En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

L’enseigne Cultura boycottée par des clients pour son utilisation de l’écriture inclusive

04.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

05.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

06.

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

07.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

01.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled !

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > Politique
#MeToo
Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018
il y a 9 min 37 sec
light > People
Contexte pesant
Michelle Obama confie souffrir d'une "légère dépression"
il y a 1 heure 28 min
pépite vidéo > International
"Le Liban n’est pas seul"
Emmanuel Macron est arrivé au Liban pour coordonner et participer à l’aide internationale
il y a 3 heures 58 min
décryptage > France
A la guerre comme à la guerre

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott !

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Terrorisme
Nouvelle attaque

Afghanistan : Daech à l’offensive

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Europe, relance, dettes... L'Allemagne change de politique, plus pour renforcer son rôle de locomotive que pour plaire aux Européens

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "L’offrande grecque, une aventure de Bernie Gunther" de Philip Kerr, du rififi chez les Grecs !

il y a 19 heures 58 min
pépites > Europe
Revers de la médaille ?
Brexit : les départs des Britanniques vers l’Union européenne auraient augmenté de 30% depuis le référendum
il y a 20 heures 43 min
pépites > International
Port de Beyrouth
Le nitrate d’ammonium, à l’origine des explosions à Beyrouth, était également au cœur de la catastrophe d'AZF à Toulouse
il y a 22 heures 40 min
pépite vidéo > Politique
Bain de foule
Dans les rues de Beyrouth, Emmanuel Macron a entendu la colère du peuple libanais
il y a 54 min 21 sec
pépites > France
Nouveau drame
Le Mans : un policier a été tué par un chauffard lors d’une intervention
il y a 3 heures 19 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Darmanin défend la police (et lui-même); Marianne étrille EELV; Le Havre, port tué par la CGT; Guerre culturelle : Zemmour dénonce la bêtise de la droite qui croit avoir gagné alors que la gauche domine; Les secrets du nouveau modèle CNews
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Société
Ils ont osé ça

Une femme considérée comme très malheureuse pourra avorter jusqu’au dernier jour de sa grossesse !

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Société
Réorganisation des entreprises

Open space : la Covid m’a tué

il y a 8 heures 32 min
décryptage > France
Risques à domicile

De Lubrizol à Beyrouth en passant par le pont de Gênes, les leçons des catastrophes sont-elles bien tirées en France ?

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Le dernier des yakuzas" de Jake Adelstein, plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 20 heures 20 min
pépites > Justice
Calendrier judiciaire
Assassinat de Rafic Hariri : le verdict du procès finalement reporté suite aux explosions au port de Beyrouth
il y a 22 heures 1 min
pépites > Science
Ecosystème
Antarctique : de nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes grâce à des clichés pris depuis des satellites
il y a 23 heures 30 min
© DR
Les musulmans modérés laisseront-ils Hamza Kashgari être exécuté pour 3 tweets "blasphématoires" ?
© DR
Les musulmans modérés laisseront-ils Hamza Kashgari être exécuté pour 3 tweets "blasphématoires" ?
Blasphème

Un journaliste saoudien condamné à mort pour un tweet : mais que font les musulmans modérés ?

Publié le 27 février 2012
Le journaliste saoudien Hamza Kashgari risque la peine de mort dans son pays pour avoir publié sur son compte Twitter des messages contestataires adressés au prophète Mahomet. Pourquoi n'y a-t-il pas plus de musulmans modérés qui condamnent ce type d'affaires ?
Moh-Christophe Bilek
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Moh-Christophe Bilek est co-fondateur de l’association Notre-Dame de Kabylie et la communion de prière Mère Qabel, pour promouvoir l’accueil et le soutien des convertis venus de l’islam.Il est l'auteur de Un Algérien pas très catholique (Le Cerf, 1999)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le journaliste saoudien Hamza Kashgari risque la peine de mort dans son pays pour avoir publié sur son compte Twitter des messages contestataires adressés au prophète Mahomet. Pourquoi n'y a-t-il pas plus de musulmans modérés qui condamnent ce type d'affaires ?

Retour sur les faits : Le 4 février, à la veille de l'anniversaire supposé du Mahomet, Hamza Kashgari, un journaliste saoudien de 23 ans, envoyait ces 3 messages sur Twitter au prophète de l'islam
"Le jour de ton anniversaire, je dirai que j'ai aimé le rebelle en toi, que tu as toujours été une source d'inspiration pour moi, et que je n'aime pas le halo de divinité qui t'entoure. Je ne prierai pas pour toi".
"Le jour de ton anniversaire, je te trouverai où que je me tourne. Je dirai que j'ai aimé certaines choses en toi, que j'en ai haï d'autres et qu'il en y a beaucoup que je n'ai jamais compris"
"Le jour de ton anniversaire, je ne m'inclinerai pas devant toi. Je n'embrasserai pas ta main. Je la serrerai plutôt, comme le font les égaux, et te sourirai comme tu me souris. Je te parlerai comme à un ami, pas plus". 

Ce sont ces messages qui lui ont valu d'être extradé de Malaisie où il a été arrêté à l'aéroport lors d'une escale pour rejoindre la Nouvelle Zélande où il voulait demander l'asile politique. De retour en Arabie saoudite, il risque la peine de mort.

Atlantico : Les musulmans modérés français devraient-ils s'élever contre ce type d'évènement ?

Moh-Christophe Bilek : Bien sûr que les Français musulmans devraient s’élever contre ce type de condamnation. Et je pense qu’au fond d’eux-mêmes, ils ne sont pas d’accord. D’une manière générale on peut même considérer que ce pauvre journaliste fait partie de cette majorité silencieuse. Silencieuse en effet car elle ne manifestera pas sa désapprobation. Pourquoi ? Voilà la vraie question qui mérite d’être posée.

Une telle interrogation appelle quelques remarques, au préalable. On considère qu’il existe deux catégories de musulmans : les modérés et les non-modérés. Soit, mais est-ce que les musulmans s’identifient à cette classification ? Je ne crois pas car c’est une façon de voir occidentale. La preuve, posons-nous cette autre question : à quels signes distinctifs reconnait-on un musulman modéré ?

C’est celui qui consomme du vin et mange du porc ? Celle qui ne porte pas le hijab, ou ne fait pas le Ramadan ? Celle ou celui qui ne dit pas ses 5 prières ? Et qui détermine ces signes extérieurs, n’est-ce pas le non-musulman ?

Le problème est là : c’est l’opinion occidentale (à travers ses médias et ses hommes politiques) qui croit que ses critères sont universels. Mais ce n’est pas du tout le cas : les pays islamiques, du reste, contestent depuis longtemps cet universalisme des droits de l’homme tels qu’ils sont admis en Occident, puisqu’ils ont adopté en 1990 (le 5/08 au Caire) la « Déclaration des droits de l’homme en islam ». Laquelle limite, en particulier, la liberté de choisir sa religion ou d’en changer, du fait qu’elle ne reconnait qu’une seule source pour le droit, la Charia[i]. De sorte que le musulman modéré n’ignore pas que, s’il enfreint la loi islamique comme ce pauvre Hamza, il s’expose à de lourdes peines.

Ni en France, ni ailleurs en Europe, nous ne verrons des manifestations de soutien aux téméraires qui expriment une opinion divergente en islam ; et encore moins en pays musulmans. En revanche on a vu et on continuera de voir les fondamentalistes islamistes descendre dans la rue, à la moindre atteinte contre leur religion.

 

Existe-t-il une sorte d'omerta autour des dérives de l'islam chez les musulmans ?

Ce n’est pas de l’omerta, voilà encore un critère occidental, mais la peur de subir les foudres du fondamentalisme, lequel a la loi islamique de son côté : une loi divine qui plus est ! Quant à dire que ce sont des dérives, il faudrait commencer par se pencher sur les textes de la Charia, pour en juger.

Je pense que le meilleur service que pourraient rendre les journalistes, pour aider ces musulmans modérés, serait de mettre face à leurs responsabilités les représentants de l’islam de France, comme ceux du CFCM, par exemple, en leur posant ce genre de questions qui fâchent. Après tout les autorités françaises les ont reconnus à ce poste et les ont voulus comme interlocuteurs privilégiés de l’islam.

N’attendons pas une hypothétique réaction des musulmans modérés. C’est comme attendre qu’ils choisissent entre deux culpabilisations : être de mauvais musulmans ou être de mauvais Français ?

Est-ce une spécificité des musulmans français ?

Il faut plutôt prendre l’habitude d’interroger les responsables musulmans en France, de demander aux intellectuels médiatisés ce qu’ils pensent d’un événement qui montre que les libertés individuelles ne sont pas respectées dans l’islam.

En effet, et ce n’est une spécificité d’aucune communauté musulmane de France ou d’ailleurs, la liberté individuelle n’est pas admise, en matière de religion : Allah seul est libre ; et nul croyant n’échappe à la loi édictée par l’Oumma musulmane, dite Charia.

La Déclaration du Caire insiste, d’ailleurs, sur le rôle de l’Oumma, la communauté des croyants. D’après le préambule, elle « éclaire la voie de l’humanité », pour qu’elle « apporte des solutions aux problèmes chroniques de la civilisation matérialiste ».

 

Propos recueillis par Jean-Benoît Raynaud


[i] La Charia comme seule source de référence : enfin, les articles 24 et 25 précisent que les droits et les libertés énoncées dans la Déclaration « sont soumises aux dispositions de la Charia » et cette dernière est « l’unique référence pour l’explication ou l’interprétation de l’un des quelconques articles contenus » dans la Déclaration. (http://oumma.com/Les-Declarations-islamiques-des)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (67)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 28/02/2012 - 20:11
@Laurent379, Allez expliquer à Hamza Kashgari ...
combien il serait protégé ... en terre d'islam, pauvre endoctriné !!
VeLiVoS
- 28/02/2012 - 20:08
Allez expliquer Wael et Laurent379 ...
à Asia Bibi que votre idéologie totalitaire garantie la protection aux dhimmis, communautés INFÉRIEURES¹ que seraient toutes les communautés non musulmanes.
Elle vous cracherait à la figure si les mot "charité" et "amour du prochain" ne voulaient rien direchez les catholiques l
Vos propos sont une honte tant ils sont indécents alors que des milliers de chrétiens, notamment en Orient, sont martyrisés par ceux "censés" les protégés.
Vous êtes une honte !!

¹ : “Vous formez la meilleure Communauté
suscitée pour les hommes :
vous ordonnez ce qui est convenable,
vous interdisez ce qui est blâmable,
vous croyez en Dieu.”
(Sourate III, verset 110, traduction D. Masson, édition Gallimard)
VeLiVoS
- 28/02/2012 - 20:03
@Laurent379, on n'en veut pas de votre statut de dhimmis !!
"Ils accordèrent aux juifs et aux chrétiens de ces pays un statut de protégé (“Dhimmi”) de l'état islamique, garantissant leurs biens, leurs églises ou synagogues, et bien sûr leur culte."
C'est sûr que les églises coptes sont protégées en Egypte et en Irak !!!
http://www.islamisation.fr/archive/2011/10/01/une-eglise-encore-brulee-en-egypte-indifference-de-la-police.html
On n'a pas besoin de votre garantie !
Vous oubliez (?) d'indiquer qu'il y a interdiction de construire de nouvelles églises, interdiction de convertir. Alors on en veut pas de votre statut de dhimmis !!
Paiement de l'impôt après s'être humilié pour les dhimmis et ne dites pas que c'est pas vrai. Cela est même écrit dans le coran¹ et a existé en Espagne où les chrétiens recevaient une gifle lors du paiement de l'impôt.
Vos mensonges ne peuvent séduire que les incultes mon pauvre.
¹ : (sour. IX, verset 29) :
"Combattez
ceux qui ne croient pas en Dieu et au jour dernier,
ceux qui ne déclarent pas illicite
ce que dieu et son prophète ont déclaré illicite;
ceux qui parmi les gens du Livre, ne pratiquent pas la vraie religion.
Combattez-les
jusqu'à ce qu'ils paient directement le tribut,
après s'être humiliés."