En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Macron skie français

03.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

04.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

05.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

06.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 59 min 3 sec
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 1 heure 26 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 2 heures 11 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 2 heures 30 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 2 heures 44 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 3 heures 2 min
décryptage > High-tech
Course aux vaccins

IBM détecte des cyber-attaques en cours contre la distribution des vaccins anti-Covid dans le monde : alerte écarlate ou rouge pâle ?

il y a 3 heures 43 min
Montrer l’exemple
Covid-19 : les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton sont prêts à se faire vacciner en direct
il y a 14 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 15 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 16 heures 31 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 1 heure 6 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 1 heure 34 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 2 heures 17 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Politique
Héritage politique

Mort de VGE : mais qu’est devenue la droite libérale en France ?

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Religion
Séparatisme

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

il y a 4 heures 24 sec
pépites > Santé
Conférence de presse
Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »
il y a 14 heures 44 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 15 heures 39 min
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 17 heures 47 min
© Flickr
© Flickr
...And justice for all

Lettre d'un sociologue progressiste aux hypocrites des affaires Fillon et Le Pen

Publié le 05 mars 2017
Chacun en convient, dans la forme le réquisitoire de François Fillon ainsi que les attaques de Marine Le Pen contre la Justice (comprenons : la magistrature), sont d’une rare violence. Dans le fond, il est tout de même des vérités qu’il faut ici énoncer, même si, chacun en convient encore, toute vérité n’est pas bonne à dire.
Michel Fize
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Fize est un sociologue, ancien chercheur au CNRS, écrivain, ancien conseiller régional d'Ile de France, ardent défenseur de la cause animale.Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont  Le Peuple adolescent (2ème éd. Mots...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chacun en convient, dans la forme le réquisitoire de François Fillon ainsi que les attaques de Marine Le Pen contre la Justice (comprenons : la magistrature), sont d’une rare violence. Dans le fond, il est tout de même des vérités qu’il faut ici énoncer, même si, chacun en convient encore, toute vérité n’est pas bonne à dire.

La Justice est indépendante certes mais l’indépendance n’est pas la toute-puissance. Or, qu’observe-t-on ? Tous les pouvoirs de la République, à commencer par l’institution policière,sont  soumis à des contrôles, et même nombreux s’agissant de la police. Une exception, la Justice. Ce n’est pas en effet le palot Conseil supérieur de la Magistrature que l’on peut tenir pour instance de contrôle. Ainsi si les magistrats (parquetiers) peuvent être sanctionnés, ils ne sont pas vraiment contrôlés. Or, une Justice qui n’est contrôlable que par le biais de sanctions ou de promotions de ses membres constitue une anomalie démocratique grave. Une Justice indépendante n’est pas une Justice souveraine au sens absolu de ce terme.

Marine Le Pen et surtout François Fillon disent ne pas avoir été traités comme des justiciables comme les autres. Admettons un instant qu’ils se trompent. S’agissant de la réactivité des instances d’instruction, leur position est plus solide. Moins de huit jours pour être convoqué par les juges s’agissant de M. Fillon, pour des faits remontant, pour les premiers, à plus de vingt ans, une rapide levée d’immunité parlementaire pour Mme Le Pen décidée par une Assemblée s’instituant « cour de justice », pour des faits datant de décembre 2015 (les fameuses vidéos de décapitation d’otages par Daech diffusées sur twitter), décision qui  permet désormais aux juges de Nanterre d’espérer que cette immunité sera aussi levée un jour, sur les faits d’emplois fictifs de ses assistants parlementaires (lesdits juges viennent de re-convoquer l’intéressée qui a décliné à nouveau l’« invitation »).

Question. Si les premiers  faits reprochés à Mme Le Pen sont aussi graves qu’on le dit, que n’ont-ils été jugés plus tôt ? S’ils ne le sont pas, ne pouvaient-ils l’être un peu plus tard ? Les faits reprochés d’emplois fictifs sont eux aussi anciens. Leur examen est-il urgent à présent ?

S’agissant tant de M. Fillon que de Marine Le Pen, y avait-il urgence absolue pour la Justice à intervenir en plein milieu d’une campagne présidentielle les plaçant l’un et l’autre en tête des intentions de vote des Français ? A quel imbécile fera-t-on croire que ces décisions soudaines sont fortuites , que les procédures, d’ordinaire fort lentes pour les justiciables ordinaires, n’ont  été ici accélérées ? Et que dire des réactions de veuves effarouchées, de ces voix vertueuses, de la classe politique, gauche en tête, hurlant à l’atteinte par M. Fillon de la séparation des pouvoirs, de l’indépendance de la Justice, le même se faisant taxer au passage, par Rosanvallon, de « populiste » (mot qui ne veut plus rien dire) ?

