En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Match truqué
Le CSA en guerre contre Marine Le Pen ! Et il est sûr de gagner car c’est lui qui fixe les règles du pugilat…
Publié le 03 février 2017
La présidente du Front National a présenté une requête au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Elle en a pris plein la gueule…
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La présidente du Front National a présenté une requête au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Elle en a pris plein la gueule…

Marine Le Pen a écrit au CSA pour demander un peu de rattrapage sur le temps de parole accordé à son mouvement. En effet, argue-t-elle, la droite et la gauche ont quasiment monopolisé les écrans ces dernières semaines. Primaires obligent, les Républicains et les socialistes se sont goinfrés jusqu’à l’indigestion (la nôtre).

Les arguments de Marine Le Pen (ces arguments-là, pas les autres…) sont de bon sens. Le Front National est, élection après élection, le premier parti de France. Et tous les sondages concordent à dire qu’il en sera de même lors du premier tour de la présidentielle. Cela ne mérite ni amour ni tendresse. Mais au moins le respect élémentaire de la démocratie. Le Front National, que l’on sache, n’est pas interdit. Et c’est librement qu‘il concourt aux suffrages des Français…

Le CSA pense autrement. Il a envoyé promener Marine Le Pen en brandissant son mode d’emploi de fonctionnement. Un peu comme à l’armée. Le règlement c’est le règlement. Et le petit doigt sur la couture du pantalon SVP… Pour conforme qu’elle soit à son règlement, la décision du CSA est une décision imbécile. C’est la meilleure façon de montrer aux électeurs du FN qu’ils sont ostracisés, qu’on les tient pour des citoyens de seconde zone.

Déjà que le mode de scrutin fait qu’ils n’ont que deux députés à l’Assemblée. Et Marine Le Pen s’entend à merveille pour jouer sur la corde victimaire. Il me semble, mais comme le CSA est a priori apolitique, je sais que mon avis ne sera pas pris en compte, que plus on entendra le FN à la télévision et à la radio, plus il perdra de sympathisants. Parce que son discours… En revanche, moins on l’entendra dans les médias audiovisuels ou autres… plus il y aura d’électeurs pour s’intéresser à la diablesse, Marine Le Pen, qu’on récuse. Mais dans un souci de trouver une solution équitable pour le FN, et qui soit conforme au règlement du CSA, j’ai une idée. Que Marine Le Pen organise une primaire au Front National ! Vous imaginez un plateau où elle se coltinera avec Marion-Maréchal Le Pen, avec Florian Philippot, David Rachline et plein d’autres qui aspirent à sortir de l’ombre. Plusieurs débats, plusieurs chaînes… Audience garantie. Des millions de téléspectateurs ! Enfoncés ceux des primaires de la droite et de la gauche ! Génial, non ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Nucléaire : la France aime se faire peur
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 04/02/2017 - 14:31
@Beredan - nous sommes en 2017
Marine a ses chances, sans avoir contre elle un quelconque front républicain attrape-nigauds, pour la simple raison qu'elle est bonne, le programme est solide ou en tous cas est "construit" et enfin et surtout le peuple est las des partis qui l'ont gouverné depuis 35 ans pour en arriver au bilan que nous connaissons. 35 ans, c'est plus que le temps d'une génération et les temps ont bien changé depuis 1981.
Cela craque de partout, une période se termine et une autre se profile.
Il y a tout à remettre à l'endroit chez nous, sécurité, cohésion nationale, emploi et la question de la sortie éventuelle de l'UE ou en tous cas de l'euroland n'est qu'un moyen d'appliquer un programme. La question sera forcément posée aux autres candidats de savoir comment ils feront pour mettre en oeuvre leur programme sans se heurter aux règles européennes actuelles .
Beredan
- 04/02/2017 - 09:29
Lucidité....
Le parti pris du CSA ou le comportement hautement démocratique de la présidente d'une région arrachant le micro d'un élu frontiste n'empêcheront pas Mlp d'être en tête au premier tour,..battue au second tour par le front républicain habituel , elle ne peut prétendre l'emporter que si elle fait plus de 50% au premier. ... mission impossible ?
Jardinier
- 04/02/2017 - 08:39
Qu'on les voit à la télé ou qu'on les voit pas,
Ils monteront, parce que ce qu'ils disent rencontre les français. Qui ne sont pas tous des retraités aisés dont le principal souci est la pérennité de leur assurance vie.