En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 10 heures 10 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 11 heures 6 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 15 heures 33 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 16 heures 56 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 18 heures 46 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 19 heures 23 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 10 heures 41 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 12 heures 9 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 12 heures 59 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 15 heures 26 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 18 heures 10 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 19 heures 10 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 19 heures 29 min
© AFP
© AFP
Mélange des genres

L'union de la gauche est un combat... et le bras de fer Hamon Mélenchon fait rage

Publié le 17 février 2017
A gauche, l'idée d'une alliance semble séduire quelques sympathisants et s’avérerait statistiquement intéressante pour permettre une qualification au second tour. Reste à savoir qui laisserait sa place, et quels sont les risques.
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maud Guillaumin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A gauche, l'idée d'une alliance semble séduire quelques sympathisants et s’avérerait statistiquement intéressante pour permettre une qualification au second tour. Reste à savoir qui laisserait sa place, et quels sont les risques.

Atlantico : En cas d'alliance entre Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon, qui serait le plus susceptible de renoncer à sa candidature ?

Maud Guillaumin : Sachant que Benoit Hamon est le gagnant de la primaire de la gauche avec de très nombreux électeurs, que c'est le fruit de longues tractations, qu'il a réussi à s'entendre avec les Aubristes, certains de chez Valls et du côté d'Arnaud Montebourg, je ne vois pas comment il pourrait dire, "je me désiste derrière Jean-Luc Mélenchon". Ce n'est pas possible.  Il ne faut pas oublier que pour la gauche Jean-Luc Mélenchon est celui qui a quitté et dénigre le parti. Si Benoit Hamon tend la main au candidat de la France Insoumise ce sera derrière le PS leader. 

Quant à Jean-Luc Mélenchon, on a récemment pu voir que, selon lui, Benoit Hamon le singeait Il a récemment déclaré : "Il y a beaucoup de posture dans tout ça. Ça, ça sent quand même la combine". Je ne pense pas qu'il soit prêt à se retirer. D'ailleurs je pense que ni l'un ni l'autre ne se retirera malgré la demande de Yannick Jadot. Qu'il y ait des accords sur une éventualité de gouvernement commun au second tour en revanche je pense que c'est possible. 

Statistiquement parlent on peut aussi se demander si cette alliance ne serait pas la seule chance de la gauche d'accéder au second tour des élections. Les regrets de 2002 retentissent encore aujourd'hui. Mais cette alliance ne sauverait pas la gauche pour autant. Il est encore trop tôt pour le dire. Nous vivons une présidentielle très atypique. 

 

Quelles conséquences pour la gauche si une telle alliance venait à se créer? 

Maud Guillaumin : Cela signifierait une gauche encore plus à gauche qu'elle ne l'est actuellement. Et est-ce ce que veulent vraiment les militants PS et ceux qui ont voté à la primaire ? Je ne crois pas. Certes ils ont élu Benoit Hamon, plus à gauche que ses concurrents, mais de là à franchir le pas et rejoindre Jean-Luc Mélenchon, plus virulent dans ses propos j'en doute. C'est un premier risque. 

L'autre risque c'est que beaucoup de gens au sein du Parti Socialiste se disent que Benoit Hamon est déjà trop à gauche (Benoit Cazeneuve par exemple a accepté de le soutenir parce qu'il était l'élu de la primaire) donc aller plus loin c'est improbable. Ça pourrait être des voix et des ralliements supplémentaires à Emmanuel Macron. 

Jean Luc Mélenchon se mettrait en grand danger s'il acceptait cette alliance. Le PS représente tout ce qu'il a critiqué pendant cinq ans ! Il y perdrait beaucoup. Je serai très étonnée qu'il s'allie à cette gauche qu'il juge trop libérale. Même si Benoit Hamon a certes un programme plus proche du sien, il reste un ancien ministre de François Hollande et ça le candidat de la France insoumise ne l'oublie pas. 

Quels effets auraient une telle alliance sur la candidature globale ? Quelles sont les déperditions probables avec une fusion ?  L'addition des candidats permet-elle vraiment une addition des électeurs ? 

Tout dépend de l'alliance.  S'il s'agit d'un ralliement de Mélenchon à  Benoit Hamon, cela permettrait au PS d'engranger beaucoup plus de vote puisqu'ils auraient les voix du Front de Gauche en plus.

Si jamais au contraire c'était Benoit Hamon qui se joignait à Jean-Luc Mélenchon, ce qui parait peu probable, il y aurait plus de déperditions de voix estimant que Mélenchon n'est pas leur candidat. Il faut bien comprendre que le Parti Socialiste est comme une famille, il y a une idéologie très forte. Le départ de Mélenchon a été perçu comme une trahison. Oui on peut revenir dans une famille, mais dans ce cas-là ce sera à lui de le faire et non à Benoit Hamon. Donc une bonne partie des électeurs du Parti Socialiste partiraient, dépités certes, chez Emmanuel Macron. 

Quant à l'attitude des électeurs de la France Insoumise en revanche c'est plus délicat. Ils seront incapables de voter pour Emmanuel Macron. Il s'agit de deux visions totalement différentes du monde de l'économie et de ce que la France doit être demain. Je pense qu'ils s'orienteraient vers la candidate de Lutte Ouvrière Nathalie Arthaud ou vers le Front National. Car il ne faut pas oublier que la force de Mélenchon aujourd'hui, et il le dit lui-même, c'est qu'il est le seul rempart au Front National. Il retient à bout de bras des électeurs susceptibles d'aller vers Marine Le Pen. Il y a beaucoup de points communs dans leur programme (au niveau de l'économie, de la défense des travailleurs). Beaucoup des anciens électeurs du Parti Communiste votent Front National aujourd'hui. 

 
 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Michèle Plahiers
- 15/02/2017 - 10:31
Mélenchon le protectionnisme à demi....
Pour lutter contre le travail des enfants, le commerce mondial, il faut prendre le problème à la racine: la GPA, le don de sperme anonyme,.... Comment se situe la gauche face à ces questions cruciales.
Anouman
- 14/02/2017 - 19:20
Union
Pas certain que le PS ait envie d'aller au deuxième tour.
joseph jean
- 14/02/2017 - 12:39
la place a
Melenchon serais a mon avis le plus legitime pour representer la vraie gauche , compte tenue des promesses , non realises , Hamon nous a joué le frondeur mais n'a jamais quitté L' appareil .Donc en place a une autre voie ,