J’entends ici les murmures de colère ou d’indignation. Le bon sociologue progressiste, Michel Fize, serait-il soudainement passé dans le camp politique adverse, celui des conservateurs, voire des extrémistes (de droite) ? Serait-il désormais un lepéniste, fut-ce malgré lui ?

C’est n’avoir rien compris à mon propos, qui eut été le même si les mis en cause avaient été des personnes de gauche ou de l’extrême (gauche). L’objectivité, ça compte pour un sociologue, l’esprit de justice aussi pour un citoyen ! Je ne défends ici ni François Fillon ni, moins encore, Marine Le Pen, dont je désapprouve les programmes : ils ont, l’un et l’autre, des avocats pour cela. Je défends seulement la Justice, rien que la Justice, mais la vraie, celle qui sait faire preuve ni d’impatience ni de colère, qui sait garder raison et s’éloigner de toute émotivité dans ses jugements.

On attend de la Justice qu’elle soit sérieuse, maître de son calendrier, sans pression aucune, qu’elle prenne son temps pour étudier correctement ses dossiers. Il ne s’agit évidemment pas de défendre ici quelque « trêve judiciaire » que ce soit – qui serait pour le coup une véritable atteinte à l’indépendance de la Justice, mais de défendre un déroulement équitable de toutes les procédures judiciaires.

Or, les affaires Fillon et Le Pen montrent à l’évidence que, si la Justice n’est plus aux ordres (et c’est tant mieux), elle reste sous influence (et c’est pas tant pis). Mais, après tout, les magistrats sont des citoyens comme les autres. Ils sont de droite, de gauche, du centre ou d’ailleurs, donc professionnellement faillibles, mais ça n’excuse rien, précisément en raison de leur éminent statut qui les oblige à protéger nos libertés et notre égalité devant la loi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (35)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ermonty
- 06/03/2017 - 20:46
@kelenborn
Que le terme 'sociologue progressiste' ne veuille rien dire ou soit absurde, soit, c'est défendable. Que ce simple vocable serve d'unique prétexte à une diatribe insultante sur l'auteur en évitant soigneusement de parler du fonds et du contenu de l'article- la bonne vieille dialectique totalitariste dont les medias et les politiques nous abreuvent si souvent - c'est pathétique. Quand on n'est pas capable de d'argumenter des idées sérieuses on attaque la personne, c'est tellement plus facile.... et ça rapporte souvent. C'est un excellent article, je me moque de qui l'a écrit et le bouffon n'est certainement pas M Fize
Citoyen Ordinaire
- 06/03/2017 - 18:19
Merci.
Merci pour cet Article.
Excepté le mot "progressiste" qui ne veut rien dire non plus...Plus on bouffe du progressiste, plus il y a du chômage et plus on n'arrive plus à payer son loyer...Drôle d'avancée...
Chevalter
- 06/03/2017 - 16:14
Il y a un hic dans le raisonnement
Pour Fillon tout est parti du canard ( et peu m'importe la source ) c'est un fait qui est devenu un bombe médiatique en raison de l'écart abyssal entre son comportement réel ( privilégié tel un aristo de l'ancien Régime ne comprenant rien à sa conception de l'honnêteté légale !) et d'une part son image de chevalier blanc sous laquelle il se déguisait et, d'autre part,son programme social sévère demandant efforts et sacrifices( 1ère version ) au plus grand nombre :insupportables contradictions , la magistrature ne pouvait pas rester inactive ,puis tout s'emballe....c'est ce qui s'est produit avec l'exploitation médiatique en 2007 avec Paul Voise,on est dans une démocratie d'opinion ,jamais à l'abri d'un événement inattendu,le silence ou l'inaction de la Justice auraient été interprétés comment ? ni les magistrats ni les journalistes ne sont les auteurs des infractions! Voyez le trouble puissant de l'électorat LR : c'est la preuve par 9 qu'un comportement très blâmable pour un candidat à la 1ère magistrature est bien là.
S'agissant de MLP c'est différent,c'est vrai l'esprit de symétrie favorable à Fillon l'a emporté, opportunisme oui mais bienvenue accélération: oui zéro tolérance