En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

04.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

07.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 34 min 1 sec
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 2 heures 22 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 3 heures 33 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 4 heures 11 min
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 4 heures 36 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 5 heures 9 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 5 heures 36 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 5 heures 52 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 6 heures 39 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 7 heures 7 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 1 heure 41 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 2 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 4 heures 13 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 4 heures 45 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 5 heures 20 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 7 heures 25 min
Tiède

Le grand flou : le livre de François Hollande reflète-t-il sa personnalité ou sa stratégie ?

Publié le 24 février 2012
Le candidat du PS a publié ce jeudi "Changer de destin". Un livre qui manque de "réponses courageuses à des questions qui regardent tous les Français". Fiche de lecture d'Eric Verhaeghe.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est l'ancien Président de l'APEC (l'Association pour l'emploi des cadres) et auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat du PS a publié ce jeudi "Changer de destin". Un livre qui manque de "réponses courageuses à des questions qui regardent tous les Français". Fiche de lecture d'Eric Verhaeghe.

Contrairement à sa légende, François Hollande est un homme audacieux. Il vient de sortir un livre qui le prouve. Dans la tradition de la Ve République, il est en effet d’usage de jouer le clivage droite-gauche au premier tour, pour rassembler au-delà de son camp au second. C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a gagné en 2007. François Hollande tente l’inverse : il publie bien avant le premier tour un livre qui peut contenter tout le monde, tant les constats qui y sont faits sont d’une généralité consensuelle, et les propositions d’un flou angélique tel que chacun y trouvera à manger.

Quelques exemples ?

«J’aime les gens plus que l’argent»(page 22),

«Faire de la France un exemple parmi les nations» (page 37),

«Je propose le redressement dans la justice: pour améliorer le sort de tous les Français» (page 66),

Vive la République «des citoyens qui cherchent le progrès, la justice et la dignité, des créateurs qui veulent libérer l’esprit, des militants obscurs qui défendent toutes les causes humaines et des entrepreneurs qui oeuvrent pour le bien commun» (page 78),

L’Europe, «ses responsables doivent s’en convaincre, ne se fera pas sans les Européens» (page 101), etc.

Personne ne peut être contre cette accumulation de bons sentiments.

Cela dit, le livre mérite aussi d’être lu entre les lignes, car, pour un auteur qui prône la vérité comme pilier de la politique et qui, si l’on se fie à la quatrième de couverture, veut nous «parler franchement de (son) parcours», on regrettera quelques oublis qui ressembleraient presque à des mensonges par omission.

Par exemple, François Hollande rappelle (page 46) que, face à la «révolution conservatrice» des années 80, la gauche a «alors fait le choix de la belle aventure européenne» (page 47), mais a «hésité à franchir l’étape fédérale qui aurait permis une nouvelle gouvernance économique et sociale». La précision n’est pas neutre : François Hollande est favorable à un fédéralisme européen, sans s’étendre sur le sujet. Il ajoute (page 62) : «Vouée aux dogmes d’un libre-échange excessif, appliqués de manière pour ainsi dire religieuse, l’Europe a fait preuve d’une candeur coupable sur le marché mondial.»

Ces quelques citations méritent d’être remises en perspective.

Le 17 novembre 2004, François Hollande participait à un colloque sur les délocalisations, où il déclarait ceci :


«Nous devons soutenir les stratégies des entreprises fondées sur une présence mondiale. Ce serait une considérable erreur, pour les socialistes, que de vouloir domestiquer les entreprises, de vouloir les retenir. Nous avons besoin, dans la mondialisation, d'être présents partout dans le monde. Et de ce point de vue, nous devons faire en sorte que nos entreprises soient implantées là où sont les marchés.»

Il proposait alors:


«Une politique de l'offre productive, car c'est ainsi que nous pourrons favoriser la formation de grands groupes français et européens, que nous pourrons faire en sorte d'avoir la plus haute valeur ajoutée possible, l'emploi le plus qualifié possible et donc la compétitivité la plus haute possible, sans rien remettre en cause de ce qu'est le fondement de notre modèle social».

Il concluait son discours en disant :

«Autant nous pouvons lutter contre les formes de délocalisation et les réalités qui existent parfois dans les comportements patronaux ; autant nous devons admettre qu'il y aura des mutations industrielles, des mutations économiques dans tous les domaines. Nous avons donc le devoir d'anticiper et donc de faire en sorte de reclasser, de réinsérer et de recréer de l'activité là où elle disparaît, notamment dans les zones de mono industrie.»

Ce petit rappel de discours passés, pleins de résignation, permet de vérifier l’ambiguïté complexe du personnage vis-à-vis d’une mondialisation et d’un libre-échange dont il cerne bien les limites aujourd’hui.

On aurait aimé que, dans sa franchise, il confesse son attachement constant à une certaine vision de l’Europe, celle de l’Acte Unique, celle de la gauche moderne, qui n’a jamais eu peur de faire le jeu des grands groupes et des délocalisations. Le lecteur lira donc avec circonspection les grandes déclarations généreuses de François Hollande, car personne ne sait ce qu’elles cachent réellement. L’envie d’une autre Europe? Ou la volonté de rendre simplement plus douce, par quelques mesures sociales, la potion acide de la construction communautaire?

Ce qui manque, dans ce livre, ce sont ces réponses courageuses à des questions qui regardent tous les Français. On en ressort avec le sentiment étrange que François Hollande ne nous dit pas tout sur l’étendue du mal qu’il se propose de soigner. Et cette discrétion de médecin inquiète.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
domid
- 28/02/2012 - 11:39
Un homme honnete et intègre...
Pour répondre avant à tous ces commentaires de droite, sous Mitterrand il y a eut 110 propositions de campagne et plus de 100 réalisées.....
J'en site : les radios libre, la peine de mort abolie, les 39 heures, la cinquième semaine de congés......
Pour ce qui on lu le programme et vu les commentaires, il y en a pas beaucoup, l'émission d' hier soir a seulement expliquer ces 60 propositions et son livre ne fait que détailler ces dires.
Pour ce qui le trouve moue, regarder son meeting du Bourget....
Concernant le site http://ecofrance.free.fr/SIVECA/, c'est n'est qu'ineptie.....Petit Exemple: la loi TEPA sert à faire plus de profit sur le dos de l'état,
Exemple CONCRET :
Peugeot et Renault on fait de la surproduction l'été dernier et tout ca payé en heure sup (TEPA) et en novembre, ces deux sociétés ont décidé d'arrêter les chaines pour mettre les employés en, chômage partiel.(payer par l’état)
Si c'est pas IMMORAL, j'appelle ca faire du fric sur le dos de l'état et des français mais vu les commentaires précédents...cela ne choquera personnes
Aie
- 25/02/2012 - 19:56
Flamby n'a jamais travailler
Flamby n'a jamais travailler dans l'industrie. Alors ces décisions ne sont que des bases d'études
Marckox
- 25/02/2012 - 17:21
ENARQUE...
Qui peut encore donner de la valeur aux propos d'un énarque?
Français nous connaissons le dédain de ces gens pour les Français d'en bas.
Qu'en le peuple de France votera t-il pour des Français des vrais?
SVP cessez de voter UMPS.