En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 42 min 17 sec
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 7 heures 32 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 7 heures 59 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 8 heures 6 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 8 heures 24 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 8 heures 50 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 4 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 6 heures 9 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 7 heures 19 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 8 heures 7 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 8 heures 37 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 39 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 4 heures
© Capture d'écran France 2
© Capture d'écran France 2
Tournant ?

Tensions sur #L'EmissionPolitique : pari risqué de François Fillon mais semble-t-il gagné sur les sympathisants de la droite et du centre

Publié le 24 mars 2017
Dans cette campagne électorale qui demeurera dans les annales, à trente jours du premier tour de scrutin on croyait avoir (presque) tout vu
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans cette campagne électorale qui demeurera dans les annales, à trente jours du premier tour de scrutin on croyait avoir (presque) tout vu

Dans cette campagne électorale qui demeurera dans les annales, à trente jours du premier tour de scrutin  on croyait avoir (presque) tout vu .C'était sans compter sur ce qui devait n'être qu'un  bon "moment télé" et qui a pris une tournure paroxystique dont  l'issue est incertaine. Distancé  dans les sondages d'intentions de vote, François Fillon joue en ce moment son va-tout pour tenter  refaire  son handicap et  se hisser au niveau d'Emmanuel Macron, voire de le doubler afin d'être présent au deuxième tour. A cet égard le candidat a marqué des points puisque 66% des électeurs de droite et du centre disent avoir été  convaincus par le candidat d'après le sondage Harris Interactive post élection. (Ils sont 28%pour l'ensemble de l'électorat ).

Hier soir, après avoir fait repentance pour les cadeaux sous forme de costumes de luxe (" je les ai rendus", a-t-il annoncé), François Fillon s'est posé en victime d'une machination politique et s'en est donc pris nommément à François Hollande, l'accusant de provoquer un "scandale d'Etat" en organisant des fuites dans la presse avec l'aide d'un cabinet noir installé à l'Elysée. Il s'appuie sur l'ouvrage "Bienvenue Place Beauvau", co-écrit par trois journalistes (dont deux sont membres de la rédaction du Canard Enchainé), livre dont les bonnes feuilles sont publiées dans Valeurs Actuelles et l'Express... Dans cet ouvrage les auteurs expliquent que le Chef de l'Etat se tient constamment informé, en faisant remonter les écoutes et en étant "branché" sur Bercy, se tenant informé des activités de Tracfin (l'organisme qui traite les flux financiers suspects). Soit dit en passant, il ne semble anormal pour un Président de la République de se tenir informé de ce qui se passe dans le pays. François Fillon accuse aussi le chef de l'Etat de faire fuiter les "affaires sensibles", et notamment celles qui le concerne, dans la presse... Se posant en victime, il dit  avoir souvent pensé à Pierre Bérégovoy, et qu'il pouvait comprendre pourquoi on pouvait en arriver à cette extrémité (ndlr: l'ancien premier ministre s'est suicidé en 1993).

 

Le ressenti de millions de personnes

La deuxième séquence de cette émission a été la plus spectaculaire avec la venue sur le plateau de "l'Invitée surprise ", en la personne de la romancière Christine Angot, dans  le rôle du procureur implacable, qui affirme exprimer "le ressenti de millions de personnes". Reprochant à François Fillon de ne pas avoir retiré sa candidature (ce dernier lui répliquant qu'il avait laissé la porte ouverte à une solution Juppé dans son discours du Trocadéro, mais que cela n'a pas été "possible" ), la romancière l'a accusé de favoriser l'élection de Marine Le Pen car les électeurs de gauche ne voudraient pas lui donner leur voix au deuxième et  lui assénant que "le coup de Bérégovoy, ça ne passe pas". On a rarement entendu de telles huées sur le plateau d'une émission. 

Le troisième acte s'est déroulé après l'émission, avec la réaction de François Hollande par communiqué, condamnant "avec la plus grande fermeté les allégations mensongères de François Fillon"; le Président de la République ajoute que "depuis 2012, et c'est un fait établi, l'exécutif n'est jamais intervenu dans aucune procédure judiciaire et a toujours respecté strictement l'indépendance de la magistrature... le seul scandale ne concerne pas l'Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice". La polémique n'est pas prêt de s'éteindre. Elle a rebondi dans la soirée  sur les chaines d'information. Sur BFMTV l'un des auteurs, Didier Hassoux  s'est défendu d'avoir écrit que l'Elysée dispose d'un cabinet noir :" Il n'est pas possible d'en apporter la preuve ni d'en affirmer le contraire", a-t-il déclaré, laissant ainsi le choix d'interpréter les écrits de "Bienvenue Place Beauvau". Fidèle de François Hollande, Julien Dray est lui aussi intervenu pour démentir les accusations de François Filllon. Dans son communiqué Francois Hollande écrit encore que les allégations de François Fillon "provoquent un trouble insupportable à la campagne présidentielle qui appelle dignité, sérénité et responsabilité". On a beau chercher, que ce soit à droite ou à gauche, ces valeurs sont très absentes du débat. En attendant de nouveau rebondissements, François Fillon obtient une petite satisfaction. D'après le sondage post émission réalisé par l'institut Harris Interactive, 29% des Français souhaitent qu'il soit présent au deuxième tour ; ils ne sont que  27% à penser qu'il y sera ... 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

07.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cauchoise
- 25/03/2017 - 09:49
Charlene n'a rien à faire ici
Ca me gêne de voir Charlene Vanhoaker débiner un candidat à la présidence française, alors qu'elle est belge, ne votera pas en France, et ferait mieux de s'intéresser aux affaires financières socialistes belges, comme Publifin.
francisquinze
- 25/03/2017 - 09:02
Une caricature de service public
La neutralité est une notion assez relative, mais là on a dépassé le mur du "çon" de la partialité mesquine du soit-disant service public.... Après une telle caricature d'émission politique, j'ai décidé de ne plus payer ma redevance TV. Ça suffit ! J'installe un simple moniteur branché sur ma box, en lieu et place de ma vielle TV? C'est légal.
Faut passer à l'euthanasie, mettre sa pierre à l'édifice du chantier de Fillon, les mettre au régime sec pour assurer notre propre survie.
Plus envie de continuer d'être rançonné pour entretenir ces vrais guignols de l'infos à 40 000 euros mensuels comme Pujadas sans compter les ressources publicitaires et autres piges sur diverses émissions, qui se permettent de demander à leurs invités s'ils ne seraient pas des hommes d'argent...
J'ai cru vivre un rêve éveillé.
Idem pour EDF, en prenant des fournisseurs d'énergie alternatifs.
A toutes fins utiles, c'est 18% de moins chez LAMPIRIS.
Pour reprendre une expression de Pujadas, c'est nous qui nous faisons tondre notre laine sur le dos ! Faut passer à l'euthanasie active.
Papy Geon
- 24/03/2017 - 21:00
Le système est entré en divergence
Depuis Mitterrand, les énarques politiciens, présents dans les partis dits de droite, et ceux qui sont dans les partis dits de gauche, jouent au rugby avec le pouvoir, et se servent grassement. Les personnes de la société civile qui s’y frottent l’apprennent à leurs dépens. Certains en sont peut-être morts. (Boulin et Bérégovoy)
Leur école d’origine est une institution, un produit de l'Etat d’après-guerre, qui avait pour mission la formation de gestionnaires. La masse critique est maintenant dépassée, la consanguinité trop pressante, les malformations évidentes, les gestionnaires veulent devenir patrons.
Leur emprise se développe depuis 35 ans avec deux moteurs essentiels:
- les moyens matériels (l'argent) jusqu’à présent illimités, et prélevés sur les seuls contribuables et consommateurs,
- les manipulateurs, présents parmi la presse et les organismes audio-visuels. Ces poissons pilotes ne nous montrent qu'une partie de la réalité. Ils nous donnent des bribes d'informations sorties de leurs contextes, et nous disent ce qu'il faut en penser.
Le système est entré en divergence début 2012, est devenu extrêmement dangereux. Il faut stopper la réaction en chaîne, sinon cela va péter.