En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Collaboration secrète avec la NSA : le scandale qui ébranle le Danemark (et devrait inquiéter l’Europe)

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 31 min 42 sec
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 54 min 42 sec
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 1 heure 11 min
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 12 heures 25 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 15 heures 26 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 16 heures 17 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 19 heures 35 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 21 heures 44 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 48 min 30 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Politique
Déconfinement en 3 étapes

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

il y a 1 heure 37 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 12 heures 50 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 15 heures 52 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 19 heures 20 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 21 heures 19 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 21 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Rouge-vert

Pollution massive : la Chine en pleine révolution verte

Publié le 23 mars 2017
Deux mois après un pic de pollution qui a plongé le nord de la Chine en alerte rouge, le premier ministre Li Keqiang a promis de "rendre le ciel bleu à nouveau".
Matthieu Timmerman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matthieu Timmerman, l'auteur du livre, est un spécialiste de la politique asiatique, et plus particulièrement chinoise. Docteur en sciences politiques, anciennement professeur à l'IEP de Lille et à la Beijing Foreign Studies University, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Deux mois après un pic de pollution qui a plongé le nord de la Chine en alerte rouge, le premier ministre Li Keqiang a promis de "rendre le ciel bleu à nouveau".

Atlantico : Quels dispositifs la Chine a-t-elle déployé pour effectuer cette reconversion écologique ?

Matthieu Timmerman : A partir du moment où il y a une crise, il y a des effets d'annonce et c'est toujours à peu près la même chose. La régulation de la circulation automobile et la fermeture des centrales de charbon. C'est une politique qui est appliquée mais toujours à moitié. Ce n'est pas la mauvaise volonté du gouvernement, c'est simplement qu'il y a des freins. Des freins au niveau des entités locales et surtout des grandes entreprises qui n'ont pas forcément envie de se voir appliquer des lois sur l'environnement. A partir de là, vous avez une ambivalence structurelle par rapport à la politique de lutte contre la pollution en Chine. 

A côté de cela, il y a des sanctions économiques appliquées à l'échelle locale pour les entreprises qui ne respecteraient pas les normes écologiques. Mais également tout une politique urbaine à revoir. Le problème de la Chine c'est que les villes s'étalent, ce qui implique naturellement plus de pollution. Et il y a un gros travail pour repenser les villes à l'échelle chinoise. Car pour le moment ils appliquent un modèle occidental (avec des banlieues etc) qui n'est pas adapté au territoire chinois et qui a des conséquences décuplées sur l'environnement. 

La pollution atmosphérique est responsable de près de 4000 morts chaque jour en Chine, (d'après une étude menée par l’université californienne de Berkeley). Si le pays promet pour 2020 des moyens de transports plus écologiques, l'électricité consommée provient encore à 62% des centrales de charbon, extrêmement polluantes.  La transition énergétique chinoise risque d'être longue mais à quel point ?

C'est impossible à dire. Tout dépend de la volonté du gouvernement chinois. Techniquement et économiquement parlant ça prendra beaucoup de temps. Il faut arrêter de jouer sur cette ambivalence et sur ces effets d'annonces avec des politiques qui ne seront pas forcément suivis. C'est aussi une question de volonté des citoyens. C'est même là le cœur du problème. 

Il faut bien noter qu'il est plus délicat de promouvoir une transition écologique qu'une croissance économique comme la Chine à connu. 

Lors du tournant économique de la Chine en 1978, il y avait eu un pacte conclu avec la population chinoise. On ne va plus les embêter avec la politique - qui a été désastreuse pendant la révolution culturelle - mais on va promouvoir la technicité, l'économie et la croissance. Et cette croissance n'est pas forcément bâtie sur de bonnes bases. Ce sont des bases quantitatives alors qu'il faudrait miser sur le qualitatif. ll faut que les citoyens participent à cette transition écologique. Un des grands problèmes du système politique chinois c'est qu'il s'agit d'un gouvernement autoritaire. C'est difficile de faire participer les gens à l'écologie. 

Ce revirement écologique vient notamment d'une pression sans précédent des citoyens du pays (manifestations etc...) Concrètement quels sont les conditions de vie des citoyens chinois concernés par cette pollution aujourd'hui ?  

Elles sont désastreuses mais ils font avec. Si vous avez les moyens et le travail qui le permet, vous pouvez vous expatrier à l'intérieur de la Chine, au sud ou la pollution est moindre. Sinon, pour le citoyen lambda qui ne peut pas quitter Pékin, c'est le système "débrouille". On met des masques, on investit dans des purificateurs d'airs et on ne laisse pas sortir les enfants.

Il y a de véritables nuages de pollution qui vous empêche de voir le bout d'une rue. Un fait marquant, c'est qu'en prenant l'avion, lors du décollage, il y a bien deux ou trois minutes où vous vous retrouvez dans un véritable nuage noir. D'ailleurs très souvent les vols peuvent être annulés. C'est très effrayant. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 23/03/2017 - 19:05
Intéressant éclairage
... qui est éloquent par ses silences sur les solutions à court terme !