En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

07.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 5 min 32 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 2 heures 42 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 3 heures 29 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 5 heures 2 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 6 heures 4 sec
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 6 heures 21 min
décryptage > International
La France en première ligne

Liban : l'Europe portée disparue

il y a 6 heures 22 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 42 min 33 sec
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 2 heures 59 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 3 heures 55 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 5 heures 18 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 6 heures 6 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 6 heures 19 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 6 heures 22 min
pépites > International
Drame
Beyrouth : 158 morts et toujours 21 personnes portées disparues, selon un nouveau bilan
il y a 23 heures 24 min
Une étude de l'Institut Montaigne de 20071 a montré que la fuite des capitaux et de leurs détenteurs qui en avait résulté coûtait au bas mot 16 milliards d'euros annuels au trésor public.
Une étude de l'Institut Montaigne de 20071 a montré que la fuite des capitaux et de leurs détenteurs qui en avait résulté coûtait au bas mot 16 milliards d'euros annuels au trésor public.
Route de l'enfer & bonnes intentions...

L'alourdissement de la taxation des riches est-il vraiment l'alpha et l'omega de la justice fiscale ?

Publié le 29 février 2012
François Hollande a annoncé lundi sa volonté de créer une nouvelle tranche d'imposition à 75% pour les salaires supérieurs à un million d'euros par an. Mais qu'est ce que la justice et l'efficacité fiscales ?
Vincent Bénard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ingénieur et économiste, Vincent Bénard analyse depuis plus de 15 ans l’impact économique et sociétal des décisions publiques, pour le compte de plusieurs think tanks et partis politiques promouvant les libertés économiques et individuelles. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a annoncé lundi sa volonté de créer une nouvelle tranche d'imposition à 75% pour les salaires supérieurs à un million d'euros par an. Mais qu'est ce que la justice et l'efficacité fiscales ?

François Hollande propose de créer une tranche d'imposition sur les très hauts revenus à 75%, taux auquel s'ajoutera la CSG, au nom de l'inévitable "justice fiscale", lieu commun que plus personne ne croit utile de contester, tant il semble aller de soi.

La très relative notion de justice

Et pourtant, la notion de justice fiscale n'a pas toujours signifié une taxation progressive des plus riches, ni des taux confiscatoires. John Locke estimait que le rôle de l'Etat étant de garantir la sécurité des biens et des personnes, et rien d'autre, chaque individu devait payer le même impôt pour bénéficier de ce service. Toutefois, il apparut assez vite que garantir la sécurité et la propriété des plus aisés coûtait plus que celle des indigents, et au XVIIIème siècle s'imposa l'idée que l'impôt devait être proportionnel aux capacités de paiement des individus, c'est à dire à leurs revenus. A tel point que notre déclaration des droits de l'homme de 1789 en fit un principe dans son article XIII, instaurant une contribution "également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés", reprenant presque mot pour mot la formulation d'Adam Smith dans la richesse des nations.

Au XIXème siècle, le débat fera rage entre tenants des taxations progressives et proportionnelles. C'est en 1914 que le ministre Joseph Caillaux imposera définitivement l'impôt sur le revenu progressif. Les taux marginaux, d'abord faibles, seront très vite portés à 90% dans les années 20, puis décroitront graduellement après guerre, de 80 à 40%.

Source image : Berruyer-Piketti

Si en France, la progressivité et les taux élevés font partie du paysage, il n'en est pas de même ailleurs. En Allemagne, la constitution a inclus un "bouclier fiscal" interdisant de prélever plus de 50% des revenus d'une personne, seuil jugé confiscatoire. Mais l'exemple le plus frappant est celui des pays de l'est, dont la plupart, avant la chute du communisme, pratiquaient l'impôt proportionnel. Lors de la démocratisation, de nombreux dirigeants de ces pays ont cru bon, par mimétisme, d'instaurer des taxations progressives. L'incompréhension fut telle que la fraude fiscale y devint endémique. En Russie, la collecte de l'impôt des riches nécessitait souvent des moyens quasi militaires. Et pourtant, le taux marginal de l'impôt n'y était "que" de 42%.

