En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 2 heures 15 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 2 heures 33 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 3 heures 54 min
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 20 heures 11 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 21 heures 12 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 22 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 1 jour 23 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 2 heures 21 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 3 heures 17 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Economie
Consensus

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

il y a 4 heures 42 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 20 heures 30 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 21 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 1 jour 13 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 1 jour 35 min
© CHRIS YOUNG / AFP
© CHRIS YOUNG / AFP
Bonnes feuilles

Entre incohérences et lâchetés, le terrifiant aveu d’impuissance français face à l’islam radical

Publié le 01 avril 2017
Une guerre se gagne d’abord dans les esprits. Mais au nom de quel héritage et pour quels idéaux les Européens seraient-ils encore prêts à se battre ? Cette question est la seule qui vaille. Dès 2002, avec une cruelle ironie, Philippe Muray invitait les djihadistes à « craindre le courroux de l’homme en bermuda ». Il annonçait la suite en ces termes : nous serons les plus forts car nous sommes les plus morts. Souhaitons-nous lui donner raison ? Extrait de "Pour quoi serions-nous encore prêts à mourir ?" d'Alexandra Laignel-Lavastine, aux Editions du Cerf (1/2).
Docteur en philosophie, historienne, essayiste, longtemps critique au Monde, Alexandra Laignel-Lavastine a reçu le Prix de l’Essai européen en 2005, le Prix de la Licra en 2015 pour La Pensée égarée. Islamisme, populisme, antisémitisme : essai sur les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Laignel-Lavastine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur en philosophie, historienne, essayiste, longtemps critique au Monde, Alexandra Laignel-Lavastine a reçu le Prix de l’Essai européen en 2005, le Prix de la Licra en 2015 pour La Pensée égarée. Islamisme, populisme, antisémitisme : essai sur les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une guerre se gagne d’abord dans les esprits. Mais au nom de quel héritage et pour quels idéaux les Européens seraient-ils encore prêts à se battre ? Cette question est la seule qui vaille. Dès 2002, avec une cruelle ironie, Philippe Muray invitait les djihadistes à « craindre le courroux de l’homme en bermuda ». Il annonçait la suite en ces termes : nous serons les plus forts car nous sommes les plus morts. Souhaitons-nous lui donner raison ? Extrait de "Pour quoi serions-nous encore prêts à mourir ?" d'Alexandra Laignel-Lavastine, aux Editions du Cerf (1/2).

Mais notre capacité à nous soumettre et à nous démettre ne connaît plus de limites. L’emblématique saison estivale 2016 vient encore l’illustrer. Elle s’est ouverte sur des carnages islamistes à répétition, elle s’est close sur l’arrêt du Conseil d’État décrétant que se baigner en tenue islamique constitue une liberté fondamentale, en rien attentatoire à l’ordre et à la morale publiques. L’islam radical et sécessionniste menace le pacte républicain : soyons bienveillants et autorisons sur nos plages celles qui s’en réclament à en arborer le symbole par pure provocation.

Hani Ramadan, le frère de Tariq et petit-fils du père fondateur des Frères musulmans, a dû se réjouir. Invité à s’exprimer sur « l’islamophobie » à Genève, devant un groupe d’élèves âgés de quinze à dix-sept ans – ce qui est déjà stupéfiant en soi –, cet islamiste leur expliquait au printemps 2016 que « la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe de main en main ». Du reste, comment s’étonner d’un tel propos quand, dans une tribune que Le Monde avait eu la lumineuse idée de publier en septembre 2002, le même individu légitimait la lapidation au motif qu’il s’agissait d’une « injonction divine ». Son frère Tariq, la coqueluche de l’extrême gauche française, penchait, lui, pour un « moratoire ». Chacun a bien le droit d’avoir ses opinions…

Nous nous sommes tellement habitués à consentir que personne ne s’est avisé du terrible aveu d’impuissance logé au cœur d’un commentaire, de prime abord sibyllin, du ministre de l’Inté- rieur à la fin de l’été 2016. Bernard Cazeneuve, nommé Premier ministre en décembre, déclarait ainsi que la France avait « plus que jamais besoin d’une relation apaisée avec les musulmans ». Avec les musulmans sans autre précision et « plus que jamais », c’est-à-dire après les tueries que nous savons.

