En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 45 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 10 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 11 heures 35 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 14 heures 54 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 16 heures 39 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 9 heures 29 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 10 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 11 heures 32 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 13 heures 19 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 14 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 15 heures 34 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 16 heures 20 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 16 heures 27 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 16 heures 45 min
© Reuters
© Reuters
Choses vues et entendues

Bobigny : Et vous croyez que c'est pour Théo qu'ont retenti quelques "Allah Akbar" ?

Publié le 13 février 2017
Ils sont révoltés ? Indignés ? Non ils sont en guerre !
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils sont révoltés ? Indignés ? Non ils sont en guerre !

Il y a eu, tout le monde le sait, des émeutes d'une extrême violence à Bobigny. Théoriquement c'était pour protester contre l'interpellation brutale de Théo. Ce dernier, tout le monde le sait également,  est un héros national. François Hollande s'est rendu à son chevet et Cazeneuve a rendu hommage à sa dignité et à sa grandeur d'âme. Théo, mais ça on le sait moins, s'était jeté sur les policiers qui cherchaient à interpeller un de ses camarades…

Pour Théo donc la banlieue s'enflamme. Vraiment pour Théo ? Ils crient "justice pour Théo" mais derrière ces mots on devine un énorme "nique la France!". A Bobigny au plus fort des émeutes on a entendu des "Allah Akbar". Nous ne contesterons pas ici l'idée comme quoi Allah serait grand. N'ayant jamais suivi son enseignement nous lui accordons cette présomption de grandeur.

Mais nous savons tous qu'Allah Akbar" est un cri de guerre. Quand les tortionnaires de l'Etat Islamique égorgent leurs prisonniers c'est ce qu'ils crient. C'est aussi ce que crient un peu partout dans le monde arabo musulman les foules fanatisées qui réclament la mort pour les blasphémateurs. C'est ce qu'ont hurlé les assassins du père Hamel.

Crier "Allah Akbar!" à Bobigny a un sens. Ça veut dire "on vous haït". Ça veut dire "vous êtes tous des kouffars". Théo n'est qu'un prétexte. On haït les flics. On hait les pompiers. On hait les urgentistes. On hait les écoles, les bibliothèques, les bureaux de poste. Tous les symboles de l'Etat français vomi et détesté.

Dans les chapelles sociologisantes où s'élabore l'idéologie compassionnelle dominante on analyse doctement nos méfaits et nos crimes afin de comprendre pourquoi tant de jeunes gens, par ailleurs charmants, nous détestent autant. Notre faute est grande, nos errements sont innombrables et  nous devons expier. Quelques voitures cramées, quelques magasins dévastés, quelques flics brûlés… Ce n'est pas bien grave. Car comme dirait Christiane Taubira, qu'il est toujours agréable de citer, nous cassons du "bamboula" et du "bougnoul".

Les "Allah Akbar !" de Bobigny devraient donner à réfléchir. Ils résonnent comme une proclamation identitaire. "Voilà ce que nous sommes et ce que vous n'êtes pas, vous autres mécréants". Ils constituent le point d'orgue d'une déclaration de guerre qui, d'émeutes en émeutes, montre sa rage et sa détermination. Les voyous de Bobigny nous disent : "c'est nous ou vous !". Pour que Houellebecq soit mauvais prophète, et que la soumission annoncée par lui ne s'accomplisse pas, il est encore temps que nous répondions aux "Allah Akbar" par un "ce sera nous"! 

Émeutes de #Bobigny
Meme #AllahAkbar est dans la manif pic.twitter.com/9P08UBnzOx

— Maxime (@immoboum) 12 février 2017
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 14/02/2017 - 14:37
C'est la lutte finale
Normalement, le socialisme "classique" ou archaïque est une théorie défendant et valorisant le prolétariat, c'est à dire une nouvelle classe de travailleurs de l'industrie apparue au XIX° siècle. C'est ce qui a fait sa force.
La moyennisation de la société fait que le prolétariat français d'origine s'amenuise en s'embourgoisant, le socialisme survivant grâce aux habitudes et aux traditions familiales. C'est d'ailleurs pourquoi il y a des régions socialistes et d'autres qui ne le sont pas ou ne l'ont jamais été.
Les socialistes ont donc été rechercher un prolétariat de substituton et l'ont trouvé chez les immigrés d'abord européens puis de plus en plus extra-européen c'est à dire, compte tenu de la géographie, venu du Maghreb musulman et maintenant de l'Afrique noire musulmane, c'est à dire de peuples appartenant à une civilisation différente et difficilement assimilable. Difficilement ne veut pas dire impossible mais il faut le vouloir.
Les socialistes actuels, experts en politiquement correct, ne l'ont pas voulu, ils ont donc laissé se constituer des "médinas" étrangères sur notre territoire. Ils ont créé un Golem qui leur fait peur et qu'ils essaient d'amadouer.
alainb
- 14/02/2017 - 12:08
Mais au juste, ce Theodore
a t'il déjà un cassier judiciaire ??
cloette
- 14/02/2017 - 09:31
La soumission est là
On est à la frontère. Mes observations sont des observations de terrain d'une citoyenne quelconque qui n'est pas ni sociologue ni ethnologue, La transformation du "paysage" s'est faite en deux décennie de façon accélérée pour ne pas dire exponentielle, Point de non retour ? C'est la question , Je pense que oui, on y est la ligne est franchie .