La Russie revint en 2001 à un impôt proportionnel à 13% (le même taux qu'à l'époque communiste !) et le civisme fiscal fit un bon en avant, ainsi que les recettes. Les pays Baltes, la Géorgie, la Slovaquie, et bien d'autres, ont connu la même évolution : dans ces pays, les contribuables ont trouvé plus juste un impôt proportionnel à taux marginal faible, dont seuls les indigents sont exemptés, et qui tolère comme seule niche fiscale une déduction forfaitaire par enfant à charge. La "justice fiscale" est donc une notion tout à fait subjective, forgée par l'histoire. Vérité de ce côté du Rhin, mensonge au delà ?


De l'évasion fiscale au dépérissement

D'un point de vue plus pragmatique, François Bayrou a raison de noter que ceux qui sont censés être les cibles de cette tranche confiscatoire sauront s'en échapper sans trop de mal. Rappelons-nous un épisode de même nature, en 1995, quand le gouvernement Juppé supprima le plafonnement de l'impôt sur la fortune, pour des raisons de "justice fiscale", déjà. Une étude de l'Institut Montaigne de 20071 a montré que la fuite des capitaux et de leurs détenteurs qui en avait résulté coûtait au bas mot 16 milliards d'euros annuels au trésor public, alors que l'ISF en ramenait moins de 4. Les 12 milliards par an de manque à gagner ont accru la charge de la dette payée par tous les contribuables : ce sont donc bien les classes moyennes qui paient in fine les effets pervers des taxes confiscatoires sur les riches. Où est la justice ?

Gageons que la surtaxe Hollande provoquerait le même genre d'hémorragie. En outre, qui voudrait encore fonder sur le sol français une entreprise de croissance, avec des visées sur le monde, si la seule perspective envisageable en cas de succès était la spoliation au profit de l'agent économique le plus inefficace qui soit, l'Etat (2) ?

Comment M. Hollande peut-il affirmer qu'une taxation abusive de la réussite, qui obèrerait la création des emplois capable de sortir nombre de nos compatriotes de la pauvreté, serait juste ? Changez de logiciel ! Nous avons besoin de beaucoup plus d'entrepreneurs riches pour redonner un travail à tous les exclus que notre acharnement à punir la réussite à engendrés.

 

Notes :

1 voir, du même auteur, "L'ISF, un impôt payé in fine par les classes moyennes
2 Voir, du même auteur, "l'Etat ne crée pas de richesse, il la détruit

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
dranreb
- 01/03/2012 - 12:30
Vérités sur les déficits et la dette. D'où ils viennent.
http://ecofrance.free.fr/SIVECA/
Thierry5635
- 29/02/2012 - 19:43
Nuire aux autres plutôt que chercher son propre intérêt
Taxer des revenus à 75%, ce n'est pas l'intérêt national, c'est une punition d'une classe sociale. Je comprends que ça puisse réjouir quelques envieux, quelques médiocres et quelques mesquins.

Ceux qui se réjouissent de la punition fiscale me rappellent une blague, celle du génie qui propose à un homme de lui offrir ce qu’il veut, mais en le prévenant que son voisin recevra deux fois plus que lui. L’individu est jaloux de son voisin. Il réfléchit. Il ne veut pas d’une grosse somme d’argent , ni d’une voiture de course, ni d’un château, puisque son voisin aura deux fois mieux. Pas non plus d’une superbe femme, puisque celle de son voisin sera encore plus magnifique. Alors, plutôt qu’assouvir ses propres désirs sans se rendre malade du bonheur du voisin, il demande au génie, crève moi un œil, comme ça tu seras obligé de crever les deux yeux de mon voisin.

La punition fiscale d’Hollande me rappelle cette histoire. Le message est clair. On va crever les riches et on s’en fout que ça cause 2 fois plus de dommages à l’ensemble de la population en boostant les délocalisations et en repoussant les investisseurs.
Thierry5635
- 29/02/2012 - 19:35
L'exemple américain n'a rien à voir
S'ils taxent ceux qui quittent le pays sans renoncer à leur passeport, les américains appliquent une tranche supérieure d'IR de l'ordre de 35% me semble-t-il ? Alors, à ce taux-là, ils peuvent se montrer plus exigeants avec leurs ressortissants.

Leur exemple ne saurait justifier les errances intellectuelles du Hollande crétin.