En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

05.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

06.

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

07.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 2 heures 7 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 3 heures 4 min
décryptage > International
Bras de fer

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

il y a 3 heures 54 min
décryptage > Culture
N’oublie pas leurs petits souliers

Petit (riche) papa Noël : mais au fait, que rapportent les tubes de Noël chaque année à leurs auteurs ?

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Europe
"Get Brexit Done"

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

il y a 5 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 16 heures 8 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 17 heures 55 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 21 heures 42 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 22 heures 56 min
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Sommet

Sous les BRICS, la Chine

il y a 3 heures 29 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que les modifications de nos régimes et de nos modes de production alimentaires peuvent changer pour la planète. Ou pas
il y a 4 heures 19 min
décryptage > Politique
Discours de l’anti-méthode

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

il y a 5 heures 27 min
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 15 heures 57 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 17 heures 23 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 18 heures 52 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 22 heures 17 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 1 jour 19 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Comment certains parlementaires "agriculteurs" parviennent à échapper aux cotisations sociales

Publié le 25 mars 2017
Nous arrivons à une période charnière de la vie politique française. A quelques mois de plusieurs élections cruciales, l'auteur, donne de nouvelles informations, preuves à l'appui, sur les méthodes, les avantages et les privilèges que s'octroient une grosse minorité de politiciens et leurs façons de gérer les élections. (Extrait de "Allez (presque tous) vous faire... Pilleurs d'etat - tome 2" de Philippe Pascot, publié aux éditions Max Milo 1/2)
Adjoint au maire d’Évry Manuel Valls, ancien conseiller régional, chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot milite pour une réelle transparence de l’exercice politique.Il est l’auteur avec Graziella Riou Harchaoui de Délits d’élus, tome 1 : 400...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Pascot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adjoint au maire d’Évry Manuel Valls, ancien conseiller régional, chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot milite pour une réelle transparence de l’exercice politique.Il est l’auteur avec Graziella Riou Harchaoui de Délits d’élus, tome 1 : 400...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous arrivons à une période charnière de la vie politique française. A quelques mois de plusieurs élections cruciales, l'auteur, donne de nouvelles informations, preuves à l'appui, sur les méthodes, les avantages et les privilèges que s'octroient une grosse minorité de politiciens et leurs façons de gérer les élections. (Extrait de "Allez (presque tous) vous faire... Pilleurs d'etat - tome 2" de Philippe Pascot, publié aux éditions Max Milo 1/2)

Tous les micro-entrepreneurs à temps plein, tous ceux que l’on oblige aujourd’hui à s’affilier au RSI vont être ravis de lire ce qui suit. Il y a des régimes obligatoires comme celui de la Sécurité sociale où tous et chacun doivent cotiser pour profiter et faire profiter l’ensemble de la population des prestations sociales. Il y a la Sécurité sociale générale et la MSA pour les agriculteurs. La MSA, c’est le deuxième régime de protection sociale en France. Elle protège l’ensemble de la profession agricole. Chaque entrepreneur agricole a obligation d’y cotiser.

La MSA verse les retraites à plus de six millions d’anciens salariés et non-salariés agricoles et informe les futurs retraités sur leurs droits. Elle les accompagne dans leurs démarches pour préparer et bien vivre la retraite. « Au 1er janvier 2015, 467 591 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole ont été dénombrés en France métropolitaine », indique la MSA, alors qu’on comptait 490 000 fermes dans l’Hexagone selon le dernier recensement datant de 2010. Le métier d’agriculteur devient de plus en plus dur, les jeunes ne veulent plus reprendre l’exploitation familiale ou s’installer pour être à la merci des banques qui ne leur laissent souvent d’autre choix qu’une survivance précaire.
 
Dans le cadre de ces cotisations, il y a quand même quelques exceptions qui durent et perdurent surtout quand cela arrange quelques parlementaires qui se déclarent « agriculteurs ». Certes, il en reste beaucoup moins qu’avant et il est vrai que, de suite après-guerre, les deux assemblées n’étaient pas remplies de cadres supérieurs ou de fonctionnaires (hauts) détachés. Il y avait encore des parlementaires issus de la terre. Aujourd’hui, d’après les chiffres « officiels », il y aurait une quinzaine de députés classés exploitants agricoles. Parmi les sénateurs, seize se déclarent pour leur part agriculteurs ou exploitants agricoles. N’ayant pas accès aux fiches annexes des déclarations d’intérêts et d’activités des parlementaires, je n’ai pas pu constater de visu si par exemple, tout à fait fortuitement, tous nos parlementaires ayant des fermages ou des haras – ou autres joyeusetés en rapport avec la terre – ne se sont pas, par le plus grand des hasards bien entendu, déclarés exploitants agricoles. L’opacité volontaire qui entoure tout ce que l’on devrait savoir ne permet que des supputations sur le sujet.
 