Primo, Bernard Cazeneuve ne juge pas utile de distinguer les musulmans entre eux, amalgamant, pour le coup, les musulmans « normaux » qui s’étranglent de rage face aux largesses du Conseil d’État, et les extrémistes qui leur font un tort immense. Les voilà donc versés, sans vergogne, dans le même sac. Deuxio : si « la France a plus que jamais besoin d’une relation apaisée avec les musulmans », c’est qu’elle ne l’est pas. Elle serait donc tendue, voire très tendue. Oui, mais avec qui ? Pourquoi apaiser nos relations avec les musulmans… paisibles ? Il n’y a pas lieu, elles le sont déjà. Mais alors avec qui ces relations sont-elles compliquées ou conflictuelles ? Réponse : avec les fondamentalistes et les salafistes dont les troupes grossissent à vue d’œil. Il convient par conséquent de les caresser dans le sens du poil. En clair : apaisons les frustrations des ennemis déclarés de l’Occident en leur donnant satisfaction. Les musulmans d’ores et déjà apaisés n’ont qu’à se taire. Cela leur apprendra à être de bons citoyens.

Serions-nous invités à comprendre que l’islam politique rallierait en France un nombre croissant de sympathisants ? Si on lui demandait d’être cohérent avec lui-même et de convenir que l’islam radical représente l’idéologie la plus vigoureuse du moment et Daech une des marques les plus prisées dans nos « quartiers » (la France est tout de même la première fabrique de djihadistes en Europe), d’où le fait que le ministre ait précisément éprouvé le besoin d’énoncer une proposition aussi insensée, il répondrait certainement qu’une telle vision est très excessive et relève presque du racisme. À ce stade, nous perdons, au sens strict, la raison. Plus l’islamisme fera de victimes, plus nous capitulerons ? On n’en finit pas de toucher le fond.

Extrait de "Pour quoi serions-nous encore prêts à mourir ?" d'Alexandra Laignel-Lavastine, aux Editions du Cerf 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

03.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

07.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

02.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 02/04/2017 - 08:41
Il n'existe qu'un islam, l'islam radical
Le Coran ; Haddith 56,2-1 Le Prophète dit qu'un bon musulman est celui qui fait le djihad. Haddith 56,1-4 combattez ceux qui ne croient pas en Allah, Sourate 9,verset 29 , les chrétiens et les juifs ne pratiquent pas la VRAIE religion, l'obéissance à Allah apparaît 79 fois, l'obligation ( soumission) d'avoir peur d' Allah 150 fois , la menace contre les insoumis 849 fois, avec des sanctions " douloureuses, humiliantes" . Les mot amour, tendresse n'apparaîssent nul part. Alors aucun medias au nom du pas d'almalgame, n'en parlent jamais. L'islam n'est que guerrier et violent son but étant de faire de la terre un immense Califat. Non l'islam n'est pas une religion de paix, de tolérance, ou d'amour, Il ne peux qu'être radical. Ceux qui n'informent pas les français ( comme Juppé qui reconnaissait ne pas avoir lu le Coran et prônait ce pasdamalgame) sont des illettrés ou des traîtres aux français.
Galadriel
- 01/04/2017 - 16:08
Galadriel
Bientôt "le camp des saints" de J Raspail
Paulquiroulenamassepasmousse
- 01/04/2017 - 12:01
Gauche à la recherche d'électorat populaire.....
Cazevide espère récupérer l'électorat musulman pour remplacer le populaire parti vers d'autres horizons avec la Marine à voile et le Philippot à vapeur....Bonne pioche car les issus d'immigrés représentent près de la moitié des moins de 18 ans...Ce qui veut dire que compte tenu du diférentiel démographique, ils devraient être majoritaires dans moins de 25ans....Houellebecq l'avait bien illustré dans son bouquin...
Mais la soumission à déjà commencé par la mode dans les années 90 avec cet engouement pour les palestiniens et leur foulards, puis dans les années 90 avec le vocabulaire et l'accent racaille.....et aujourd'hui par le port de la barbe chez les jeunes, symbole de la virilité musulmane.....
Bientôt le foulard dans la mode féminine, et il n'y aura plus qu'à attendre 2022 ou 2027 au plus tard pour avoir un président issu du parti des démocrates musulmans.......à suivre !