En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

02.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

03.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

04.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

05.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

06.

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

07.

Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 4 min 38 sec
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 1 heure 13 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 2 heures 52 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 5 heures 9 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 6 heures 26 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 7 heures 34 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 23 heures 38 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 28 min 28 sec
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 1 heure 30 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 3 heures 25 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 5 heures 50 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 10 heures 6 sec
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Europe
Molle Union

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

il y a 11 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 23 heures 44 min
info atlantico
© François NASCIMBENI / AFP
© François NASCIMBENI / AFP
Info Atlantico

52% des sympathisants de la droite et du centre souhaitent que François Fillon retire sa candidature mais 63% sont d'accord avec son argument de "l'assassinat politique"

Publié le 03 mars 2017
Selon un sondage Harris Interactive exclusif pour Atlantico et RMC, trois Français sur quatre veulent que le candidat de la droite, qui est convoqué pour une mise en examen, retire sa candidature. Mais nombreux sont ceux qui partagent son idée que ses soucis judiciaires sont un assassinat politique.
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un sondage Harris Interactive exclusif pour Atlantico et RMC, trois Français sur quatre veulent que le candidat de la droite, qui est convoqué pour une mise en examen, retire sa candidature. Mais nombreux sont ceux qui partagent son idée que ses soucis judiciaires sont un assassinat politique.

1 Les Français souhaitent moins que par le passé que François Fillon maintienne sa candidature (25% contre 35% le 6 février et 31% le 1er février).

 

 

 

2. Les sympathisants de la Droite et du Centre sont également partagés (48% pour le maintien) tout comme ceux des Républicains privilégient (à 53%) le maintien ;

 
 
 

3. 43% des Français sont d’accord avec l’argument utilisé par François Fillon selon lequel il n’aurait pas été traité « comme un justiciable comme les autres », 38% qu’il s’agirait d’un « assassinat politique ». Sur ces deux éléments les sympathisants de la Droite et du Centre sont plus sensibles aux arguments évoqués par le candidat que les Français et les proches des Républicains plus encore.

 
 
 
 
 
 

4. Se pose parfois la question de l’immixtion de la justice dans un processus démocratique. 77% des Français ne souhaitent pas que « la justice fasse une pause des investigations visant  à l’élection présidentielle ». Notons que, même chez les proches des sympathisants de droite et du centre (63%) tout comme chez Les Républicains (57%), on ne relève pas de majorité souhaitant une « pause ».

 

 
 

5. Enfin les Français sont moins confiants que par le passé dans la capacité  de François Fillon (17%, -11 points / 6 février) à gagner la présidentielle. On assiste à évolution forte même chez les sympathisants de Droite et du centre ainsi que des proches des Républicains : les uns comme les autres estiment moins que le mois dernier que la victoire de « leur » candidat est possible. Ainsi les proches de la droite et du centre estiment à 36% (-25 points) que François Fillon peut gagner la présidentielle et les sympathisants LR n’envisagent qu’à peine plus la victoire du vainqueur de la primaire (41%, -25 points aussi par rapport à l’enquête de février dernier).

 

Et pour le sondage concernant  les Catégories socioproffesionelles quels sont les principaux enseignements que l'on peut tirer ?

Jean-Daniel Levy : On est face aujourd'hui à un regard relativement proche selon les différentes catégories de populations. Qu'il s'agisse des catégories supérieures, populaires ou inactives. 

Autre aspect frappant c'est –un peu de manière contre intuitive- qu'on constate la un regard un peu plus positif de la part des catégories populaires que de la part des catégories supérieures. Ou en tout cas une plus grande sensibilité aux différents arguments qui peuvent être évoqués par François Fillon sur le maintien de sa candidature. Quand on regarde en termes d'intensité sur le fait qu'il s'agirait d'un attentat politique ou sur le fait que François Fillon n'a pas était traité tout à fait comme les autres justiciables, on a des catégories populaires qui sont plus sensibles aux différents arguments. Pour exemple, l'idée d'une pause, qui est un peu plus évoquée par ce type de sympathisant. C'est une forme d'appétence ou de forte appréciation de la part de cette fragmentation. 

 
 
 

Que nous apprends ce sondage sur l'évolution du socle de l'électorat jusque-là fidèle du candidat LR ?

On est face à un socle qui va être plus interrogatif que par le passé alors que, jusque à présent, il pensait que François Fillon était un candidat "indétrônable". Aujourd'hui ce socle flanche avec notamment un doute sur le fait qu'il pourrait être le bon candidat et en même temps une certitude de victoire qui s'avère être beaucoup plus faible que par le passé. 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (55)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 03/03/2017 - 13:15
@ l'enclume
La pourriture ne saurait servir d'excuse à la pourriture, ni la justifier et actuellement, c'est du tous pourris ou presque !...
Faut-il encore en établir la preuve, preuve vérifiable, vérifiée et non trafiquée à dessein.
Gardons les "quand dira-ton" de "Dreuz info" pour les gogos indécrottables et les "esprits faibles" qui sévissent sur ce site !...
Dans la catégorie des tous pourris connus et ayant ou ayant eu maille à partir avec la justice, on a pour l'instant Fillon, Sarkossy, Juppé et Marine mais pas encore Macron.
Un dernier point si vous êtes fâché avec les mathématiques, Fillon, c'était 2,9 millions d'électeurs fillonistes au deuxième tour sur 4,36 millions de voix exprimées dont 600.000 (estimées) de gauche. En France on compte 45 millions d'inscrits !...
Il ne reste à Fillon à peine 1,4 millions de soutiens potentiels et il en perd tous les jours, soit à cette heure moins de 3,11% du total des inscrits.
Même Philippe Poutou risque de faire mieux que lui !... Le LR risque même de ne pas être remboursé de ses frais de campagne.
l'enclume
- 03/03/2017 - 11:50
Tous pourris, certain(e)s plus que d'autres
Les 52% qui souhaitent que Fillon se retire, changeront peut-être d'avis lorsque sera porté à leur connaissance, voir site ci-dessous les entourloupes de Macron et de Bayrou, les gondoliers de la politique.
http://www.dreuz.info/2017/02/27/macron-une-affaire-de-3-010-996e-si-le-parquet-financier-ne-bouge-pas-cest-quil-y-a-du-pourri-au-sommet-de-letat/
edac44
- 03/03/2017 - 08:55
Voter FN ou la vengeance des frustrés fillonistes ???
A lire tous les commentaires au dessus, on serait tenté de le croire !... Faut quand même être bien aveugle ou alors complétement dénudé de tout bon sens pour ne pas s'apercevoir qu'une fois de plus, Fillon ne pense qu'à lui, son égo, sa petite personne et se fout royalement de son propre parti comme il a déjà pu le faire lors de son conflit avec Copé en 2012. Fillon, c'est "ma gueule d'abord, ma gueule ensuite, ma gueule toujours !..., ce sera moi où que la France crève !..." Et c'est ce mec là que les frustrés d'Atlantico voudraient voir au pouvoir ???