En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 8 heures 15 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 10 heures 46 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 12 heures 37 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 13 heures 12 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 13 heures 58 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 15 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 17 heures 7 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 17 heures 42 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 8 heures 34 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 12 heures 9 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 12 heures 50 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 13 heures 42 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 14 heures 37 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 16 heures 31 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 17 heures 14 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 17 heures 55 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 18 heures 18 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 18 heures 56 min
© YouTube
© YouTube
Allo Séoul ?

Le Royaume-Uni sera-t-il capable de vivre comme ces pays développés qui ont réussi à vivre en cavaliers solitaires ?

Publié le 30 mars 2017
Avec Eric Dor
Le Royaume Uni a choisi la voie audacieuse de chercher à prospérer en commerçant aussi librement que possible avec tous les pays du monde, mais sans abandonner des pans entiers de souveraineté à une organisation politique supranationale comme l'Union Européenne.
Eric Dor
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Dor est docteur en sciences économiques. Il est directeur des études économiques à l'IESEG School of Management qui a des campus à Paris et Lille. Ses travaux portent sur la macroéconomie monétaire et financière, ainsi que sur l'analyse...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Royaume Uni a choisi la voie audacieuse de chercher à prospérer en commerçant aussi librement que possible avec tous les pays du monde, mais sans abandonner des pans entiers de souveraineté à une organisation politique supranationale comme l'Union Européenne.
Avec Eric Dor

Y a-t-il des exemples de pays avancés qui réussissent ce type de pari, et dans quelle mesure ? Voilà un tour d'horizon de quelques cas.

La Suisse

Bien que membre de l'AELE, la Suisse à opté pour rester en dehors de l'Espace Economique Européen suite à un référendum. Elle a préféré négocier quelques 120 accords bilatéraux de libre-échange avec l'Union Européenne sur des secteurs spécifiques. La Suisse participe également à certains accords de coopération avec l'UE sur la justice ou l'éducation, et à l'espace Schengen. Pour tout ce sur quoi la Suisse a passé des accords avec l'UE, elle est soumise à la juridiction de la CJUE, la cour de justice de l'union européenne, et elle doit appliquer le droit européen alors même qu'elle n'a aucune possibilité d'en influencer les normes. La Suisse doit accepter la libre circulation des personnes en provenance de l'Union Européenne. Cela lui a posé problème récemment lorsqu'une votation populaire a été en faveur d'une restriction du droit des étrangers, dont ceux de l'UE, à exercer une activité professionnelle en Suisse. Comme cela contrevient à la liberté de circulation, la Commission Européenne a tout de suite menacé la confédération de rétorsions, en particulier sur la mobilité des étudiants suisses dans l'UE. le gouvernement suisse a été obligé de trouver une compromis, et donc de n'appliquer que très partiellement le résultat du référendum populaire ! Par contre la Suisse échappe à la contrainte d'harmonisation des tarifs extérieurs sur les importations en provenance de pays tiers, et peut négocier ses propres accords de libre-échange avec ceux-ci. Elle a également une grande indépendance de politique étrangère. Mais comme elle est un petit pays, elle a peu de poids dans les négociations internationales par rapport aux grands pays ou aux grands ensembles. On l'a observé lorsqu'elle a dû céder aux pressions des Etats-Unis sur la confidentialité des comptes bancaires des étrangers.

La Nouvelle-Zélande

La Nouvelle Zélande participe à plusieurs accords internationaux de libre échange. 

La Nouvelle Zélande avait négocié tout récemment le traité transpacifique TPP, qui est un accord de libre échange ambitieux avec les Etats- Unis et beaucoup d'autres pays de la zone, dont par exemple le Canada, le Japon, Singapour, le Vietnam, ou  le Mexique. Mais la nouvelle administration présidentielle aux Etats-Unis a décidé d'abandonner ce traité. Cet accord aurait permis de baisser les tarifs sur les importations de beaucoup de produits, et de renforcer les régulations sur le droit du travail et l'environnement. La Nouvelle Zélande doit donc se contenter d'accords régionaux, de son accord de libre échange avec l'Australie, et de celui signé entre ces pays et ceux de l'ASEAN, et des efforts de promotion du libre échange dans le cadre de l'APEC. 

De manière générale les accords de libre échanges concentrent sur la réduction des tarifs sur les importations,  et impliquent moins de perte de souveraineté qu'un marché commun qui nécessite une harmonisation des normes et des régulations. 

L'Australie

L'Australie a un accord préférentiel de libre échange avec les Etats-Unis, du même type que l'ALENA ou NAFTA. Elle a évidemment un partenariat avec la Nouvelle Zélande. Il y a des pourparlers entre l'UE et l'Australie sur la question de l'opportunité de négocier un accord de libre échange.  Le pays participe aussi à l'APEC. De manière générale la politique du pays est libérale et en faveur du commerce international.

La Corée du Sud

Au départ le pays a utilisé le protectionnisme pour développer ses indiustries, mais s'est ensuite engagé dans le libre échange lorsque de ses entreprises étaient prêtes à affronter la concurrence internationale. La Corée du Sud participe à l'APTA, accord commercial de libre échenage Asie Pacifique, entre autres avec la Chine. Le pays particpe également à l'APEXC. La Corée du Sud a son propre accord de libre échanage avec les Etats-Unis. Elle a également des accords bilatéraux avec l'AELE, l'Union Européenne et certains pays. La Corée négocie également avec l'ASEAN, le Japon et la Chine pour libéraliser davantage le commerce entre les pays concernés.

Le Canada

Le Canada participe évidemment à l'accord de libre échange nord américain avec les Etats Unis, l'ALENA ou NAFTA. Le Canada a récemment conclu un accord de libre échange avec l'Union Européenne, le CETA . Cet accord de nouvelle génération accorde un place importante aux normes sociales et environnementales, mais continue a entretenir la méfiance ce ceux qui critiquent la libéralisation du commerce international en Europe. Le Canada doit maintenant affronter les velléités de la nouvelle administration présidentielle américaine de renégocier le traité nord américain. Le pays a pu garder une indépendance relative en politique étrangère, mais reste très dépendant des Etats Unis sur le plan stratégique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires