En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 6 heures 24 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 6 heures 54 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 7 heures 47 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 8 heures 33 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 12 heures 46 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 14 heures 34 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 14 heures 36 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 6 heures 37 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 8 heures 15 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 8 heures 44 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 9 heures 41 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 14 heures 37 min
© wikipédia
© wikipédia
Enjeu sécuritaire

Délinquance et criminalité : comment les chiffres officiels pour 2016 sont passés du bidouillage au bidonnage complet

Publié le 10 février 2017
Suite à la publication du "Bilan de la délinquance 2016" par le Service des statistiques du ministère de l'Intérieur, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a fustigé la "partialité des chiffres", le "risque de maquillages statistiques" et les "ruptures statistiques".
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite à la publication du "Bilan de la délinquance 2016" par le Service des statistiques du ministère de l'Intérieur, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a fustigé la "partialité des chiffres", le "risque de maquillages statistiques" et les "ruptures statistiques".

Sous M. Cazeneuve sévissaient des sortes de Femen médiatiques, menaçant les journalistes de les priver d'informations. Arrive M. Le Roux qui, lui, ment carrément et claironne une "tendance globale à la baisse [de la délinquance] depuis le début du quinquennat". Bobard si énorme que récemment, le plutôt docile (et fort officiel) Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) critique au napalm le "Bilan de la délinquance 2016", publié par le Service des statistiques du ministère de l'Intérieur (SSMI) et présenté par le ministre, fustigeant la "partialité des chiffres", le "risque de maquillages statistiques" et les "ruptures statistiques" - du bidouillage en bon français.

Premier mensonge ministériel : l'omission. Car la France n'est pas sous cloche mais, bien plutôt, au cœur de l'Europe. Il faudrait donc comparer les chiffres du crime en France à ceux de ses voisins, de taille et population analogues, par exemple, pour les vols avec armes ou violence, traumatisants pour la population. On verrait alors si la France est plus ou moins sûre que ses voisins et si les ministres de M. Hollande font bien leur boulot. Or la comparaison est possible puisque Eurostat (l'Insee de l'Union européenne) publie les chiffre du crime dans la catégorie (robberies) qui recouvre nos "vols avec armes" (VAA) et "vols avec violences"(VAV). Voyons la dernière année publiée (2014) :

France                 : 114 093

Allemagne           : 45 475

Royaume-Uni      : 52 795

Italie                    : 58 345

Un accident statistique ? Non, car voici les chiffres de 2012 :

France                 : 123 814

Allemagne           : 48 711

Royaume-Uni      : 68 028

Italie                    : 62 641

Ainsi, pour les vols avec armes et violences, la France fait constamment deux fois pire que ses grands voisins. Les chiffres des robberies en France pour 2016 (VAA+VAV) ? 112 857, 309 par jour de l'année, 13 environ par heure. Silence gêné au ministère de l'Intérieur.

Maintenant, la tendance : clairement elle s'aggrave, car il n'est pas de jour sans que les médias n'annoncent des braquages - et graves, encore. Dans les heures précédant la rédaction de ce texte : "Draveil, Villeneuve Saint-Georges : deux Intermarché braqués à l'ouverture", "Vol à main armée dans une bijouterie de Montélimar", "L'Isle d'Abeau, braquage après la fermeture : 400 000 euros de butin", " Vol à main armé dans un tabac du centre-ville de Nice", " Concarneau, braquage au couteau dans une supérette", " Cher : un couple de bijoutiers violemment agressé par quatre malfaiteurs", "Malay-le-Grand : Braquage à l’hôtel Virginia", ainsi de suite et sans fin. Quelle "rupture statistique", quel "maquillage" explique-t-il que l'Intérieur voie baisser les braquages, parmi un déluge de faits prouvant le contraire ? Patience - tout finit par se savoir.

Au-delà, trois signes annoncent une aggravation du crime dans notre pays :

Une croissante sophistication criminelle des individus signalés (par la chaîne judiciaire) sous au moins deux états-civils différents. Car bien sûr, le B-A BA du crime consiste à camoufler son identité réelle :

2009        :  98 350

2011        : 121 574

2013        : 113 766

2015        : 130 680

+ 32% sur les cinq dernières années

Phénomène criminel grave : la séquestration, entre malfaiteurs pour vengeance ou racket ; ou visant de simples citoyens, contre rançon : de 2011 à 2015, derniers chiffres disponibles : + 107 % ! En 2015, 3 355 cas connus, + de 9 par jour.

Criminalité visant les réseaux de transports : quand les criminels bougent, les citoyens sont en péril. Or désormais, les criminels bougent beaucoup. En 2016, les vols violents dans les réseaux de transports ont (encore !) augmenté de 7%. Ajoutons les vols" simples" : chaque jour, quelque 365 passagers des transports sont agressés ou dépouillés en France.

Voici la réalité criminelle dans la France d'aujourd'hui, loin des "maquillages" et "ruptures" de MM Cazeneuve et Le Roux.

(Comme d'usage, toutes nos sources et références sont disponibles sur demande)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 08/02/2017 - 13:40
Logique...
Quand vous avez un ministre de l'intérieur avec un tel bilan qui arrive à se faire passer pour une foudre de guerre parce-qu'il fronce les sourcils face à des sauvageons qui veulent brûler des policiers...Quand pour le récompenser d'un tel bilan (250morts) on le nomme premier ministre. Quand le président de la république se déplace au chevet d'un certain Theo blessé par des policiers avant le résultat de l'enquête en cours, alors qu'il ne s'est jamais déplacé pour les policiers brûlés par des "sauvageons"......il ne faut pas s'étonner du "bidonnage" des chiffres érigé en système par les socialos !!!
Leucate
- 07/02/2017 - 01:20
@Anguerrand - la sécurité n'est pas une question de police
Si les allemands - les lander allemands car chaque Land a son ministre de l'intérieur - s'en sortent bien , c'est qu'ils ont une bonne police certes, mais surtout une justice bien budgétée qui peut traiter la plupart des affaires que lui envoient les forces de police.Globalement, leur Justice a un budget correspondant au double de la Justice française.
Notre Justice est incapable de traiter la masse d'affaires élucidées transmise par la police et la gendarmerie et donc elle en refoule une grande partie, étant de plus incapable de recevoir dans ses prisons ceux qu'elle condamne, ceux-ci glandant alors dans la nature en attendant qu'une place se libère.
Notre Justice est sinistrée et cela stérilise donc l'action de la police et de la gendarmerie.
Anguerrand
- 06/02/2017 - 18:47
Il y a bien un problème de gouvernance des ministres PS
de l'intérieur. L'Allemagne a beaucoup moins de forces de l'ordre que la France alors même que ce pays à près de 20 millions d'habitants de plus que la France. De plus on voit qu'il y a beaucoup moins de crimes qu'en France. C'est bien la gouvernance de la police qui est en cause, et non les forces de l'ordre, à qui l'on limite leur action comme nul part ailleurs. Ça été le cas du Bataclan ou l'on interdisait aux soldats de tirer avant tout ordre. J'ai appris que la nouvelle arme allemande dont sont munis les forces de l'ordre doivent rester dans les coffres des voitures, dans ce coffre il y a une sorte de coffre avec code, Il fait donc monter l'arme qui est en deux morceaux, cette arme peut peut être utilisé comme un mitraillette, mais voilà ils ont l'INTERDICTION de ne tirer que 2 coups de suite ! Ça c'est la politique d'insécurité dans toute sa splendeur initié par la gauche. Dans ces conditions rien ne sert à multiplier les fonctionnaires si en plus ils ne sont pas normalement équipés, contraints, et se retrouvent devant les tribunaux pour un rien quand les vouyous sont relâchés, on marche sur la tête.