En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

02.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

05.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 10 heures 28 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 13 heures 42 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 14 heures 55 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 16 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 17 heures 35 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 19 heures 4 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 20 heures 36 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 22 heures 15 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 23 heures 5 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 11 heures 23 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 14 heures 23 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 15 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 17 heures 26 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 17 heures 52 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 19 heures 20 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 21 heures 27 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 22 heures 16 sec
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 22 heures 44 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 23 heures 16 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Jackie Kennedy : l'instant tragique où la Première dame voit la dernière expression sur le visage de JFK

Publié le 26 février 2017
Dallas, vendredi 22 novembre 1963, 12h30 : le monde de Jackie Kennedy s'effondre. A ses côtés dans la voiture présidentielle, le président vient d'être abattu. Vers 14 heures, un suspect, Lee Harvey Oswald, 24 ans, est arrêté dans une salle de cinéma. A 14 h 38, Lyndon B Johnson prête serment à bord de l'avion Air Force one, juste avant qu'il décolle. Jackie aurait pu être laminée. Au lieu de cela, elle tient bon, avec un objectif : faire entrer son mari dans la légende. Mais le temps est compté. Jusqu'aux funérailles, elle n'a que quatre jours pour tout orchestrer et donner au monde une leçon de dignité. Si le deuil sied à la First Lady, c'est que, tout à la fois, elle lutte contre son chagrin, console ses enfants et tente de garder foi en l'Homme. Rédigé à partir notamment d'interviews qu'elle a données, ce portrait est celui d'une femme qui se bat. Une épreuve dont Jackie conservera néanmoins des séquelles à vie. (Extrait de "Jackie, les 4 jours qui ont changé sa vie", de Maud Guillaumin, publié aux éditions de l’Archipel, 2/2)
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maud Guillaumin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dallas, vendredi 22 novembre 1963, 12h30 : le monde de Jackie Kennedy s'effondre. A ses côtés dans la voiture présidentielle, le président vient d'être abattu. Vers 14 heures, un suspect, Lee Harvey Oswald, 24 ans, est arrêté dans une salle de cinéma. A 14 h 38, Lyndon B Johnson prête serment à bord de l'avion Air Force one, juste avant qu'il décolle. Jackie aurait pu être laminée. Au lieu de cela, elle tient bon, avec un objectif : faire entrer son mari dans la légende. Mais le temps est compté. Jusqu'aux funérailles, elle n'a que quatre jours pour tout orchestrer et donner au monde une leçon de dignité. Si le deuil sied à la First Lady, c'est que, tout à la fois, elle lutte contre son chagrin, console ses enfants et tente de garder foi en l'Homme. Rédigé à partir notamment d'interviews qu'elle a données, ce portrait est celui d'une femme qui se bat. Une épreuve dont Jackie conservera néanmoins des séquelles à vie. (Extrait de "Jackie, les 4 jours qui ont changé sa vie", de Maud Guillaumin, publié aux éditions de l’Archipel, 2/2)

Il est 12 h 30. Le cortège roule au pas devant le Texas School Book Depository Building à l’angle de Houston Street et Elm Street. Un bâtiment que Jackie, assise de l’autre côté de la voiture, ne voit pas. Son regard est tourné vers la gauche, légèrement de dos par rapport à John, lorsqu’elle entend soudain des bruits de pétard sur sa droite. À cet instant, la First Lady se tourne machinalement vers l’intérieur de la voiture.

Elle aperçoit le gouverneur Connally attraper violemment son bras, le visage contracté par la douleur, et l’entend crier : — No, no, no-no-no. Dans le même mouvement, son regard brouillé se tourne vers John. Son esprit se focalise sur un immeuble gris-bleu un peu plus loin. Le sourire qui illumine son visage disparaît. Naturellement, elle se penche vers son mari qui vient de porter subitement ses deux mains à son cou, paralysé. — Oh noooo, crie-t-elle horrifiée. Comme Jackie, peu de spectateurs comprennent ce qui vient d’arriver. Comme Jackie, c’est la stupeur qui semble figer les témoins sur place. Seuls les gardes du corps de la Cadillac noire derrière le véhicule des Kennedy prennent immédiatement conscience qu’il se passe quelque chose de grave. Debout sur le marchepied, Clint Hill, le bodyguard de Jackie, bondit au sol et court vers la Lincoln. Pas de doute, il s’agit d’un coup de feu qui vient d’en haut, derrière lui. D’un immeuble où son œil averti vient de se poser, sans rien remarquer d’anormal. Le Texas School Book Depository Building. En sprintant vers la voiture, Hill dirige ses yeux vers le bâtiment et son regard tombe sur le président se tenant la gorge. À ce moment précis, Jackie agrippe de ses mains gantées de blanc le bras gauche de John et sa tête se rapproche de celle de son mari pour tenter de lui parler. Une deuxième détonation retentit. Malgré son expérience, l’agent Hill ne l’entend même pas.

Ahuri, il voit une partie du crâne du président exploser à quelques mètres de lui. En un dixième de seconde, Jackie voit elle aussi ce morceau de crâne s’envoler. Poussé par l’impact de la balle, le visage de JFK se tourne vers Jackie. Les yeux de la première dame, à cet instant tragique, ont juste le temps d’apercevoir la dernière expression du président. Juste le temps de capter cet instant de vie. L’instant d’après, c’est l’instinct de survie qui prend le dessus. Jackie se jette en hurlant à l’arrière de la limousine. Un geste désespéré alors que l’agent Bill Greer, le chauffeur de la Lincoln, appuie sur l’accélérateur pour fuir au plus vite. Sur le bord de la route, les spectateurs réalisent que ce sont des coups de feu. Beaucoup ont vu la tête du président voler en éclats. Instinctivement, ils se jettent au sol sur la pelouse de Dealy Plaza. Certains prennent la fuite. C’est la panique générale. À quatre pattes en équilibre sur le coffre de la voiture, Jackie s’agrippe à la taule blindée pour ramper hors de cet engin de mort, en hurlant. À cet instant précis, Clint Hill parvient à se propulser sur le pare-chocs. — John, que t’ont-ils fait ? crie-t-elle.

Extrait de "Jackie, les 4 jours qui ont changé sa vie", de Maud Guillaumin, publié aux éditions de l’Archipel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

02.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

05.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 26/02/2017 - 19:31
Le véritable instant magique
C’est quand Marylin Monroe s’est pris la purée présidentielle sur le nez.
Ganesha
- 26/02/2017 - 11:25
Mystère Kennedy
Si l'on tient compte d'un principe simple et élémentaire, cet article résout complètement et définitivement le ''mystère Kennedy'' ! Lorsqu'une balle de fusil pénètre un crane humain, elle provoque un petit trou rouge à l'entrée : il y a au moins un film policier chaque soir sur une ou plusieurs chaines. Le maquillage est simple à réaliser, ce qui serait beaucoup plus compliqué ce serait de montrer les énormes dégâts qu'elle provoque à sa sortie. La première balle, celle d'Oswald, n'a fait qu'effleurer le cou de Kennedy et a fini dans le bras du gouverneur. Si la deuxième avait aussi été tirée par derrière, Jackie aurait vu le visage de son mari littéralement ''exploser'' devant elle. Mais non, elle est allée récupérer sa calotte crânienne sur le coffre de la voiture ! Les tirs suivants ont été réalisés par un ''peloton d'exécution'' d'hommes placés de face, depuis le pont de chemin de fer.