En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 7 min 31 sec
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 40 min 11 sec
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 1 heure 7 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 2 heures 2 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 2 heures 13 min
pépite vidéo > Media
Scène surréaliste
Emeutes à Minneapolis : des journalistes de CNN ont été arrêtés en plein direct
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le vieil homme qui vendait du thé. Excentricité et retrait du monde dans le Japon du XVIIIe siècle" de François Lachaud : le confinement volontaire d’un sage japonais, plein de surprises et de poésie

il y a 17 heures 43 min
pépites > Politique
Lyon
Elections municipales : LREM retire son investiture à Gérard Collomb
il y a 18 heures 36 min
Embellie pour le commerce
Les Galeries Lafayette à Paris vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 30 mai
il y a 19 heures 37 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 16 min 48 sec
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 53 min 28 sec
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 1 heure 22 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 2 heures 12 min
pépites > International
Vers une nouvelle guerre froide ?
Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé
il y a 14 heures 11 min
pépite vidéo > Insolite
Visage humain
Covid-19 : une entreprise indienne propose des masques avec la photo du visage des clients
il y a 15 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Moura, la mémoire incendiée" d'Alexandra Lapierre : épique, palpitant, et romanesque en diable

il y a 18 heures 3 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les couleurs éclatent et quand les sportives rayonnent : c’est l’actualité des montres en mode prairial
il y a 19 heures 9 min
pépites > Justice
Secret des sources
Affaire Geneviève Legay : suspension à Nice d'un policier soupçonné d'avoir renseigné Mediapart
il y a 20 heures 19 min
© News-Assurance
© News-Assurance
Cohérence

Virage sur le RSI : Emmanuel Macron se range finalement à la vision mortifère de la technocratie française

Publié le 12 février 2017
Emmanuel Macron propose de fondre le régime social des indépendants (RSI) dans le régime général de la sécurité sociale. Mais sa vision de la protection sociale manque de cohérence.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron propose de fondre le régime social des indépendants (RSI) dans le régime général de la sécurité sociale. Mais sa vision de la protection sociale manque de cohérence.

Depuis 2015, Emmanuel Macron propose de fondre le régime social des indépendants (RSI) dans le régime général de la sécurité sociale. Cette idée folle (qui compte un certain nombre de partisans, notamment parmi les candidats à la présidentielle) est un démenti puissant à toutes les promesses (non chiffrées et non détaillées) qu’Emmanuel Macron a faites jusqu’ici sur la protection sociale. Il est temps que celui qui se présente volontiers comme le candidat des entrepreneurs jette le masque et revienne à la cohérence de ses propositions.

La fusion du RSI avec le régime général posera un problème juridique

Expliquons d’abord clairement pourquoi la fusion du RSI avec le régime général sera compliquée à défendre.

Par nature, la sécurité sociale est un dispositif conçu pour les salariés, et financé d’ordinairement conjointement (dans des proportions diverses) par les salariés et leur employeur. C’est notamment ce que prévoit ou suggère la convention n°102 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT)

Intégrer dans un système de ce type les employeurs eux-mêmes posera un problème d’égalité de traitement. On voit mal en effet comment calculer la juste contribution de l’employeur à sa propre protection. Sauf à expliquer clairement que la sécurité sociale est un système de solidarité où la cotisation est indépendante du risque… mais dans ce cas, il faudra tenir des capacités contributives de chacun et reconnaître que le financement se fait par l’impôt et non par une cotisation. On souhaite bon amusement à celui qui mettra le doigt dans cette toile d’araignée: la poudrière risque bien d’exploser ce jour-là.

L’assimilation des entrepreneurs aux salariés est un suicide

Autre problème: l’absorption des entrepreneurs par le régime des salariés finira de décourager les premiers, et constituera un nouvel impôt au bénéfice des seconds. Les entrepreneurs sont en effet moins malades et partent moins à la retraite que les salariés. Intégrer les entrepreneurs dans le régime général signifie donc, purement et simplement, une augmentation brutale et injustifiée de cotisations pour les entrepreneurs, et un transfert de ce surplus vers des salariés déjà fortement subventionnés par leur employeur.

Tout ceci s’appuiera sur une fonction: le besoin de protection serait le même entre des gens qui louent leur force de travail à un patron et les patrons eux-mêmes.

Ah! le grand rêve soviétique de la dékoulakisation enfin réalisé en France!

Les entrepreneurs ne veulent pas supprimer le RSI, ils veulent supprimer son monopole

La suppression du RSI n’a jamais été demandée par les entrepreneurs. Ce qu’ils souhaitent simplement, c’est la fin de son monopole. Ce que souhaitent les entrepreneurs, c’est pouvoir adhérer à la caisse de protection sociale de leur choix, y compris à une caisse étrangère.

De cette façon, ils pourraient rejoindre les plusieurs dizaines de milliers d’entrepreneurs déjà “libérés” qui cotisent parfois pour dix fois moins cher qu’au RSI, dont les frais de fonctionnement sont par ailleurs délirants.

Les entrepreneurs sont sur une ligne “Macron”

Au fond, que demandent les entrepreneurs? qu’on les laisse en paix, et qu’on les laisse choisir leur protection sociale sur une base individuelle.

Qui avait proposé de fonder la protection sociale sur cette idée? Emmanuel Macron, dans son discours de Montpellier, en octobre 2016. Il avait alors déclaré:

«Pour ne laisser personne au bord de la route, la protection sociale doit désormais se fonder sur l’individu.»

Macron, meilleur ennemi idéologique de Macron?

Depuis ce discours d’avant-candidature officielle, Emmanuel Macron a donc effectué un virage à 360° sur un sujet sensible, qui touche à la fibre entrepreneuriale en France. Après avoir promis une réforme structurelle de la protection sociale, très prometteuse, le voici occupé à colmater les brèches du système existant, et même occupé à lui assurer son expansion.

La suppression du RSI et son absorption par le régime général n’est en effet rien d’autre qu’une nouvelle conquête menée par un système de sécurité sociale pourtant coûteux et inefficace.

Cette idée est à rebours de l’intérêt des entrepreneurs.

Macron dans la lignée de la technostructure

Ce faisant, ce ralliement discret mais dangereux d’Emmanuel Macron au tout Sécurité Sociale n’est pas complètement surprenant. Il rejoint ici la longue lignée des membres de la technostructure qui portent l’idéologie du jardin à la française. Cette idéologie est fondée sur une détestation de la “concurrence éparpillée” qui prévalait dans la protection sociale française avant 1941.

Rappelons que, contrairement à la légende dominante à gauche, la sécurité sociale n’est pas une conquête de la Résistance en 1945, mais une invention de la technostructure par conseillers d’Etat interposés, datant de 1940.

Emmanuel Macron rejoint aujourd’hui cette tradition.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

02.

Donald Trump annonce que les Etats-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Réouverture du Puy du Fou : oui mais que pensaient les Chouans des Noirs et des Arabes ?

06.

Pakistan : le témoignage d'un survivant du crash d'un avion de ligne à Karachi

07.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

01.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 24/05/2017 - 21:14
Eh ! Oh ! Les artisans et
Eh ! Oh ! Les artisans et commerçants vous n'avez qu'a faire comme les salariés......... la grève......puis bloquer le pays..puis consigner les cotisations .....................jusqu'à ce que Macrolèon premier vous donne raison.....
Ça ne sert à rien de pleurnicher si vous ne prenez pas les moyens de vous faire entendre........comme toujours en République
En gueulant plus fort que les autres
Anguerrand
- 24/05/2017 - 15:58
Macron un Hollande bis
Il trahit déjà les promesses qu'il annonçait dans sa Campagne electorale, les français ont donc élu un menteur et qui ne connaissait pas le dossier. C'est déjà sa 3 eme reculade, mais il s'en moque, il est élu !
Pragman
- 24/05/2017 - 15:10
Des cotisations (retraite) oui mais sur quelle base ?
Les cotisations du RSI sont calculées sur le bénéfice (BIC ou BNC) des travailleurs indépendants. Or ce bénéfice ne représente en aucun cas la capacité contributive personnelle mais le résultat comptable de l'entreprise. Certaines années par le jeu des déductions de charges investissements et autres lignes comptables, le résultat peut être négatif d'où calcul d'une cotisation minimum productive de peu de droits pour la retraite. Personne n'évoque cet aspect. Il faut une adaptabilité des cotisations retraite aux possibilités concrètes de l'indépendant : il pourrait payer peu ou plus selon les années. Avec un calcul de retraite en points il saurait où il en est sans jamais perdre de vue son avenir de retraité ni sa vie de famille. Car les revenus de l'indépendant sont personnels certes mais conditionnent sa vie quotidienne, familiale et sociale.