En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

03.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

04.

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

05.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

06.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 1 min 29 sec
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 1 heure 5 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 3 heures 53 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 5 heures 21 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 6 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 17 heures 23 min
pépites > Histoire
Mémoire
Japon : commémorations à Hiroshima, 75 ans après la première bombe atomique de l’histoire
il y a 18 heures 32 min
light > Science
Peau robotique
Inspirés par Star Wars, des scientifiques ont créé une peau artificielle révolutionnaire
il y a 19 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 21 heures 33 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 41 min 38 sec
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 4 heures 10 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 5 heures 3 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 16 heures 58 min
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 17 heures 41 min
pépites > Faits divers
Centre-ville du Havre
Fin de la prise d'otages dans une agence bancaire du Havre
il y a 19 heures 8 min
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 20 heures 48 min
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 22 heures 7 min
© Capture d'écran / Direct 8
© Capture d'écran / Direct 8
Entretien

Gilles-William Goldnadel : “Je ne vois pas pourquoi Marine Le Pen et Monsieur Mélenchon ne seraient pas invités au dîner du Crif alors que Monsieur Hamon l’est”

Publié le 24 février 2017
A l'occasion du dîner annuel du Crif survenu ce mercredi, Gilles-William Goldnadel nous fait part de ses inquiétudes quant à ce qu'il juge être une "hémiplégie intellectuelle et morale d'une partie du Crif, extrêmement sévère envers le Front National et extrêmement indulgente envers l'extrême gauche".
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion du dîner annuel du Crif survenu ce mercredi, Gilles-William Goldnadel nous fait part de ses inquiétudes quant à ce qu'il juge être une "hémiplégie intellectuelle et morale d'une partie du Crif, extrêmement sévère envers le Front National et extrêmement indulgente envers l'extrême gauche".

Atlantico : Quel regard portez-vous sur le diner organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) et sur la liste des invités politiques ? Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Yannick Jadot n'ont apparemment pas reçus leur carton d'invitation…

Gilles-William Goldnadel : Mes positions sont bien connues : cela fait trente ans qu'au sein même du Conseil et même à l'extérieur, j'ai critiqué ouvertement l'hémiplégie intellectuelle et morale d'une partie du Crif qui est extrêmement sévère envers le Front National et extrêmement indulgente envers l'extrême gauche. Ce qui a amené à des conséquences tragiques tant pour la communauté nationale que pour la communauté juive.

Dans mes pires cauchemars, je ne pensais pas qu'après les attentats, la communauté juive se croit encore à la mi-temps des années1980. J'ai protesté et je ne comprends pas que le Crif ait condamné une rencontre entre une organisation juive et mon confrère Gilbert Collard, alors que deux jours après était annoncée une rencontre courtoise entre le président du Crif et Monsieur Hamon qui est, pour moi, le symbole même de l'islamo gauchisme.

J'observe un léger progrès cependant puisque le Crif ne se contente plus de ne pas inviter Madame Le Pen : il n'invite pas non plus Monsieur Jean-Luc Mélenchon. Il semble quand même guérir un peu de cette hémiplégie intellectuelle et politique. Mais il faudra m'expliquer le traitement de faveur dont bénéfice Monsieur Hamon.

Sur le terrain de la détestation d'Israël, de la facilité par rapport au boycote d'Israël, de l'islamo-gauchisme et de la faiblesse particulière à l'égard du sexisme des islamistes, et du clientélisme dans les banlieues, Benoit Hamon n'a rien à envier, bien au contraire, à Monsieur Mélenchon.

Il ne me parait pas possible, d'une part, de ne pas voir les évolutions, même très imparfaites, du Front national, et d'autre part de ne pas voir l'involution catastrophique d'une partie du Parti socialiste malheureusement incarné par Monsieur Hamon. J'aurai préféré qu'on invite tout le monde, mais quitte à être chiche en matière d'invitation, je ne vois pas pourquoi Marine Le Pen et Monsieur Mélenchon ne seraient pas invités et Monsieur Hamon aurait le droit à une entrée, un plat de résistance et un dessert. 

Quels sont les enjeux pour le Crif aujourd'hui d'organiser ce dîner ? 

Cette politique du Crif a abouti à ce qu'il disparaisse pratiquement des écrans radars médiatiques sauf une fois l'an dans le cadre de son diner mondain, et d'une certaine manière, à ce que pratiquement la communauté juive française disparaisse de la carte politique.

En raison notamment des mauvais guides qu'a eu la communauté juive depuis trente ans, des montées de l'immigrationisme, de l'immigration clandestine islamique, de l'antisionisme radical véhiculé par les islamistes, la communauté juive de France est désemparée. De nombreux juifs ont quitté la France ! SI on veut sauver cette communauté en grand danger, tant sur le plan physique, démographique et politique, encore faut-il voir la réalité en face. La réalité du danger, c'est avant tout, et qu'on le veuille ou non, l'islamo gauchisme. Lorsque j'entends le président du Crif dire qu'au deuxième tour "ce sera tout sauf Madame Le Pen", je pense qu'il n'a pas compris que nous sommes en 2017 et je ne vois pas ce qui fonderait sa préférence à l'égard de Monsieur Hamon ou de Monsieur Mélenchon. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 23/02/2017 - 17:50
Le Crif est une association politique
Les choses se normalisent tranquillement entre la communauté juive et le FN, d'autant qu'il y a déjà des juifs au parti (*) et que de plus en plus de juifs considèrent considèrent que le FN peut être le mieux à même de faire descendre l'anti-sémitisme en s'attaquant bille en tête à ceux qui le profèrent et en réduisant par la même occasion l'insécurité que les deux partis de gouvernement ont laissé s'installer s'ils ne l'ont pas favorisé par bêtise.
Des contacts ont lieu avec la conférence des juifs de France et amis d'Israel, avec une réunion à laquelle participait Louis Aliot (dont la mère est juive de Bab el Oued) et M° Collard qui n'est pas considéré comme un antisémité forcené ;-))
Bref, chi va piano va sano è lontano. Maintenant les états d'âme du CRIF et du B'nai Brith ...
(* "des juifs au parti" - il y en avait dans le vieux FN, mais du genre atypique, plutôt baroudeurs de la seconde guerre mondiale, de l'indochine et de l'Algérie, la figure de ces juifs, Hemmerdinger, avait fait l'OAS. Ils auraient été israeliens, ils auraient plutôt été dans le groupe Stern. Il y avait aussi les séfarades très engagés, dont l'ancien redacteur en chef du Minute de la grande époque.
tiopere 1
- 23/02/2017 - 17:45
d'ou proviennent les fonds ?
le cout de ces invitations est énorme et je me demande ou le CRIF trouve les fonds nécessaires pour les réaliser . Certes , ils auraient été mieux employés a aider des familles en difficulté , pas forcément juives car le plus difficile aurait été de faire admettre a ces dernières qu'elles étaient dans le besoin , bien que la population juive soit aussi atteinte par la crise et le chomage que le reste de la population française .
tiopere 1
- 23/02/2017 - 17:02
inviter Marine
c'est une faute grave de ne pas avoir invité Marine et tout a fait paradoxal puisque Hamon qui est un lèche babouche patenté était présent a ce diner . Il faut admettre que le FN de 2017 n'est plus celui de JMLP et qu'il constitue un parti comme un autre avec , un programme aussi délirant que les partis de Hamon et Mélanchon .