En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 57 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 12 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 13 heures 47 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 16 heures 3 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 17 heures 5 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 18 heures 50 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 11 heures 41 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 13 heures 43 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 18 heures 39 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 18 heures 57 min
© ADEM ALTAN / AFP
© ADEM ALTAN / AFP
Erdogan

Turquie : le coup d'Etat civil a réussi

Publié le 13 février 2017
La révision constitutionnelle en Turquie devrait être soumise au référendum le 16 avril. Elle prévoit une hausse considérable des pouvoirs du Président Erdogan qui en aurait encore plus qu'Atatürk en son temps et pourrait être reconduit au pouvoir jusqu'en...2029.
Laurent Leylekian est analyste politique, spécialiste de la Turquie.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Leylekian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Leylekian est analyste politique, spécialiste de la Turquie.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La révision constitutionnelle en Turquie devrait être soumise au référendum le 16 avril. Elle prévoit une hausse considérable des pouvoirs du Président Erdogan qui en aurait encore plus qu'Atatürk en son temps et pourrait être reconduit au pouvoir jusqu'en...2029.

Atlantico : La révision constitutionnelle qui vise à élargir les prérogatives du chef de l'Etat en Turquie devrait être soumise à référendum le 16 avril. Elle prévoit notamment de faire basculer le régime parlementaire actuel vers un régime présidentiel dans lequel le poste de Premier ministre serait supprimé et où l'exécutif pourrait avoir la mainmise sur le judiciaire. Peut-on dire aujourd'hui que cette constitution vise à légitimer la dérive autoritaire de l'Etat Turc ?

Laurent Leylekian : Oui sans aucune doute : le travail de sape engagé voici quinze ans par Erdogan a remarquablement porté ses fruits. Il a dans un premier temps favorisé la renaissance des identités minoritaires pour se concilier les bonnes grâces de l’Occident en donnant l’impression d’une démocratisation de la société. Parallèlement, il s’est appuyé sur la confrérie Gülen pour investir des pans entiers de l’administration, notamment la Justice, l’Education et les médias, pour desserrer l’étau kémaliste et pour se défaire de l’emprise des militaires : ce processus a été plutôt convulsif avec notamment les affaires Ergenekon et Balyoz. Et par la suite – à partir de 2010 environ – il a détruit méthodiquement ceux-là même qui l’avaient soutenu dans son accession au pouvoir : une certaine gauche pro-européenne, les minorités qui s’étaient partiellement réappropriées l’espace public et d’une manière général tous ceux qui ont cru que la peste les délivrerait du choléra.

La gauche radicale turque rassemblée sur le point d’ancrage que constituait le HDP, à forte composante kurde, et les partisans réels ou supposés de Fetullah Gülen constituent les dernières victimes de ce processus. A ce sujet, il y a fort à parier qu’on ne connaîtra pas avant longtemps la vérité sur la tentative de coup d’Etat de juillet 2016 mais les conséquences de cette opération ont été similaires à celles de l’incendie du Reichstag en Allemagne en 1933 : des purges gigantesques qui ont parachevé la création d’un Etat-AKP. Aujourd’hui, il n’existe plus aucun contre-pouvoir en Turquie.

La Turquie est confrontée à de nombreux défis économiques et sociaux en plus d'être traversée par une vague d'attentats sans précédent. Dans ce contexte quelles sont les chances pour que cette réforme soit adoptée par le peuple ?

Je pense que cette réforme sera adoptée sans problème et pour plusieurs raisons : d’une part, il n’existe plus d’alternative politique : le HDP en particulier a été décapité et la plupart de ses dirigeants sont en prison ou en exil. Le MHP – l’extrême-droite turque qui n’a jamais été aussi "laïque" qu’on a bien voulu le dire – et M. Erdogan ont désormais en partage la même vision islamiste et ethno-nationaliste et ont scellé une alliance en vue de ce referendum. Le parti kémaliste (CHP) de Kemal Kiliçdaroglu – qui n’est d’ailleurs guère moins ethno-nationaliste – est quant à lui dans un état de faiblesse inédit. Bref, la démocratie, qui en Turquie n’a jamais été une réalité que pour les Turcs ethniques, ne l’est plus même pour eux.

D’autre part, il faut bien comprendre que la plupart des Turcs ont une vision positive du bilan de M. Erdogan et notamment de son bilan économique. L’Occident avait fait le pari que l’AKP démocratiserait la Turquie et lui a massivement accordé son soutien politique et financier sans montrer trop d’exigences a priori. M. Erdogan en a joué et bien joué en permettant effectivement un impressionnant décollage économique de son pays mais aussi en jouant de politiques clientélistes qui lui ont permis de se concilier les bonnes grâces du petit peuple. Lorsque l’Union européenne s’est inquiétée des régressions démocratiques qui ont accompagné ce développement économique, c’était trop peu et trop tard. A cet égard, l’Union européenne qui a objectivement nourri la bête porte une responsabilité accablante.

Enfin, dans un pays désormais fortement endoctriné, les attentats que vous évoquez sont du pain béni. Ils renforcent la cohésion nationale autour du Chef. Aujourd’hui, bien peu de Turcs – hormis ceux qui sont en prison – mettent en cause le bien-fondé des politiques extérieures menées par le régime que ce soit contre l’Etat islamique ou contre les Kurdes (car les Kurdes sont largement perçus comme un corps étranger à la nation). Les réseaux sociaux donnent un éclairage saisissant de ce phénomène : des crimes qui étaient hier imputés au PKK sont aujourd’hui attribués à Gülen ou réciproquement en fonction des humeurs ou des besoins politiques du Chef. Tout regard critique semble avoir disparu. C’est effrayant.

En supposant que cette nouvelle constitution soit adoptée, que pourrait-il rester de l'opposition (CHP) politique en Turquie ? Avec un Erdogan largement populaire dans l'opinion publique, quelles raisons pourraient mener à court ou moyen terme à une nouvelle révolte au sein du pays ?

Il est difficile de prévoir ce que sera l’évolution du CHP à court-terme. Le parti continue de représenter un bon quart de l’électorat mais il est fragilisé par un positionnement politique daté. Pour le dire clairement, le projet kémaliste a échoué et le CHP reste sans réponse face à la dynamique AKP. Certes, le parti s’est repositionné plus à gauche, en partie en réaction à la dérive droitière de l’AKP, en partie sous l’influence "alévie" de son actuel dirigeant. Mais tout cela ne fait pas un projet d’avenir, surtout au sein d’une société désormais très islamisée. Il me semble donc probable que le CHP dont l’histoire est très liée à celle de l’aventure kémaliste en Turquie emprunte la voie funeste suivie par les "radsocs" en France : celle du déclin.

Plus généralement, il me semble qu’en Turquie, aucune opposition sérieuse ne peut désormais naître hors de l’AKP. A long terme, on peut peut-être imaginer que des barons ambitieux viennent contester le leadership d’un Erdogan vieillissant mais on peut surtout imaginer que l’Etat-AKP se heurte aux vrais défis structurels de la Turquie : vieillissement de la population de Turcs ethniques face à la dynamique démographique kurde, système de protection social archaïque en décalage avec les attentes de la population, ralentissement de la croissance économique lié à la croissance des nouveaux émergents, voire pakistanisation de la société en raison de la trop forte intrication de la Turquie dans les conflits du Proche-Orient.

Bref, à long-terme on peut imaginer beaucoup de choses mais, en attendant, le coup d’Etat civil a réussi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jean-Benoist
- 13/02/2017 - 20:14
Une catastrophe pour
Les Turcs, la démocratie et la laïcité. .Et ce qui est curieux, cest que les médias de la gauchosphère en France cautionnent la posture de cet islamiste et préfèrent regarder du côté de Bachar un president laïc qui proteg6les chrétiens d'orient. ....Beurk
ANALYST85
- 13/02/2017 - 17:33
DE LA DEMOCRATIE A LA MEDIOCRATIE
La débilité de l'électorat n'a pas de frontière. Pierre Boule auteur du fantastique roman" La planète des singes" s'est toujours défendu d'avoir fait la peinture de la société, et pourtant.....