Article L722-11 - Code rural et de la pêche maritime
Modifié par loi n°2015-1702 du 21 décembre 2015 - art. 59.
 
« …Ne sont pas assujettis au régime d’assurance obligatoire instituée par le présent paragraphe 2 les parlementaires, les anciens parlementaires jouissant à ce titre de leur droit à la retraite, ainsi que les invalides, veuves et orphelins de guerre ».
 
« …Toutefois, les personnes mentionnées à l’alinéa précédent peuvent demander aux caisses de Mutualité Sociale Agricole le bénéfice des dispositions de la loi n° 77-773 du 12 juillet 1977 tendant à l’abaissement de l’âge de la retraite pour les anciens déportés ou internés, sans autre condition que celles prévues par cette dernière loi… ».
 
En clair, cela veut dire que les parlementaires sont exonérés de cotisation MSA lorsqu’ils possèdent un terrain agricole productif comme sont exonérés de cotisation de solidarité les bénéficiaires du RSA, les handicapés titulaires de la Cotorep, les chômeurs de longue durée, les jeunes agriculteurs qui s’installent. Les députés et les sénateurs se sont donc classés d’eux-mêmes parmi les nécessiteux et se sont arrogés une tolérance rien que pour eux. Elle leur permet de ne pas cotiser à la fois au régime d’assurance maladie de leur assemblée et à celui de la MSA, la Mutualité Sociale Agricole. Encore une fois, on peut se poser la question du pourquoi ce sont toujours les mêmes qui doivent payer : ceux qui ont le moins.
 
Loi Sapin 2 pour défendre les territoires agricoles français ? 
 
Il y a quelque temps, un fonds de gestion chinois basé à Hong Kong a réussi à acheter 1 700 hectares de terres agricoles dans l’Indre, au cœur du bassin céréalier français, sans que personne ne puisse intervenir alors qu’un organisme français (la Safer) est spécialement chargé de préempter (acheter avant). L’objectif poursuivi étant d’éviter que les terres agricoles françaises finissent toutes entre des mains étrangères. La Safer n’ayant rien vu venir, l’État a préféré légiférer pour que pareille mésaventure ne se reproduise pas.
 
Le projet de loi relatif à la transparence et à la modernisation de la vie économique, dit loi Sapin 2, fait voter plusieurs dispositions sur le foncier agricole et les relations commerciales entre agriculteurs et acheteurs dont une « … qui met un terme à des contournements observés dans les cessions foncières par le biais de certains montages sociétaires. Pour mieux préserver les terres agricoles et assurer le maintien de l’activité agricole, la loi prévoit de sécuriser le droit de préemption des Safer en obligeant toute société souhaitant acheter des terres agricoles à créer un groupement foncier agricole ». Ouf ! Les terres agricoles resteront françaises ! Eh bien ! non, plusieurs parlementaires se réunissent et attaquent la disposition au Conseil constitutionnel. Le 8 décembre 2016, le Conseil constitutionnel retoque la disposition protectrice du territoire agricole … Je n’ai pas réussi à savoir les noms des parlementaires qui ont demandé l’invalidation de l’amendement protégeant les agriculteurs d’une invasion « étrangère » au Conseil constitutionnel. J’espère seulement que ce ne sont pas les mêmes qui se sont arrangés pour ne pas cotiser à la caisse de sécurité sociale agricole.
 
Je sais pas vous, mais si j’étais responsable syndical ou d’une fédération d’agriculteurs, je chercherais le nom et le prénom des parlementaires qui ont déposé un recours au Conseil constitutionnel, juste pour leur faire savoir qu’on sait et le faire savoir à tous les petits agriculteurs qui voient leur terre bradée par des grands trusts, français ou étrangers.
 
Dernière minute
 
Craignant sans doute la peur d’un soulèvement des paysans qui aurait fait tache dans le paysage à quelques mois des élections, les députés pour une fois se sont empressés de rectifier la loi retoquée par le Conseil constitutionnel. Les députés ont voté le 18 janvier une proposition de loi qui vise à lutter contre l’accaparement des terres agricoles par de grandes sociétés et à préserver le modèle français d’exploitation familiale en renforçant le pouvoir des Safer. Espérons que, cette fois-ci, le Conseil constitutionnel ne va pas la rejeter à nouveau.
 
On se demande également pourquoi nos représentants ne vont pas aussi vite pour refaire les lois rejetées, elles aussi, sur le « reporting » des grosses entreprises, la fraude fiscale, etc. Mais cela ne devait sans doute pas suffire pour en savoir plus sur chaque Français car, quelques temps après, sous des prétextes de sécurité, le gouvernement décide de ficher tous les Français.
 
Extrait de "Allez (presque tous) vous faire... Pilleurs d'etat - tome 2" de Philippe Pascot, publié aux éditions Max Milo
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

05.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

06.

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

07.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires