En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 11 heures 43 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 14 heures 59 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 16 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 18 heures 17 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 18 heures 50 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 20 heures 7 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 22 heures 14 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 22 heures 24 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 23 heures 11 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 13 heures 12 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 15 heures 49 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 17 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 18 heures 28 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 19 heures 37 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 5 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 22 heures 38 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 22 heures 56 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 23 heures 20 min
© FRANCK PENNANT / AFP
© FRANCK PENNANT / AFP
Front républicain

Présidentielle 2017, la question qui fâche : au-delà de la progression du FN, combien y-a-t-il de Français (encore) prêts à voter contre l’élection de Marine Le Pen quel que soit le candidat qui l’affronte ?

Publié le 17 février 2017
Nous en sommes à peu près certains, Marine Le Pen sera au second tour de la présidentielle contre un Emmanuel Macron ou François Fillon. Mais est-ce que les reports de voix seront aussi évident qu'il ne l'avait été en 2002 dans le duel Chirac-Le Pen ?
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous en sommes à peu près certains, Marine Le Pen sera au second tour de la présidentielle contre un Emmanuel Macron ou François Fillon. Mais est-ce que les reports de voix seront aussi évident qu'il ne l'avait été en 2002 dans le duel Chirac-Le Pen ?

Atlantico : En ce mois de février, l'intégralité des sondages publiés laissent entrevoir la présence de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, en face à face contre Emmanuel Macron ou François Fillon. Alors que l'élection de 2002 avait été l'occasion d'une forte mobilisation dans le sens d'un Front Républicain, quels sont les changements à attendre sur ce point ? Le Front Républicain est-il encore à l'ordre du jour ? 

Jean-Daniel Levy : Le front républicain ne marche plus en matière de sémantique. Marine Le Pen incarne dans une certaine mesure la République parce qu'elle parle de laïcité, de légalité, de solidarité. Elle ne donne pas l'impression de s'opposer à la République. On lui reconnait d'ailleurs l'emploi de termes qui sont républicains et non plus antirépublicains. 

Il y a encore des réflexes qui existent cependant. On a pu le voir lors de précédentes élections comme lors des régionales ou des départementales ou elle n'est pas parvenue à s'imposer dans un duel direct mais a réussi des scores qui sont de plus en plus importants lors des seconds tours. Les reports de votes sont issus d'électorats qui ne se sont soit, pas déplacés au premier tour ou alors qui ont voté pour elle au deuxième tour. Cela a été le cas dans la circonscription de Xavier Bertrand, dans celle de Gérald Darmanin, mais aussi lors des dernières élections régionales en Nord Pas-de-Calais-Picardie ou Marine Le Pen a progressé de plus de cent mille voix, Marion Maréchal Le Pen de plus de soixante mille voix et Florian Philippot de plus de cent cinquante mille voix. A chaque fois, il y a eu des plafonds qui ont fait qu'elle n'est pas parvenue à dépasser le seuil des cinquante pourcent au deuxième tour pour être élue. 

Toutefois, on peut constater une vraie progression du Front National. Aujourd'hui, elle s'articule dans une période ou le regard sur Marine Le Pen est beaucoup plus apaisé. Les électeurs de gauche en parlent de façon beaucoup plus distanciée qu'avant et les électeurs de droite sont beaucoup plus attirés par le discours de Marine Le Pen comme c'était le cas lors de l'émission politique sur France 2. 

Alors que les électeurs de Marine Le Pen semblent être fortement mobilisés, l'enjeu du second tour de la Présidentielle a-t-il plus à voir avec la capacité de mobilisation de ses opposants plutôt que dans l'élargissement du socle électoral de Marine Le Pen ? 

Il est beaucoup trop tôt pour le dire. On ne sait pas encore sur quelle thématique cette élection se jouera. Emmanuel Macron, François Fillon ou Jean-Luc Mélenchon et même Benoit Hamon sont de possibles adversaires. On ne peut exclure aucune hypothèse aujourd'hui. La nature changera selon l'électorat qui sera confronté à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. Il y a cet environnement à prendre en compte parce que l'effet ne sera pas le même que l'on soit confronté une personne de gauche, du centre ou de droite. Les électeurs de gauche se mobilisent beaucoup plus pour un candidat de droite et un électeur de droite en faveur d'un candidat de la gauche. Le troisième aspect important, c'est que cette situation fait que le débat peut ne pas être qu'un débat gauche-droite. Le débat peut ne pas porter seulement entre d'un côté, Marine Le Pen pour le Front National et de l'autre, le camp Républicain ou un autre camp. Le débat peut aussi porter sur qui est en faveur de la protection et qui est plutôt en faveur d'une forme de libéralisme. Ce débat est de nature à faire bouger les lignes avec un électorat qui n'est pas enthousiasmé par Marine Le Pen mais peut être effrayé par des propos tenus par François Fillon en matière sécurité sociale d'un côté et par Emmanuel Macron en matière de liberté individuelle de l'autre.  

Entre un Emmanuel Macron partisan de "l'ouverture", et un François Fillon bien plus nuancé sur ce point, quel candidat pourrait être le plus à même de battre Marine le Pen au second tour ? Paradoxalement, et à rebours des derniers sondages, le positionnement d'Emmannuel Macron, se révélant toujours plus favorable à cette notion "d'ouverture sur le monde' (21% des français y sont favorables) n'est-il pas théoriquement le plus fragile pour un second tour ?

Aujourd'hui, Emmanuel Macron paraît comme le plus rassembleur au second tour que ne peut l'être François Fillon. Mais nous sommes encore dans un moment ou la campagne n'a pas clairement commencé et ou les enjeux ne sont pas clairement perçus. On a des réponses de "sondages" mais pas encore des réponses qui sont liées à des dynamiques électorales issues du premier tour. 

Emmanuel Macron n'est pas forcément le plus fragile pour un second tour. En effet, il y a cet élément d'ouverture sur le monde, mais François Fillon a pris position sur une partie des systèmes de solidarité qui déstabilise une partie de son électorat et notamment chez les catégories populaires. Le résultat n'est pas assuré. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (51)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 17/02/2017 - 14:29
un essai de sondage ????
Vous verrez bien qu'elle sera très très haute, et au premier tour...
kronfi
- 17/02/2017 - 13:24
je pense qu'il est plus facile pour le FN
de ne pas gagner la presidentielle et gagner les legislatives a suivre.
dans 180 circonscriptions le FN arrive en tete et je vois mal les LR et ou les socialistes disparaitre du champ politique dans certaines regions NORD EST et SUD ... Avec un groupe de plus de 80 deputes ce qui est jouable, ca peut faire mal a l'assemblee.... et certaines reformes de droite ou de gauche,devront passer par les fourches caudines du FN
Si MLP est elue ce sera le bordel en France... Mais si il (le FN) a un vrai pouvoir de nuisance a l'AN ca changera tout.... et les autres seront obliges de se plier a son dictat politique.
thymthym711
- 17/02/2017 - 13:22
Front républicain
Le Front Républicain n'a qu'une raison d'être : maintenir au pouvoir ceux qui, depuis des décennies, ont tiré la France vers le bas, porté la dette à 2200 milliards et le chômage à environ 6 millions de personnes et si mal reçu des étrangers en si grand nombre qu'on pourrait penser que le résultat est l'installation d'un peuple autre dans le peuple ancien.
Voter pour un candidat uniquement parce qu'en face il y aurait le Front National n'a aucun sens. Il est grand temps de donner au vote blanc sa vraie valeur : qu'il soit comptabilisé comme le vote pour tel ou tel candidat. Au second tout on devrait exiger 50% des voix, votes blancs compris, pour être élu.