puisque les courbes de Jacques Chirac et d’Edouard Balladur s’étaient croisées plus tôt. En avril 1995, Jacques Chirac était alors devant Edouard Balladur. Toutefois, dans les quinze derniers jours de la campagne – et nous y arrivons – Edouard Balladur était un peu remonté, ce qui avait inquiété alors Jacques Chirac. Cette légère hausse était consécutive à un recentrage de Jacques Chirac notamment sur les questions européennes.

Dans le cas actuel, certains médias semblent s’apercevoir qu’ils en ont peut-être un peu trop fait avec Emmanuel Macron.  Des enquêtes commencent à être menées, des interrogations suscitées quant au résultat que pourrait produire l’hétérogénéité de ses soutiens.

Edouard Balladur a lui aussi, au cours de sa campagne, vécu cette bascule du doute de la part de la sphère médiatique. En janvier 1995, lors de ses vœux à la presse, il avait affirmé que globalement, il n’avait pas trop à se plaindre des journalistes. Uns scène assez surréaliste qui a créé un certain électrochoc chez certains qui ont dû se dire qu’ils en faisaient peut être trop à son égard. Ensuite est survenu, fin janvier, le discours de Philippe Séguin à Bondy au cours duquel il avait fait comprendre qu’Edouard Balladur était déjà élu, encensé, et donc qu’il n’y avait plus qu’à circuler car rien à voir. Ce moment très fort dans la campagne d’Edouard Balladur a constitué le point de bascule. Parallèlement, les Guignols de l’Info ont joué un rôle en défendant alors le plus faible face au plus fort, insistant sur les histoires de trahison entre les deux candidats, ce qui a pu jouer un rôle de révélateur à ce moment-là. Ensuite, voyant les sondages de plus en plus défavorables à Edouard Balladur, les médias ont accentué leur mouvement de retournement, mais bien plus tôt que maintenant puisque c’était en février.

Si l’on établit une comparaison en termes de dynamique avec la situation que semble connaître Emmanuel Macron, il convient de se poser la question du troisième homme dans le cas actuel : en l’état, celui qui occupe cette position est dans une posture plutôt délicate. Il se pourrait même qu’il puisse être devancé par Jean-Luc Mélenchon. Dans ce cas, il peut y avoir une autre dynamique et une surprise incroyable, un duel Mélenchon-Le Pen qui provoquerait une panique médiatique pour le moins distrayante : comment se positionneront-ils alors ? En effet, qui peut battre un candidat de la frontière si ce n’est un autre candidat de la frontière ?  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

05.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

06.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

07.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

01.

Cannes privé de Terrence Malick (et de Brad Pitt et Sean Penn) ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vm
- 04/04/2017 - 05:27
Les medias
Sont forcément pour le candidat qui ne coupera pas les subventions !
Citoyen Ordinaire
- 03/04/2017 - 23:17
Au moins on n'a compris...
Que démocratie ne veut plus dire grand chose dans notre pays...
Celui qui n'a pas compris qu'il nous est demandé de voter Macron...
doray jacqueline
- 03/04/2017 - 20:50
si les électeurs n'ont pas encore compris
qu'avec Macron nous allons nous retrouver avec une gauche au pouvoir, les anciens socialistes se rallient à Macron dans l'attente d'une place, c'est clair, quant à Bayrou qui ne souhaite rien mais soutient à fond EM il prend vraiment les français pour des débiles, il devait se consacrer à Pau mais si la France a besoin de lui, il est prêt, ben voyons.