En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 57 min 49 sec
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 1 heure 46 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 3 heures 16 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 4 heures 33 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 6 heures 54 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 9 heures 3 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 1 heure 21 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 2 heures 32 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 3 heures 52 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 6 heures 17 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 8 heures 29 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 10 heures 35 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 11 heures 15 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 13 heures 7 min
© Reuters
© Reuters
La menace invisible

Nano-pocalypse en vue ? Russes et Chinois développent des armes miniature dont le potentiel de destruction est inversement proportionnel à la taille

Publié le 24 mars 2017
Les Etats-Unis, la Chine, et la Russie, débloqueraient des fonds pour développer les nano-armements, des robots et des drones de la taille d'un insecte. Ces armes d'une nouvelle génération pourraient transporter des produits agents pathogènes et être la sources de gros dégâts.
Michel Volle est économiste français.Diplômé de l'École Polytechnique et de l'École Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique, il est l'auteur d'un blog dédié à l'actualité économique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Volle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Volle est économiste français.Diplômé de l'École Polytechnique et de l'École Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique, il est l'auteur d'un blog dédié à l'actualité économique.
Voir la bio
Cyrille Bret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyrille Bret, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, de Sciences-Po Paris et de l'ENA, et anciennement auditeur à l'institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) est haut fonctionnaire et universitaire. Après avoir enseigné...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Etats-Unis, la Chine, et la Russie, débloqueraient des fonds pour développer les nano-armements, des robots et des drones de la taille d'un insecte. Ces armes d'une nouvelle génération pourraient transporter des produits agents pathogènes et être la sources de gros dégâts.

Atlantico : Selon le physicien et spécialiste des questions du futur Louis Del Monte, les Américains, les Russes et les Chinois seraient en train d'investir des sommes importantes dans le développement de nano-armes de la tailles d'insectes. De quel type d'armement s'agit il et à quelle utilisation sont elles destinées ? Quelle est le danger représenté par de tels armements, et ou en est on de leur développement ?

Michel Volle : On peut en effet concevoir des drones minuscules, ayant la taille d'un insecte et imitant sa forme. La première utilisation à laquelle on pense est l'espionnage : un frelon bionique pourrait se faufiler partout sans éveiller la méfiance, et transmettrait les sons et les images des lieux qu'il visite. On pense aussi à des essaims de frelons bioniques qui envahiraient le champ de bataille pour apporter une masse de données...

Il faut cependant résoudre des problèmes techniques : l'insecte artificiel doit emporter de l'énergie pour avoir un rayon d'action et une durée de vol suffisants, alimenter caméra et micro, éventuellement transmettre le son et l'image...

L'équiper d'une arme pose d'autres problèmes. Il n'est pas question de lui faire transporter le canon d'un pistolet : il faut donc que l'arme soit d'un type nouveau, du genre de ce que préparent les nanotechnologies et qui n'est pas encore clairement défini. On peut penser aussi à une arme biologique, un germe de petit volume : mais la mise en œuvre d'une telle arme est soumise à de fortes contraintes et ses effets peuvent se retourner contre l'expéditeur. 

Bref : il existe déjà des frelons bioniques, mais en faire une arme efficace demande un important effort de recherche et prendra du temps.

Toujours selon Louis Del Monte, des terroristes pourraient mettre la main sur ces robots dès 2020, notamment en raison du marché noir. Quelles sont les menaces spécifique de ces nouveaux armements ? 

Michel Volle : Il se peut que ces armes tombent entre les mains de terroristes une fois qu'elles seront au point : ce risque existe pour tous les types d'arme. La dissémination des armes les plus sophistiquées est cependant freinée par le secret qui protège l'expertise nécessaire à leur mise en œuvre.

Les terroristes n'ont par exemple pas mis la main, à ma connaissance, sur les bombes atomiques miniaturisées (de la taille d’un sac à dos) qui existent pourtant depuis une cinquantaine d'années : le délai entre l'invention d'une arme nouvelle et sa mise en vente sur le marché noir est important. Il est donc peu probable que des terroristes puissent utiliser des frelons bioniques comme arme dès 2020.

Dans quelles mesure les Français et les Européens ont pris conscience d'un tel risque ? Quelles sont ou quelles ont été les réactions mises en place ?

Michel Volle : D'après ce qu'on peut lire les Israéliens et les Américains sont les plus avancés dans la mise au point de ces armes. Je n'ai pas d'information sur les recherches qui seraient accomplies par des Français ou, plus largement, des Européens : on parle peu de ce genre de choses... 

Les Russes et les Chinois financent-ils des programmes de recherche sur le nano-armement ? Et dans quel but le font-ils ? 

Cyrille Bret : La Fédération de Russie et la République Populaire de Chine ont en commun d’avoir lancé une vaste modernisation de leurs forces armées respectives durant la dernière décennie pour rattraper leurs retards technologiques, doctrinaux, équipementiers face aux Etats-Unis. Les investissements dans les nanotechnologies font partie de cet effort de mise à jour.  En Russie, le plan de modernisation des forces armées a été lancé en 2009 par le Président Poutine suite à la guerre en Géorgie durant laquelle les archaïsmes de l’armée russe sont apparus. En conséquence, le budget annuel de défense a été porté à 4% du PIB y compris pendant la crise ukrainienne. Les forces armées ont été portées à 800 000 hommes et les structures des forces ont été complètement revues pour prendre en compte le besoin de réactivité grâce à des brigades. Les investissements ont été massifs dans les technologies, y compris les plus innovantes dont les nanotechnologies.

La Russie a traditionnellement été une source d’innovations technologiques dans le domaine aéronautique et dans celui des missiles comme en témoignent ses exportations de chasseurs, de missiles anti-missiles ou encore d’avions de reconnaissance vers la Chine. Investir dans les nanotechnologies est le choix de la frontière technologique d’où elle a été longtemps absente, à l’instar de ce qui a été fait dans le domaine cyber. La conséquence est que la Russie est désormais, par son budget, la 4ème puissance militaire au monde avec 66,5 milliards de dollars par an. La RPC est, elle engagée dans une révolution militaire considérable. Elle est passée d’une armée pléthorique, sous-équipée et largement tournée vers le maintien de l’ordre intérieur à une armée capable de se projeter dans les théâtres asiatiques d’intérêt vital pour les approvisionnements chinois : en mer de Chine du Sud où les conflits territoriaux avec le Vietnam et les Philippines est récurrents. Mais également dans le domaine cyber : elle a développé un appareil de lutte sur Internet très puissant au sein de l’Armée populaire de libération (APL). Là encore, l’investissement dans le domaine des nanotechnologies vise à combler un retard dans un domaine où le rival américain et son allié japonais ont un avantage historique. En un mot, les investissements chinois et russes en nanotechnologies sont destinés à préparer la prochaine étape de la rivalité avec les Etats-Unis.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires