En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 2 heures 7 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 3 heures 59 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 7 heures 43 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 9 heures 6 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 10 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 10 heures 44 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 11 heures 19 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 3 heures 12 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 4 heures 30 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 6 heures 32 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 7 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 7 heures 25 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 11 heures 14 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 11 heures 49 min
Indiscrétions

Les "opportunes" approximations d'Edwy Plenel concernant l'emploi de sa fille à la mairie de Paris

Publié le 09 février 2017
Se drapant dans une dignité paternelle et journalistique outragée, Edwy Plenel accuse indistinctement les partisans de Fillon et la "fachosphère" de calomnier sa petite famille. Décidément, c'est comme pour la TVA de Mediapart, ce pauvre homme a du mal avec les chiffres !
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Se drapant dans une dignité paternelle et journalistique outragée, Edwy Plenel accuse indistinctement les partisans de Fillon et la "fachosphère" de calomnier sa petite famille. Décidément, c'est comme pour la TVA de Mediapart, ce pauvre homme a du mal avec les chiffres !

Plenel, en "une" de Mediapart, n'y va pas de main morte. 

Citons-le in extenso : "Ne pouvant contester les informations de Mediapart sur les pratiques financières de leur candidat (conflit d’intérêts, clientélisme familial, etc.), les soutiens de François Fillon ont décidé de se lancer dans une campagne de calomnie à notre encontre. Cette calomnie se double d’une crapulerie puisque, dans l’espoir vain de nous discréditer, ils s’en prennent à ma fille, Eve Plenel, dont l’itinéraire professionnel n’a aucun lien avec Mediapart et ne doit rien à son père. 

Relayant un mensonge diffusé par la fachosphère, ils affirment, sous l’intitulé « Eve Plenel, fille du patron de Mediapart », qu’elle gagne « 3000 € par mois pour un emploi à mi-temps à la mairie de Paris en vivant à Berlin », insinuant que ce pourrait être un emploi fictif. C’est un bobard, et voici la vérité. 

Respectée pour son engagement dans la lutte contre le sida depuis plus d’une décennie, Eve Plenel a été choisie en avril 2016 par la mairie de Paris pour coordonner la stratégie de « Paris sans sida » à l’horizon 2030. Elle a, dans la foulée, démissionné de ses fonctions de directrice générale d’Arcat et du Kiosque Infos Sida, deux structures du groupe SOS, pour ne se consacrer qu’à cette mission. 

Elle est payée mensuellement 1682 euros net pour un temps partiel qu’elle effectue à Paris, ayant un bureau à la mairie. Ses déplacements depuis Berlin, où travaille son compagnon et où sont scolarisés ses enfants, sont totalement à sa charge. 

Attaquer la fille pour salir le journal dirigé par le père est déjà un procédé détestable. Le faire en diffusant des fausses informations ajoute à l’ignominie." 

Hummmm ... Ces propos indignés méritent quelques explications de texte. 

1) D'abord, Plenel est atteint d'un mal communément répandu de nos jours qui consiste à confondre brut, net et coût total employeur pour les rémunérations. 

Référons nous au site 1001 startups qui a mis un ligne un cas type assez proche de la rémunération de fifille : ICI 

"Prenons un exemple. Vous souhaitez engager un salarié avec un salaire brut de 1600€. Voici les calculs : 

1600 x 0.22 = 352€ de charges salariales 

1600 – 352 = 1248€ sera la rémunération nette touchée par le salarié. 

Calcul des charges patronales 

Sur chaque salarié, l’entreprise devra payer des charges patronales. Leur pourcentage est de 42%. Elle regroupe notamment : 

L’assurance maladie 
La contribution solidarité autonomie 
Les allocations familiales 
La cotisation chômage 
La retraite complémentaire 
Les formations professionnelles 

Reprenons notre exemple précédent. Votre futur salarié touchera 1600€ brut. Pour connaître le montant des charges patronales, le calcul est le suivant : 

1600 x 0.42 = 672€ de charges patronales. 

Déterminer le coût total de votre salarié 

Pour récapituler, le coût total d’un salarié revient à effectuer le calcul suivant : 

Salaire brut + Charges patronales 

Ou 

Salaire Net + Charges sociales salariales + Charges Patronales 

Si nous traitons toujours le même exemple. Le coût total de notre salarié touchant 1600€ brut sera de : 1600 (salaire brut) + 672 (charges patronales) = 2272€. 

Si nous utilisons la seconde formule : 1248 (salaire net) + 352 (charges sociales salariales) + 672 (charges patronales) = 2272€." 

S'agissant de fifille, qui touche en net 22 % de plus que l'exemple fourni plus haut, son coût total pour un mi-temps, à la charge du contribuable parisien, sera donc de près de 2600 euros. Pas si loin que ça des horribles affirmations fachosphériques donc ... 

Tiens, c'est curieux, 1682 euros net à mi-temps, c'est plus que la rémunération moyenne d'un assistant parlementaire !!! 

2) Jouant sur les mots, Plenel ne peut gommer une évidence : Fifille vit à Berlin et travaille à Paris. Il ne manquerait plus que la mairie lui paie ses billets ! 

Cela ne choque pas ce bon papa, mais il paraît pour le moins étrange qu'on puisse être efficace professionnellement dans ces conditions s'agissant d'une fonction qui, de prime abord, nécessite beaucoup de contacts humains et de terrain. 

3) Enfin Papa Plenel serait bien inspiré de nous dire s'il trouve normal de louer des locaux appartenant à la ville de Paris, dans un hôtel dit d'entreprises et de passer son temps à organiser colloques, débats et rencontres dans des lieux appartenant à la ville : Maison des Métallos, 104, Théâtre du Rond-Point, etc... 

Les petits curieux trouveront sur le site proposant les services de l'hôtel d'activités ce à quoi il est normalement destiné : "L’hôtel d’entreprises ( 8 passage Brulon propose des espaces à louer dans le secteur : 

des nouvelles technologies, 
de l'artisanat, 
des métiers d’art, 
de la décoration intérieure." 

Papa Plenel, c'est un fameux décorateur et artisan pour sûr ! 

Pour mémoire, rappelons que Plenel aime Hidalgo, a appelé à voter pour elle et que cette dernière le lui rend bien. 

Cliquez LA pour (re)découvrir ces amitiés si particulières ... 

Alors Edwy, toujours aussi indigné ...? 

Cet article a été précédemment publié sur le site de Serge Federbusch, Delanopolis

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
POLITQ
- 11/02/2017 - 19:14
IL NE RISQUE RIEN
C'est un socialo. Donc il ne risque rien. A part Cahuzac qui a du refuser de payer son écot à la bonne personne, fonctionnement mafieux classique, qui a été lâché. Et Médiapart a eu l'autorisation d'organiser son lynchage. C'est "le Roi Lion"….. On lâche les hyènes….. Mais un sale pourri de socialo restera protégé de toute manière.
Les pourritures se recyclent. Regardez les petits fumiers de journaleux d' I'Télé : B.Toussaint la 5, deux autres sur LCI, une spécialiste politique (Camille Langlade?) BFM TV, d'autres , je ne sais pas. Je promets d'exercer ma profession de manière malhonnête donc je suis protégé!!!!!
Stargate53
- 11/02/2017 - 17:56
Triste sire !
Tel est pris qui croyait prendre ! Ce moralisateur est pathétique avec ses explications vaseuses ! Pas net le monsieur ou sa famille, apparemment, Pas vraiment surpris car on reproche souvent aux autres ce que l'on fait soi -même en pire ! il subit ce qu'il fait subir aux autres ce fouilles poubelles ! bien fait et il faudrait creuser plus profond pour les révélations.
MIMINE 95
- 11/02/2017 - 17:48
Paris sans sida, L'ARCAT LE KIOSQUE ,
tous en rapport direct avec la mairie de PARIS de la dame Hidalgo.
Pourquoi alors que la blanche colombe Plenel a démissionné de la direction de l'ARCAT et du kiosque, son nom apparait il toujours sur leurs organigrammes à la rubrique directrice ????. 1600 euros / mensuel, il nous prend vraiment pour des buses, avec un tel salaire elle doit surement faire Berlin-Paris en Velib. C'est tellement gros que ... ça passe pas. Quand au "virus militant", il semble se conjuguer allègrement avec "emploi de complaisance étiqueté : patronyme, 1er critère de sélection".